Tessin: 6,5 destinations hors des sentiers battus

Ces lieux magiques valent le déplacement.
Par Antonio Falke

#1 Sous les châtaigniers — Ce qui te plaît, c’est le mix de paysages vallonnés et de virages serrés? Alors, le Malcantone est fait pour toi. D’abord, après Arosio, il faut grimper jusqu’à Miglieglia en admirant les châtaigniers qui défilent le long de la route. Et là tu descends de ton boguet et tu prends le téléphérique du Monte Lema pour un coup d’œil qui vaut bien au moins un post sur Instagram.

#2 Ambiance vacances — Pas forcément un tuyau d’initiés mais qui vaut toujours le détour: le petit village de Lavertezzo dans le Val Verzasca, mignon et tranquille, dont le pont de pierre à deux arches éveille une profonde nostalgie des pays lointains. Ou est-ce que ça ne ressemblerait pas un peu à chez nous?

Le «Ponte dei Salti» de Lavertezzo. © Wikimedia

#3 Écrin de culture — Pour qui a envie d’agrémenter une mémorable virée d’un peu d’authentique culture suisse fera halte dans le «village des artistes», comme on appelle Corona. Dans un cadre idyllique avec un point de vue encore plus idyllique sur le golf de Lugano, en plus de ses maisons historiques du XVe siècle, il a aussi une piscine – l’idéal pour les balades en boguet l’été.

#4 Flore & faune — Tu veux un peu de couleur locale animale et végétale pour ton aventure au Tessin? La vallée de Muggio, dans le petit bout de Suisse tout là-bas au sud, est tout indiquée. Cette région principalement agricole est connue pour le zincarlin, un fromage frais très apprécié, mais on y rencontre aussi souvent des hordes de chamois sauvages. Ils t’entendront venir de loin sur ton boguet pétaradant, alors n’oublie pas de prendre des jumelles.

Chamois dans la vallèe de Muggio. © Wikimedia

#5 Des fourmis dans les jambes — Tu voudrais profiter de la plus belle vue du monde sur le lac Majeur et puis en plus soigner ta ligne? Pas de problème! Enfourche ton engin et va de Locarno à Monte Brè. Les routes étroites et sinueuses, tu les maîtriseras les doigts dans le nez! Laisse là ton boguet et fais la promenade jusqu’au promontoire de Cardada. Il y a fort à parier que tu raconteras à tout le monde la vue et tes performances sportives à l’occasion du Red Bull Alpenbrevet.

Vue sur le lac Majeur du pied de Cardada. © Diriye Amey/Flickr

#6 Halte au grotto — Au grotto «Pozzasc» (autrement dit «mare» en dialecte du Tessin), dans la commune de Peccia, tout va bien dans le meilleur des mondes. Fais-toi servir une polenta absolument délicieuse, surtout après la longue route, et puis va te plonger dans les eaux rafraîchissantes des bassins au pied du grotto, qui n’ont rien à voir avec une mare, ni de près ni de loin. Plus Ticino que ça, tu meurs.

#6,5 Fièvre de la jungle — La vallée de Calanca ne compte qu’à moitié parce qu’en fait, elle ne se trouve pas dans le Tessin mais dans les Grisons. Oui, mais dans la partie où l’on parle italien, alors on ferme les yeux. Dans le Val Calanca, tu traverses ce qu’on pourrait appeler la jungle suisse: une nature sauvage et intacte dont certains passages au moins te font oublier que tu es toujours sur les routes d’Helvétie.

Le viaduc conduisant dans la vallée de Calanca. © Wikimedia
read more about
Next Story