Un parapentiste vole devant une aurore boréale

Horacio Llorens et son parapente nous offrent quelques moments d'une grâce absolue dans cette vidéo.
Par Josh Sampiero

"Il y a des centaines d'années, les gens regardaient vers le ciel, voyaient les aurores boréales et pensaient que c'était de la magie," explique Horacio Llorens. "C'est comme si des nuages étaient devant toi, à 500 mètres, mais en réalité ils sont 15 000 mètres au-dessus de ta tête."

Voir une aurore boréale est une expérience rare, pour ne pas dire unique. Llorens, quant à lui, peut se prévaloir d'une expérience encore plus rare. La voir en plein ciel, sur son parapente. Et le résultat est parfaitement bluffant.

Pour lutter contre la température de -15° à Trømso, en Norvège, le pilote acrobatique espagnol s'était équipé d'une combinaison en néoprène et de gants chauffés par une batterie. Il s'est lancé depuis le sol pour une valse nocturne avec les vagues vertes et éthérées de l'aurore.

Si vous pensez que tout le projet ressemble à une sacrée galère, vous avez raion. Voler de nuit dans le froid est déjà un challenge en soi, le faire devant une aurore boréale devient un véritable exploit.

Horacio Llorens fait du parapente dans une aurore boréale
Horacio Llorens fait des cercles dans le ciel © Frode Sandbech/Red Bull Content Pool

Avec l'autorisation du gouvernement norvégien et propulsé par son paramoteur Thor 2000 fourni par Kangook et Polini, Llorens était prêt à s'attaquer au ciel.

"Je voulais être certain d'avoir un moteur très puissant. En avoir un de 200cc m'a donné la chance de monter très vite, ou de me sortir du pétrin au besoin."

Et la combinaison ? La majorité du vol se déroulait au dessus de l'eau et si ça tournait mal, elle lui permettait de pouvoir tenir une vingtaine de minutes avant l'arrivée des secours. Sans elle, il n'aurait resisté que quelques minutes à son bain glacé.

Les gants chauffés par une batterie conservaient suffisamment de chaleur pour lui permettre de diriger convenablement son engin. Enfin, son aile était auss équipe de projecteurs qui agissaient comme des phares.

Le résultat ? Eh bien, vous l'avez vu dans la video. De son propre aveu, il s'agit de l'expérience la plus incroyable de la vie pourtant très aventureuse de Llorens.

Horacio Llorens fait du parapente dans une aurore boréale
Des courbes parfaites dans le froid © Frode Sandbech/Red Bull Content Pool

Les images que vous pouvez voir sont obtenues grâce à une caméra ultra-sensible qui permet à Llorens d'être capturé en plein vol en temps réel plutôt qu'en timelapse.

Le projet avait une signification particulière pour Llorens, qui a dédié ce vol à son cousin, Alejandro Rodriguez, qu'il considérait en fait comme son propre frère. Rodriguez est mort il y a 5 ans dans un accident de parapente. "Voler de nuit avec les étoiles, ça me fait penser à lui," explique Llorens. "Je pense toujours qu'il vole avec nous quand on est en l'air."

Et même si le vol de Llorens semblait paisible et serein, c'était en réalité une toute autre paire de manches. Le vent de plus de 60 km/h, combiné au froid, donnait un vol glaçant et perturbé. Sans oublier que cela se déroulait en pleine nuit.

La partie la plus difficile du projet ? L'attente. La prévision des aurores boréales est une science hautement inexacte. "Elles sont timides," dit Llorens. "Je l'ai invitée à danser avec moi de nombreuses fois, et elle a pris son temps pour pointer le bout de son nez. Mais quand elle l'a fait, elle était somptueuse !"

 

read more about
Next Story