Vidéo : Le record du monde de vitesse en windsurf

Antoine Albeau est le windsurfeur le plus rapide du monde avec une pointe à près de 100 km/h !
Par Josh Sampiero

La vitesse n'est qu'un chiffre, mais quand ce chiffre est 100 km/h et qu'il s'agit de windsurf, c'est du jamais-vu.

Le dimanche 1er novembre, Antoine Albeau, légende française du windsurf, a amélioré son propre record en atteignant 53,27 nœuds à Luderitz, en Namibie, sur un canal façonné pour offrir les meilleures conditions possibles.

Personne n'est jamais allé aussi vite en windsurf, et cela n'a pas été une partie de plaisir.

Ci-dessous, le record depuis le départ jusqu'à l'arrivée 

Le premier défi a été de trouver l'endroit parfait. Le canal de Luderitz présentait les meilleures conditions de navigation. Il faut un vent puissant et une eau extrêmement calme pour pouvoir contrôler la planche. Ce faisceau de conditions advient chaque année à Luderitz lors de l'automne, avec un vent d'ouest venu de l'Atlantique. 

Le départ est le plus facile

Antoine Albeau au début de son run
Antoine Albeau au début de son run © Jeremy Lacave

Pour Albeau, Luderitz en octobre, c'est aussi habituel que Noël en décembre. Le pèlerinage annuel du Français a donné quelques record de vitesse, notamment celui de 50,07 nœuds établi en 2013, mais il a toujours su qu'il pouvait aller plus vite.

De l'eau calme et une ligne droite

Tout droit et tout plat
Tout droit et tout plat © Jeremy Lacave

Même si Albeau et son équipe passent un temps considérable à préparer et régler le matériel, c'est le vent qui fixe le meilleur moment pour se lancer.

Le dimanche a bien commencé et s'est achevé parfaitement. Albeau avait déjà fait 28 runs la veille et son GPS avait indiqué 54 nœuds en pointe et il avait déjà battu son record précédent sur une distance de 500m. Ah, on a évoqué le crash ? Parce qu'il y a eu un crash.

Ça doit faire mal...

Regardez à nouveau. Oui, il s'agit du corps d'Albeau rebondissant sur l'eau comme un vulgaire galet après un ricochet. À cette vitesse, l'eau est comme du béton et Albeau va très, très vite.

Mais ce n'est pas une petite chute qui va entamer la détermination du tricolore. Dans l'après-midi, Albeau se lance à nouveau et va plus vite qu'aucun windsurfer avant lui, atteignant 53,27 nœuds sur plus de 500 mètres, soit presque 100 km/h.

Antoine Albeau
Antoine Albeau © Jeremy Lacave

Les runs sont courts. Ce qui semble logique, quand vous allez à presque 100 km/h, il faut trente secondes pour faire 500 mètres. Briser cette barrière mythique des 100 km/h est le prochain objectif d'Albeau. Ensuite, il ira titiller le record de kiteboard, établi à 56,62 nœuds.

read more about
Next Story