Escalade

Vidéo: Grimpez l'Annapurna III en caméra embarquée

© David Lama/Red Bull Content Pool
Suivez David Lama sur l'une des routes les plus énigmatiques de l'Himalaya.
Écrit par Corinna HalloranPublié le
Escalade · 1 minutes
Découvrez la dernière aventure de David Lama
David Lama est connu pour repousser ses limites, et nous offrir des images spectaculaires de ses ascensions. Mais filmer sa dernière expédition au Sud-Est d’Annapurna III avec Hansjörg Auer et Alex Blümel, il fallait le faire. Cette vidéo en caméra embarquée retrace le voyage de l’équipe autrichienne lors du printemps 2016.
L’exploration alpine n’est pas une tâche facile, et cette route reste l’une des plus grandes énigmes de l’Himalaya d’après le magazine d’alpinisme Unclimbed. Lors de cette tentative, Lama, Aueur et Blümel ont souffert des conditions climatiques. Ils ont dû faire face à de nombreuses chutes de neige, alors qu’ils avaient peu de temps pour se reposer.
Hansjörg Auer, Alex Blümel et David Lama prennent une pause pendant l'ascension d'Annapurna III.
David Lama et ses acolytes prennent une pause
Il a fallu trois jours à l’équipe d’alpinistes pour rejoindre la zone atteinte par les britanniques Nick Colten et Tim Leach en 1981. Les conditions climatiques ont été favorables le premier jour – mais les deux jours suivants ont gâché l’expérience des alpinistes.
« Les conditions difficiles d’ascension nous ont forcé à accrocher nos piolets à nos harnais et à attendre d'être aidé" déclare Lama. « A cause du froid, du vent, et des importantes chutes de neige, nous avons grimpé avec nos combinaisons d’hiver. Dans une cheminée étroite, je montais petit à petit, et vu que je ne pouvais pas aller plus haut, j’ai perdu ma prise et glissé quelques mètres plus bas. »
Hansjörg Auer et Alex Blümel grimpent l'un des pics les plus difficiles de l'Himalaya : Annapurna III
Photo en POV de l'ascension d'Annapurna III
« C’est au cours du deuxième jour d’ascension qu’on s’est rendu compte de la difficulté. Les conditions étaient horribles. Il y avait beaucoup de neige et de grosses rafales de vent avant la mi-journée. Ce scénario s’est répété le troisième jour » décrit Aueur, en ajoutant : « Trouver une zone de bivouac était un sacré challenge ».
Au final, personne n’a réussi à vaincre la face Sud-Est d’Annapurna III. Les conditions météorologiques se sont dégradées, et l’équipe a dû rebrousser chemin. Soyez sans crainte, l’équipe retentera sa chance en 2017. « C’est la beauté et la difficulté de la ligne qui nous motive » explique Blümel.
Vous voulez voir d'autres images ? Nous aussi. Ce trailer en caméra embarquée est un extrait d’un documentaire de 12 minutes : Annapurna III – Unclimbed. Le film a été diffusé pour la première fois au Festival du Film de Montagne de Banff. Il sera présenté dans plusieurs autres festivals.