Vidéo : Le record du monde de vitesse en longboard

Sur son longboard, Erik Lundberg dévale une pente à plus de 130km/h !
Par Corinna Halloran

Quand Erik Lundberg se tenait au sommet de cette colline au Québec, se préparant à battre le record du monde de vitesse en skateboard downhill, il ne pensait pas à une seule seconde au fait de chuter de son longboard à une vitesse supersonique.

En même temps, il avait déjà suffisamment à réfléchir sur son départ et le besoin de rester le plus aéorynamique possible.

Erik Lundberg
Erik Lundberg © Matt Kienzle
Erik Lundberg
Erik Lundberg © Matt Kienzle

Après quelques runs d'échauffement, la légende suédoise du longboard commençait à bien connaitre le parcours et ses endroits les plus roulants. À mi-chemin, la pente faisait 18% et semblait disparaitre pour laisser place à une vue sur l'océan. Il était prêt, ne restait plus qu'à s'élancer.

"Il faut être honnête avec soi, calme, stable et très concentré. Il faut être dans l'instant parce que tu veux bouger le moins possible. Il faut cadenasser son esprit sur le moment présent," explique Lundberg.

Erik Lundberg
Erik Lundberg © Emma Daigle

Mais quand Lundberg a achevé son run et a regardé le chrono et l'incroyable 130.63km/h affiché, toute l'adrénaline produite par son corps l'a fait exploser de joie.

"Tu as envie de sourire quand tu descends, mais il faut vraiment se concentrer sur l'immobilité. Tu peux célébrer après le run !"

Erik Lundberg
Erik Lundberg © Emma Daigle

Quand il passe comme une fusée sur l'asphalte, il est vraiment primordial de ne pas bouger et de perfectionner les détails run après run pour atteindre la vitesse maximum. Dans la plupart des cas, il en faut plusieurs dizaines pour ajuster sa position. Mais Lundberg n'en a eu besoin que de 4 pour battre le record du monde sur sa cinquième tentative.

L'obtention du record a été une relative surprise pour Lundberg, les statistiques étant contre lui. Le temps, l'humidité, son tout nouvel équipement, beaucoup de facteurs auraient pu l'empêcher d'atteindre cette vitesse démente. Heureusement tout s'est bien goupillé et le voilà désormais détenteur du record du monde.

"Le rush d'adrénaline qui parcourt ton corps est incroyable. Tu vibres littéralement d'adrénaline et de bonheur."

Erik Lundberg
Erik Lundberg © Emma Daigle
read more about
Next Story