9 embarcations pour survivre dans l'arctique

L'arctique est un endroit formidable mais impitoyable. Sauf si vous avez l'un de ces neuf véhicules.
Par Will Gray

L'océan Arctique est l'une des étendues d'eau les plus dangereuses du monde. Gelé la majeure partie de l'année, il faut des embarcations bien spécifiques pour le traverser, que ce soit en contournant la glace ou en la brisant.

Depuis les navires traditionnels en passants par les sous-marins nucléaires, voici neuf moyens de locomotion incroyables pour dompter le plus petit océan du globe.

Ice Rower

Charles Hedrich dans le passage du Nord-Ouest
Charles Hedrich dans le passage du Nord-Ouest © Respectons la Terre

Origine : France

Type : bateau à rames

L'aventurier Charles Hedrich a ramé sur ce bateau à travers le passage du Nord-Ouest pendant trois ans pour l'associations Respections La Terre.

Son navire ultra-léger en carbone et Kevlar mesure sept mètres et pèse seulement 190kg. Il a été spécialement conçu pour cette odyssée de 6 000km et comporte une éolienne et des panneaux solaires. Il peut se mouvoir sur la mer, la glace et la banquise et peut même se transformer en traîneau.

www.charleshedrich.com

NS Yamal

NS Yamal
NS Yamal © Getty

Origine : Russie

Type : Brise-glace nucléaire

Ce monstre russe aux grandes dents est l'un des brise-glaces les plus puissants du monde et peut traverser des épaisseurs de 9m.

Il fonctionne grâce à deux réacteurs nucléaires qui lui confèrent une autonomie de 5 ans. Il est utilisé par la compagnie Atomflot pour garder navigables les eaux arctiques russes.

SeaXplorer

SeaXplorer
SeaXplorer © Amels

Origine : Pays-Bas

Type : superyacht de luxe

Construit pour être le yacht ultime, il possède deux sous-marins, deux hélicoptères et douze bateaux à son bord.

Certifié Polar Class, ce qui veut dire qu'il peut voyager dans les pôles, il peut accueillir jusqu'à 30 passager et 50 membres d'équipage, atteindre 28km/h et a une autonomie de 40 jours.

seaxplorer.nl/home

Skin Boats

Beringia
Beringia © Porsild/Beringia Arctic Games

Origine : Chukotka, Russie

Type : petits bateaux traditionnels

Ces bateaux arctiques traditionnels sont faits de bois flotté couvert de peau de phoque femelle.

Ils sont utilisés par les Esquimaux Chukchi et Yupik pour chasser les baleines boréales et pour concourir lors des Beringia Games, durant lesquels des nations arctiques s'affrontent dans le Détroit de Béring. La prochaine édition aura lieu en juillet 2016.

www.BeringiaGames.com

Vulkana

Vulkana
Vulkana © Peter Schön
Dans le bateau-sauna
Dans le bateau-sauna © Nils Erik Bjørholt

Origine : Tromso, Norvège

Type : trawler à la coque de bois

Naviguant dans les eaux arctiques norvégiennes autour des Alpes de Lyngen, voici le spa mobile ultime.

Sur le pont supérieur, un jacuzzi, et sur le pont inférieur, un sauna avec des vitres pour admirer le paysage et des chambres pour s'offrir un petit massage. La voile en hiver n'a jamais été aussi luxueuse.

www.vulkana.no

Avanaa-Kitaa

Pédalo arctique
Pédalo arctique © Avanaa Kitaa

Origine : France

Type : pédalo

Conçu pour véhiculer l'aventurier Charles Manini dans le labyrinthe de glace du passage du Nord-Ouest, il s'agit sans doute du pédalo le plus technologiquement avancé du monde.

Toujours en phase de construction dans l'attente de nouveaus sponsors, ce bateau possède des hélices de 40cm et peut assurer une vitesse de croisière de 4 nœuds. Le voyage est prévu pour débuter à l'été 2017.

Babouchka

Babouchka
Babouchka © Solbian.eu

Origine : France

Type : Catamaran

Sébastien Roubinet et Vincent Berthet ont utilisé ce catamaran hybride lors d'une tentative de traversée de l'océan arctique pour atteindre le Pôle Nord en 2013.

Capable d'avancer sur l'eau ou la glace, ses instruments de bords, nourris par des panneaux solaires, devaient calculer l'épaisseur de la glace polaire mais la mission s'est prématurement achevée à cause de la faiblesse du vent et le duo a été secouru par un brise-glace.

Seawolf Kayak

Kayak dans l'arctique
Kayak dans l'arctique © Kiliii Fish

Origine : USA

Type : kayak monoplace

Les constructeurs de ces magnifiques kayaks, entre tradition et modernité, disent qu'ils sont faits pour supporter des eaux "violentes", comme celles rencontrées dans l'océan arctique.

Malgré l'utilisation de matériaux naturels, ils sont très résistants et peuvent naviguer à 3,25 nœuds tout en tenant très bien dans les eaux les plus agitées.

www.seawolfkayak.com

Seawolf Submarine

US Navy Seawolf
US Navy Seawolf © Getty

Origine : USA

Type : sous-marin nucléaire

Les sous-marins de la classe Seawolf de l'US Navy peuvent passer deux mois sous les formations glaciaires avant d'émerger proche du Pôle Nord.

Alimentés par l'énergie nucléaire, ils font plus de 100m de long et peuvent atteindre la vitesse de 65km/h. Ils ont un rayon d'action pratiquement illimité, seulement limités par la quantité de nourriture à bord.

read more about
Next Story