Les 10 endroits les plus fous du monde pour courir

Le coureur extrême Ryan Sandes nous donne ses spots favoris, et ceux qu'il aimerait conquérir.
L'homme qui a vaincu 7 continents © Kelvin Trautman/Red Bull Content Pool
Par Jonno Turner

Ryan Sandes est le premier homme à avoir couru un ultramarathon sur chaque continent.

L'endurance du coureur originaire d'Afrique du Sud l'a fait visiter chaque recoin de la planète. Des forêts tropicales aux fjords glacés, s'il y a un défi à relever, Ryan y est allé et en a ramené le t-shirt (sans doute plein de sueur).

Mais même un aventurier aussi accompli a encore des endroits qu'il voudrait visiter. Des lieux incroyables qui risquent de lui couper le souffle, si la course ne l'a pas déjà fait. Descendez pour voir Ryan décrire ses endroits favoris, ainsi que ceux qu'il compte bien conquérir.

Thabana Ntlenyana, Drakensberg

Vos jambes vont vous détester © Kelvin Trautman/Red Bull Content Pool

Où : Afrique du Sud

Quoi : Drakensberg Grand Traverse - 220 km dans la montagne

Quand : 2014 

En trois mots : épique, diffiicile, magnifique

J'ai passé beaucoup de temps là-bas l'année dernière en traversant la chaîne de montagne d'un côté à l'autre pour le Drakensberg Grand Traverse. C'est tellement isolé et sauvage que quand tu es au sommet, tu ressens un sentiment opposé à la claustrophobie, c'est une évasion totale. Au sommet, il n'y a rien. Tu peux courir pendant des jours et ne croiser personne. J'ai grandi en Afrique du Sud, j'avais entendu parler de cet endroit et ça m'a toujours semblé intimidant, mais le coucher de soleil fait partie des plus beaux du monde.

Parque Nacional Torres del Paine, Patagonie

Bienvenue au bout du monde © Luis Davilla/Cover

Où : Chili

Quoi : Patagonian International Marathon

Quand : 2013

En trois mots : venteux, génial, montagneux

Des montagnes enneigées, des glaciers bleus... C'est sans doute l'un des plus beaux endroits où j'ai couru. C'est un décor de carte postale mais c'est aussi dangereux. Tu es littéralement au bout du monde et tu ne peux pas prendre de risques. Il faut être patient et attendre la bonne opportunité, c'est la beauté de la nature. J'y étais en octobre, ce qui est supposé être la meilleure saison mais le vent était horriblement fort.

Le Désert d'Atacama

Qui a oublié de nourrir les plantes ? © Universal Images Group

Où : Amérique du Sud

Quoi : The Atacama Crossing - 230,5 km dans le désert

Quand : 2010 

En trois mots : sec, chaud, aride

Cet endroit me fait penser à la phrase : "courir au paradis, se sentir en enfer". C'est le désert le plus sec du monde. La NASA fait des tests là-bas parce que les conditions sont très dures. Des températures de 40° et l'air est irrespirable. Tu es entouré par des montagnes enneigées et des rivières glacées. Il y a d'énormes lacs salés, c'est comme courir sur un terrain de rugby recouvert pa la neige, mais avec du corail en-dessous. Passez à travers la glace et cela écorchera votre jambe. Et si vous avez une plaie dans un endroit plein de sel, c'est plutôt douloureux... Il est impossible de s'entrainer pour ce genre de courses.

Manaus, Amazonie

Imaginez-vous avoir une crampe ici © Marcelo Maragni/Red Bull Content Pool

Où : Brésil 

Quoi : Jungle Marathon - 250 km

Quand : 2009

En trois mots : vert, humide, effrayant

Sans aucn doute l'endroit le plus effrayant où je suis allé de toute ma vie. Dans la jungle, tout est votre ennemi. Attrapez la branche du mauvais arbre et vous êtes empoisonné. Tu cours sur des chemins remplis d'anacondas, tu dois traverser des fleuves avec un énorme sac à dos. Tout est dix fois plus gros. Les fourmis ressemblent à des cafards et la nuit c'est horrible. Tu es dans un hamac et toute la jungle fait du bruit. Tu vois des paires d'yeux qui t'observent. Mais c'était une expérience incroyable. Enfant, j'ai toujours rêvé de courir à travers la jungle donc c'était vraiment génial.

Où : Alpes

Quoi : Ultra-Trail du Mont Blanc - 166 km à travers les montagnes

Quand : 2015

En trois mots : alpin, génial, froid

Je viens tout juste d'y passer trois semaines et c'est un vrai paradis. Au sommet de l'Aiguille du Midi, tu peux voir des glaciers sur des kilomètres. Courir à travers ces paysages turquoises est incroyable. La nuit, tu te munis d'une lampe frontale et tu vois beaucoup de gens sur les chemins. Mais la météo peut changer très vite, donc il faut respecter cet environnement. Je sais que le temps change plus vite que je ne peux courir alors quand c'est le cas, il est temps de quitter la montagne.

Les chemins résonnent du bruit de vos pas © Scott Markewitz/Aurora

À faire absolument #1 : Rwenzori Mountains, Ouganda

Cet endroit est surnommé Les Montagnes de la Lune à cause de son atmopshère magique. C'est la plus haute chaîne de montagnes d'Afrique, avec une faune save omniprésente et des glaciers qui fondent très vite et auront disparu en 2020. C'est très brutal et à très haute altitude, donc ce sera un bon test pour moi. J'espère faire quelque chose là-bas l'année prochaine avec Ryno Griesel, qui a fait le Drakensberg Grand Traverse avec moi. 

 

On se croirait sur une autre planète © Christopher Kidd/Stockbyte

À faire absolument #2: Yellowstone National Park, USA

Je suis beaucoup allé aux USA mais Yellowstone est clairement sur ma liste. Il y a un supervolcan et les montagnes Teton juste à côté ont l'air fabuleuses. Je suis allé à Whistler l'an dernier, et la région nord de Vancouver avec tous ces parcs nationaux, c'était déjà somptueux. En course sur route je ne pense pas avoir été capable de me dépasser autant qu'en trail, parce que tu cours dans des endroits tellement beaux.

Douleur extrême pour paysage extrême © Feng Wei Photography

À faire absolument #3 : Mont Kenya, Kenya

J'ai parcouru le monde mais j'aimerais beaucoup apprendre à mieux connaitre l'Afrique. Gamin, je passais le plus clair de mon temos à la plage et ce n'est que lors de ma dernière année d'université que j'ai vraiment commencé à courir. Par la beauté et le côté imprévisible c'est beaucoup mieux de faire du trail que de la route. J'aimerais me tester sur le Mont Kenya, c'est le deuxième plus haut sommet d'Afrique après le Kilimandjaro.

À la conquête du Kenya © Alex Edwards/iStock

À faire absolument #4 :Fiordland National Park, Nouvelle-Zélande

Le pays du Seigneur des Anneaux © Birdigol/iStock

Cet endroit à l'air incroyable. C'est sur South Island et il y a de tout. Quad je cours, j'essaye de penser à mon humeur actuelle. Si je suis dans une mauvaise passe, cela m'inspire et me motive. Je suis allé en Nouvelle-Zélande il y a quelques années mais je n'ai pas assez exploré le pays. J'espère pouvoir le faire pour le Red Bull Defiance en janvier.

À faire absolument #5 : Vatnajokull National Park, Islande

Ne pas oublier sa cagoule © Iarigan - Patricia Hamilton/Moment

Certains de mes amis sont allé en Islande récemment et j'ai regardé leurs photos avec jalousie. Je suis attiré par l'Islande et le Groënland depuis un bon moment. J'ai déjà visité l'Antarctique et j'ai survécu au froid. Chaque course est différente et cela les rend excitantes. Il faut juste penser à mettre un pied après l'autre, pas à ce qui arrivera demain ou dans le futur. 

Cela vous inspire ? La Wings For Life World Run se déroulera près de chez vous le 8 mai 2016.

read more about
Next Story