F1 : Une nouvelle façon de penser Le blog de Jean-Eric Vergne Getty Images/Red Bull Content Pool

Juste avant le Grand Prix de Grande-Bretagne, Jean-Eric Vergne revient pour nous sur son expérience sur le circuit de Silverstone et sur l’esprit british, mais aussi sur l’incident de course dans lequel il a été impliqué à Valence…

Les pilotes parlent souvent des circuits comme étant spéciaux (on dit généralement ça à propos de celui sur lequel on s’apprête à rouler, histoire de n’offenser personne), mais dans le cas de Silverstone c’est tout à fait vrai. En tout cas pour moi.

C’est un circuit que j’ai toujours apprécié. En fait, celui-ci et les deux prochains (Hockenheim et le circuit de Hongrie) sont ceux sur lesquels je me suis toujours amusé. J’ai d’ailleurs déjà gagné des courses sur ces trois circuits, bien que ce ne soit pas une garantie de bon résultat en F1 !

Mais pour moi, Silverstone est un endroit très spécial. Bien sûr, le fait que ce soit un circuit très rapide compte pour beaucoup, mais il y a aussi une atmosphère très différente ici. Je pense que j’ai beaucoup évolué en tant que pilote à Silverstone et sur les autres circuits britanniques. 

nullGEPA pictures/Red Bull Content Pool

Je suis venu rouler en Angleterre pour la première fois il y a 2 ans en Formule 3 et c’était une expérience incroyable. C’était fantastique de voyager à travers le pays pour faire des essais et des courses, une des meilleures années de ma vie. Pas seulement grâce aux courses mais aussi grâce à la vie autour.

Je parle en partie de la vie sociale, mais aussi des discussions et du travail avec l’équipe, d’évoluer dans un championnat au niveau très relevé et apprendre à se comporter comme un membre d’une équipe à part entière. Toutes ces choses sont très importantes pour un pilote et j’ai pu les apprendre en roulant ici. Avant cela, j’avais toujours fait partie d’équipes françaises et j’ai pu voir que tout était différent en Angleterre. J’ai pu voir que certaines choses étaient faites de façon différente, et parfois mieux faites.

Ici, j’ai aussi découvert une autre façon de réfléchir, à la fois à propos de moi et à propos des courses. Je me suis bien adapté à la mentalité anglaise, ce qui était également important. C’était un moment très important de ma carrière et je pense que ça m’a beaucoup aidé à avancer en tant que pilote.

Je conseillerais à tout jeune pilote d’aller en Angleterre, de vivre avec son équipe et de faire des courses ici. Je pense sincèrement que l’Angleterre est le grand pays du sport automobile et j’ai pu le constater pendant ma période en F3. 

" C'est le genre d'erreur que je ne ferai plus " - Jean-Eric Vergne

Et ce week-end, nous sommes donc dans ce grand pays de sport automobile. Même si j’adore la piste et l’ambiance de ce Grand Prix, ce sera un week-end compliqué pour nous.

Bien sûr, il y a cette pénalité que j’ai récoltée lors du dernier Grand Prix. Je pense qu’il est important de reconnaitre que j’ai fait une erreur et que j’accepte la sanction. Je n’ai jamais eu l’intention de rentrer dans Heikki. Dans mon esprit, je l’avais déjà dépassé et je voulais accélérer avant d’arriver en zone de freinage. Mais le fait est que nous étions encore très proche et que j’ai touché son aile avant. C’est une erreur de jugement de ma part et cela arrive.

Cela fait partie de mon apprentissage. C’est le genre d’erreur que je ne ferai plus.

La sanction de 10 places sur la grille de départ signifie qu’avec notre voiture, je commencerai très loin, mais au moins on le sait à l’avance et on peut anticiper. Je pense que je dois faire de mon mieux en qualifications et nous verrons bien à quelle place nous finirons. Peut-être allons-nous économiser les pneus pour la course et nous concentrer sur la configuration de la voiture.

Il y a beaucoup de choses à prendre en compte. Nous essaierons d’être malins, d’anticiper la météo et qui sait ce qui peut se passer ensuite ? Evidemment, ce n’est pas une très bonne façon d’aborder ce week-end mais les choses sont ce qu’elles sont et c’est une course avec beaucoup de variables. Espérons que ces choses soient avec nous et nous pourrons obtenir un résultat positif !

Jean-Eric Vergne. 

Retrouvez Red Bull sur facebook
Et sur twitter 

Article Détails