Le plus grand (double) hamac du monde !

Le Spacenet est de retour, plus grand et plus fou que jamais. Vidéo !
Par Josh Sampiero

On sait pertinemment quel est votre état d'esprit à l'heure actuelle : un mélange de curiosité et de confusion. Qu'est-ce que c'est que cette chose ? Qui a construit ça, et pourquoi ? Comment font-ils pour y accéder ? Est-ce que c'est safe ? Les gens sautent vraiment depuis ce truc ?

Nous avons des réponses à toute vos questions dans l'article qui suit. Mais avant cela, on ne saurait que trop vous conseiller de regarder la vidéo ci-dessus et régaler vos yeux avec le machin le plus étrange jamais construit en dehors d'un cirque Pinder : le Double Space Net. Ah oui, il y a aussi une balançoire...

 

Bien sûr, pour avoir un double Spacenet, il faut déjà en avoir un, dont nous vous avions déjà parlé ici. Et cette première fois était si cool que "Sketchy" Andy Lewis, AKA "Mr Slackline", et son crew ont décidé de remettre le couvert, tout en amenant Wingate Motion pour filmer le tout. Cela étant dit, voici la réponse à vos questions.

Il fait environ 150 mètres de haut

La maison dans les cieux
La maison dans les cieux © Cody Tuttle/Wingate Motion

C'est suffisamment haut pour sauter en B.AS.E. jump. Il y a une foultitude de façons de quitter le Spacenet si vous êtes muni d'un parachute. À travers le filet, depuis la corde, en se suspendant ou... directement depuis la slackline.

Le construire n'a pas été une mince affaire. En fait il a fallu mobiliser 80 volontaires pendant 2 jours pour instaler les 7 000 mètres de cordes sur le cayon. Une fois que c'était installé néanmoins, le fun pouvait commencer. Pour ceux qui ne pouvaient pas entrer dans le Spacenet via la slackline, une autre possibilité était offerte.

Comment l'atteindre ? En marchant ou en se suspendant

Une autre façon d'y arriver
Une autre façon d'y arriver © Cody Tuttle/Wingate Motion

Les deux Spacenets sont reliés ensemble par une "highline dynamique", quelque chose de rare, même dans le monde de la slackline. C'est donc une slackline avec deux ancres mobiles, ce qui la rend encore plus instable, le mouvement sous les pieds étant parfaitement imprévisible.

La slackline à double ancre dynamique

Le Double Spacenet à Moab
Le Double Spacenet à Moab © Cody Tuttle/Wingate Motion

Les deux Spacenets pèsent à eux deux tout juste 100 kg mais peuvent supporter environ 15 personnes. Chacune des 7 "jambes" des filets sont équipées de dynamomètres afin de mesurer la charge, qui ne peut dépasser 15 Kn (il s'agit de Kilonewtons, ce qui équivaut à une force de 1,529 kg) Mais alors c'est résistant à quel point ? Suffisamment pour que ce type décide de s'y balancer avant de sortir en B.A.S.E. !

Alors, quel futur pour le Spacenet ? Ses concepteurs aimeraient beaucoup l'arrimer dans l'espace pour faire honneur à son nom mais il semblerait que l'autorisation de la Station Spatiale Internationale se fasse un peu attendre. Alors l'équipe va se contenter d'une falaise de 3 000 mètres en Norvège ou des immeubles à Dubaï. Il ne nous reste qu'une question ? Combien ça coute pour faire un tour dedans ?

Next Story