Rallye : 8 pilotes qui ont cassé le game d'entrée

Il y a des débutants qui bafouillent...et d'autres qui font des merveilles dès leur premier rallye.
Par Anthony Peacock

Il y a deux semaines, Sébastien Ogier disputait son tout premier rallye au volant de la nouvelle Ford Fiesta WRC. Et comme dans un rêve, il s'est imposé.

Bon, en tant que quadruple champion du monde, on peut difficilement dire que c'est un débutant. Alors voici 8 pilotes qui ont tout cassé dès leurs débuts en rallye !

Sébastien Ogier - Monte-Carlo 2009

Sébastien Ogier au Rallye Monte-Carlo en 2009
Sébastien Ogier au Rallye Monte-Carlo en 2009 © Getty Images

Et on commence cette liste avec...Sébastien Ogier. Décidément. En 2009, le Français a décroché sa première victoire au Rallye Monte-Carlo. À l'époque, un panel de journalistes décidait quel pilote gagnait le droit de piloter lors de cette épreuve de l'IRC (Intercontinental Rally Challenge). C'est la seule fois où Ogier a participé à une course comptant pour cette compétition. Et il s'est imposé au volant d'une Peugeot 207 S2000.

Toni Gardemeister - Nouvelle-Zélande 1999

Toni Gardemeister au Rallye de Nouvelle-Zélande en 1999
Toni Gardemeister en Nouvelle-Zélande en 1999 © Getty Images

En 1999, Seat décide de donner sa chance à un jeune pilote finlandais et l'envoie disputer le terrible Rallye de Nouvelle-Zélande. Sauf qu'après quatre jours de course dans des conditions éprouvantes, Toni Gardemeister a surpris tout le monde en terminant sur le podium. Époustouflant. 

Aujourd'hui, il est toujours très actif dans le WRC. Il s'occupe des notes de Jari-Matti Latvala chez Toyota.

Sébastien Loeb - Sanremo 2001

Sébastien Loeb au Rallye de Sanremo en 2001
Sébastien Loeb au Rallye de Sanremo en 2001 © Getty Images

Certes, ce n'étaient pas les débuts de Sébastien Loeb à proprement parler. L'Alsacien avait déjà participé à deux manches du WRC en France et en Italie et avait terminé dans le top 10 à chaque fois. Mais c'était la première fois qu'il pilotait la Citroën Xsara. Dans des conditions dantesques, il a mis la pression tout le week-end sur Gilles Pazzini, pourtant un grand spécialiste de l'asphalte. Deuxième du rallye, Sébastien Loeb venait de débuter sa légende.

Alister McRae - Grande-Bretagne 1998

Alister McRae au Rallye de Grande-Bretagne en 1998
Alister McRae au Rallye de Grande-Bretagne en 1998 © Getty Images

Le plus jeune frère de Colin McRae a bien failli frapper très fort dès son premier rallye. Dans le brouillard britannique, il a longtemps tenu la dragée haute à son frangin avant de partir à la faute alors qu'il filait vers la seconde place du rallye. Finalement, Colin a dû lui aussi abandonner pour raisons mécaniques juste après.

Timo Makinen - Round Britain Powerboat Race 1969

Timo Makinen en 1969
Timo Makinen en 1969 © Getty Images

On se souvient du maestro finlandais pour ses superbes victoires dans son pays ou en Grande-Bretagne. Mais en 1969, il a prouvé qu'il pouvait gagner dans toutes les disciplines en remportant le Round Britain Powerboat Race, une course...de bateaux !

Petter Solberg - Rallye Safari 1999

Petter Solberg au Rallye Safari 1999
Petter Solberg au Rallye Safari 1999 © Getty Images

En 1999, Thomas Radstrom, pilote Ford, se casse la jambe juste avant le Rallye Safari. Conséquence : un jeune pilote norvégien est propulsé titulaire pour le remplacer au pied levé (sans mauvais jeu de mots). Petter Solberg a dû improviser sur une course qu'il ne connaissait pas, avec un copilote qu'il ne connaissait pas plus. Et il a tout de même terminé 5ème au volant de la Ford Focus WRC ! 

Carlos Reutemann - Argentine 1980

En 1980, Fiat approche un pilote de F1 argentin pour disputer le rallye qui se passe dans son pays. Carlos Reutemann accepte, dispute la course...et termine troisième !

François Delecour - Monte-Carlo 1993

Francois Delecour au Rallye Monte-Carlo 1993
Francois Delecour au Rallye Monte-Carlo 1993 © Getty Images

En 1993, François Delecour fait ses grands débuts au volant d'une quatre-roues motrices au Rallye Monte-Carlo. Au troisième jour de course, il vire même en tête devant Carlos Sainz, champion en titre. Seule une petite erreur lors de la dernière nuit lui coûte du temps. Il termine finalement troisième.

Suivez la saison 2017 de WRC en live ou en replay sur Red Bull TV !

Contenu associé
Rallye de Monte-Carlo
En savoir plus sur
News suivante