WRC Rallye de Finlande : Sébastien Loeb fait sa rentrée Gepa Pictures/McKlein/Red Bull Content Pool

C’est déjà la fin des vacances pour Sébastien Loeb ! Après sa brillante victoire aux X-Games et un mois de break, l’Alsacien retourne aux fourneaux sur le Rallye de Finlande et va essayer de décrocher une neuvième couronne mondiale.

A priori rien d’impossible pour le Français : largement en tête du championnat avec cinq victoires en sept rallyes, la couronne lui semble promise. Pourtant ce rallye de Finlande a tout du piège parfait. D’une part, deux de ses principaux rivaux évolueront à domicile. Son co-équipier chez Citroën Mikko Hirvonen aimerait jouer les têtes d’affiche dans son pays, au même titre que Jari-Matti Latvala, irrégulier mais souvent dangereux. D’autre part, Sébastien Loeb n’est pas spécialement fan du tracé scandinave : « Je le répète chaque année, il ne s’agit vraiment pas de mon rallye préféré. Les spéciales sont magnifiques, mais je trouve les arbres un peu trop près de la route. J’ai toujours réussi à éviter la sortie, sans doute parce que je ne me lâche pas si je ne me sens pas parfaitement bien au volant » a-t-il confié sur son site officiel.

Des difficultés qui ne seront que renforcées par le retour de la fameuse spéciale Ouninpohja, appréciée par de nombreux pilotes mais aussi très ardue avec ses sauts pouvant atteindre les 40 mètres et sa partie très technique en forêt. Cette spéciale sera courue deux fois dans la journée de samedi, dont une en tant que Power Stage. Nul doute qu’elle décidera en grande partie de la victoire finale.

Mais remporter un troisième rallye de Finlande après 2008 et 2011, est-ce vraiment l’objectif de Sébastien Loeb ? Pas sûr tant son avance au classement général est confortable. « Très honnêtement, il m’est difficile de dire si je viserai ou non la victoire » a déclaré l’Alsacien. « Mon avance au Championnat du Monde est telle que je ne suis pas obligé de prendre des risques. Mais si j’ai le sentiment que je suis en mesure de m’imposer, je n’hésiterai pas ».

Si Loeb devra contenir la concurrence sur un parcours dont il se méfie, il a toutefois de bonnes raisons d’aborder ce rallye de Finlande avec sérénité. 

Retrouvez Red Bull sur facebook
Et sur twitter 

Article Détails