Comment réussir à (enfin) rentrer au Berghain

Vous voulez rentrer dans un des clubs les plus selects du monde ? On vous dit comment faire.
L'imposant extérieur du Berghain
L'imposant extérieur du Berghain © PYMCA/Contributor/Getty Images
Par Billy Black

Le Berghain est sans doute un des clubs les plus difficiles d'accès du monde. Pour certains, il est perçu comme un havre de techno élitiste. Mais pour ceux qui le fréquentent, il s'agit d'un bastion de libre expression et de musique pure. Avec ses racines dans le milieu underground gay de Berlin, le club a passé des années à cultiver une politique d'entrée qui assure que seuls les plus tolérants, les bien maniérés et les pros de la fête nocturne puissent pénétrer cette enceinte très select. Le Berghain représente l'alchimie parfaite entre paradis et enfer, ce à quoi tous les clubs du monde devraient tenter de ressembler.

Tout clubber qui se respecte devrait y aller au moins une fois. Voici nos astuces pour ne pas se faire refouler...

Êtes-vous prêt pour l'opération "Rentrer au Berghain" ?

Que doit faire un être humain pour passer le portier Sven Marquardt et pénétrer dans le Berghain ? La réponse est simple : personne ne sait. C'est la première chose à comprendre au sujet du Berghain. S'il y avait des règles établies, tout le monde pourrait rentrer, mais ce n'est pas la philosophie du club. 

Sven Marquardt, portier du Berghain
Sven Marquardt, portier du Berghain © Andreas Rentz/Staff/Getty Images

Soyez vous-même

Si être vous-même ne marche pas, alors le Berghain n'est sans doute pas fait pour vous. C'est la triste vérité. Les gens vous diront peut-être de rester silencieux, stoïque, de parler allemand, de vous habiller en noir, en blanc... La liste des clichés pour rentrer est aussi longue que la file d'attente. Mais vous serez faits pour le Berghain uniquement si le Berghain est fait pour vous. 

Si ça ne marche pas, essayez d'être quelqu'un d'autre

Et pourquoi pas ? Si vous êtes à ce point désespérés de rentrer, vous pouvez toujours tenter de vous faire passer pour quelqu'un d'autre. Entraînez-vous dans le froid pendant 2h à prononcer "Je suis là pour voir Ben Klock" en allemand. Ruinez vous en Rick Owens et attendez patiemment de rentrer. Vous serez peut-être mal à l'aise, mais si ça vous permet de rentrer, ça vaut le coup. Gardez les étiquettes des vêtements pour vous faire rembourser par contre.

La confiance est la clé

Blague à part, pas besoin de faire la queue pour rentrer si vous n'êtes pas un minimum confiant de pouvoir rentrer. La réputation du Berghain se base sur les gens à l'intérieur. Vous pouvez vous perdre des jours ou des jours dedans tellement vous serez à l'aise. Ceux qui rentrent, c'est parce que le portier sent qu'il peut leur faire confiance. Si vous avez l'air nerveux, il y a de fortes chances que vous restiez sur le bas-côté. 

Soyez sur la guest list

C'est la manière la plus simple pour vous assurer de rentrer. Pour que ça marche, il faut connaître quelqu'un qui travaille au Berghain ou qui se produit là-bas. C'est une stratégie complexe qui dépend de vos contacts, mais ça peut marcher. Quelqu'un a le numéro de téléphone de Marcel Dettmann ?

Acceptez votre défaite et allez ailleurs

Vous êtes à Berlin, à la frontière de Kreuzberg et Friedrichshain. Vous êtes au centre du meilleur district de clubs du monde. Vous pouvez passer la meilleure soirée de votre vie sans mettre les pieds au Berghain parce que vous êtes jeune, beau et que vous avez le monde à vos pieds. À moins d'être à court d'argent, dans ce cas-là, rentrez chez vous.

En savoir plus sur
News suivante