«Des après-matchs dans les vestiaires.»

La lauréate du Red Bull Illume Romina Amato donne quelques conseils pour la photo d’action parfaite.
Red Bull Illume
Par David Cappellini

Romina, tu es Suisse et tu as remporté le célèbre concours de photographie Red Bull Illume en 2013. Avant d’aller plus loin: est-ce que ta photo gagnante est ta meilleure photo?

Non!

Laquelle alors?

J'ai souvent une photo qui me plait le plus. Et puis au bout de quelques semaines, elle perd son attrait et je veux alors faire une nouvelle photo encore meilleure. Mais je trouve cela très bien comme ça, cela me pousse à toujours donner le meilleur de moi-même.

Red Bull Illume

Ta priorité est les photos d'action. Des motifs qui bougent, ce n'est pas plutôt difficile?

Si, bien sûr. Tous ceux qui ont déjà essayé de photographier quelque chose qui bouge peuvent en témoigner. Pour les photos de sport, comme celles que je fais, il est important que tu comprennes aussi la discipline sportive respective.

Pourquoi?

Les règles et le déroulement t'aident à trouver le bon moment où déclencher. Plus on a d'expérience, plus cela devient facile.

Red Bull Illume

Tu plonges alors vraiment dans le monde des athlètes?

Oui, j'aime puiser mon inspiration sur place, auprès des athlètes, dans le sport et la nature.

Il n'est donc guère inhabituel que tu te retrouves dans un vestiaire de football et que tu prennes en photo des corps masculins baignés de sueur en train de se lamenter ou de faire la fête?

C'est surtout lorsque l'on décroche un titre que les photographes ont également accès aux vestiaires respectifs. C'est la plupart du temps bien arrosé, et j'ai dû nettoyer ensuite à chaque fois l'appareil photo.

Red Bull Illume

Les portraits classiques n'ont jamais été une option pour toi?

J'ai vite opté pour la photographie sportive, et je ne l'ai jamais regretté. La photographie de portraits est le plus souvent mise en scène. Cela ne me correspond pas.

Mais bien entendu, il n’y a pas que l'aventure qui compte, j'aime aussi regarder des livres de photographies, de belles photos noir et blanc, et sur Internet, je trouve toujours des tas de choses formidables. La toile est pour ainsi dire le pays de Cocagne de l'inspiration.

Tu es relativement jeune. Quelle est ta vision à long terme, photographe de stars, ou bien plutôt photographe de guerre?

C'est marrant que tu m'en parles. Je suis une immense fan de James Nachtwey et j’ai toujours rêvé de faire des reportages dans des régions en guerre. Lorsque j'en ai enfin eu l'âge, j'ai rencontré mon mari, lui aussi photographe, et cela l'aurait aussi intéressé. C'est devenu une éternelle discussion à la maison. Pour finir nous avons opté contre. Et oui, ma famille était plutôt soulagée (elle rit).

Red Bull Illume

Cela veut dire que tu te sens à l'aise dans ce que tu fais actuellement?

Absolument. Je n’ai pas l’intention de changer quoi que ce soit, je veux bien vivre de la photographie, et y prendre plaisir. Les Red Bull Cliff Diving World Series dans le monde entier sont par exemple quelque chose de fantastique. J’espère les photographier encore très longtemps.

Le plongeon de haut vol? Ta photo vainqueur déborde donc de passion pour le sport?

Oui, le plongeon de haut vol est un sport marginal, mais il me fascine littéralement. Les athlètes sautent de presque 30 mètres de hauteur. Il te faut pour cela une bonne dose de power, à la fois corporel et mental. Il n’y a que l'athlète et la nature, pas de moteur, pas d'équipement. L'histoire et l'attachement à la nature de cette discipline sportive me plaisent énormément. Moi-même je n'ai réussi à atteindre que 12 mètres jusqu'à maintenant, et je laisse le reste aux professionnels.

Red Bull Illume

On peut déduire de ton enthousiasme que tu es aussi relativement sportive?

Le sport et la photo sont mes deux passions. J'ai bien sûr appris énormément de choses dans les studios et lors d'événements, mais avec le sport, je m'épanouis littéralement derrière l'appareil photo. J'aime voyager dans le monde entier et photographier différents événements. Que ce soit le tennis, la formule 1, les coupes du monde de ski ou d'autres évènements. À 14 ans déjà, je me suis rendue compte lors d'un match de football de Bayern qu’il était fantastique d'immortaliser les événements athlétiques. C'est bien plus qu'un simple instant.

Tu as aussi déjà eu Roger Federer devant ton objectif. Alors?

Je confirme ce que tout le monde dit: Federer est un modèle. Ce n'est pas seulement un athlète formidable, mais aussi une personne des plus sympathiques. La célébrité ne lui est pas montée à la tête, d'autres sportifs peuvent en prendre de la graine.

Red Bull Illume

À propos d'apprendre. Que recommandes-tu aux photographes amateurs en matière de composition photographique?

Quand on débute en photo, il est utile de savoir ce qu'est le nombre d'or et de se pencher sur des compositions photographiques, Le plus rapide pour apprendre est de jeter un œil de temps à autre sur le travail de photographes connus, cela forme l'œil. Mais le plus important c’est que la photo te plaise. Il lui faut une note personnelle. Il faut sans cesse développer un nouvel angle de vue sur les objets, et tenter parfois aussi des choses osées.

Red Bull Illume part à nouveau à la chasse de nouvelles photos. Est-ce que tu vas en présenter à nouveau une?

Je vais sûrement participer, mais je n'ai pas encore en tête la photo concrète que j'enverrai. Bien entendu, j'attends aussi à nouveau avec impatience les prises de vue gagnantes en tant qu'observatrice. C'est quand même assez incroyable d'avoir déjà pu y participer.

read more about