L'histoire touchante de Baptiste Gossein

Paralysé depuis un terrible accident, cet ex-windsurfeur ne peut s'empêcher de retourner à l'eau.
Par Josh Sampiero

En août 2009, Baptiste Gossein était un windsurfeur au sommet de son art. Un chasseur de grosses vagues comme on en fait peu. Ce Français, toujours en quête d'action, avait même fini par élire domicile à Tahiti. 

Malheureusement, un soir, une terrible chute sur la barrière de corail de Teahupoo va changer sa vie. Paralysé dans tout le bas du corps, il doit faire preuve d'une force et d'une détermination sans faille pour s'en remettre.

Moins d'une année plus tard, il reçoit un coup de téléphone de la part de Raimana van Bastolaer. Celui-ci cherche quelqu'un pour le tracter en jetski alors qu'une énorme houle s'annonce à Tahiti. "Je n'ai pas réfléchi une seule seconde" explique Baptiste, "j'ai accepté tout de suite". Depuis, les deux hommes travaillent en duo dès que le swell se lève.

"On est une équipe" confirme le Français, "on attend de grosses vagues, parfois pendant deux ou trois heures et quand elles arrivent, je n'ai même pas à le chercher, je sais déjà où il est. Puis je le surveille et s'il chute, je file le chercher".

Baptiste Gossein sur le jetski avec Raimana Van Bastolaer
Sur le jetski avec Raimana Van Bastolaer © Ben Thouard

Depuis la blessure de Baptiste, ses amis l'emmènent surfer, faire du canoë ou encore du parachutisme. Bien sûr, il a aussi participé au Wings for Life World Run, la course au concept si spécial, dont les bénéfices sont reversés à la recherche d'un traitement des lésions de la moelle épinière.

"J'ai eu la chance de participer à la course en France" raconte-t-il, "mon oncle habite à Rouen et est marathonien. Je ne suis pas seul en fauteuil, le fils de ma tante a également eu un accident".

En 2015, Baptiste Gossein a parcouru 22 km lors du Wings for Life World Run. Un exploit quand on sait qu'il participait avec son fauteuil de tous les jours et que la course n'est pas vraiment sa spécialité. "Je n'avais jamais parcouru autant de distance" se rappelle-t-il, "en plus, ce n'est pas plat : il y a des côtes, des chemins de fer à franchir, etc".

Justine Dupont, Pierre Gasly, Cyril Desprès, Richard Permin, Luc Alphand, Yannick Granieri, Alice Arutkin, Nouria Newman, Loïc Bruni, Vincent Luis, Antoine Méo
Baptiste Gossein, au centre au premier rang © Teddy Morellec for Wings for Life World Run

Voyager en fauteuil n'est pas chose aisée et cette année, Baptiste Gossein participera au Wings for Life World Run via l'appli Selfie Run. Il espère également importer l'évènement à Tahiti. Avec l'aide des meilleurs riders locaux, il devrait y parvenir !

Inscrivez-vous dès maintenant au Wings for Life World Run 2016 !

read more about
Next Story