Running

7 choses à ne jamais faire avant de courir

Malgré tous tes efforts, tu n'es toujours pas satisfait de tes performances en course ? Voici ce qui t'empêche peut-être de performer...
Écrit par Red Bull Belgium
Temps de lecture estimé : 4 minutesPublié le
Tom de Dorlodot
© KREW Collective
Ce qui est bien avec la course, c'est qu'on peut la pratiquer n'importe où, n'importe quand et qu'elle ne nécessite pas ou peu de préparation. Enfin ça, c'est vrai si tu te contentes de faire le tour du pâté de maison... Si tu souhaites préparer un événement du calibre de la Wings for Life World Run, dont le départ est prévu le 5 mai 2024, tu auras besoin d'un minimum d'entraînement. Et d'un bon. Voici les choses qu'il faut absolument éviter pour bien te préparer.
01

Ne pas dormir assez

Gary Hunt asleep in bed to have enough energy for competition.

Those who sleep well can perform better

© Romina Amato/Red Bull Content Pool

Les coureurs aiment comparer les distances qu'ils parcourent, leur vitesse moyenne et la fréquence de leurs séances d'entraînement... Moins leur temps de sommeil. Pourtant, c'est l'un des paramètres les plus importants d'un bon programme d'entraînement. Le sommeil permet, d'une part, au corps et à l'esprit de récupérer, mais également d'activer le système immunitaire.
Il libère aussi des hormones de croissance qui sont primordiales dans le processus de régénération des muscles et de réparation du corps. Sans une régénération suffisante, ton corps ne pourra pas être à son niveau maximum de performance. Une bonne quantité de sommeil, avant et après la course, est donc nécessaire.
02

S'hydrater n'importe comment

Heptathlete Nafissatou Thiam.

There’s a right way and a wrong way to drink

© Desmond Louw/Red Bull Content Pool

Comme diraient plus ou moins les Inconnus, il y a des bonnes et des mauvaises manières de s'hydrater, surtout avant d'aller courir. Par exemple, ce n'est pas très judiceux de boire des litres d'eau juste avant un gros effort ou de prendre de l'eau gazeuse au dernier moment. Si tu ne veux pas trop brusquer ton corps, espace ta hydratation sur une longue période de temps et bois même lorsque tu ne t'entraînes pas (cela va de soi). Grâce à ça, ton corps sera suffisamment hydraté lorsque tu auras besoin d'être au top.
03

Manger n'importe quoi

People enjoying a meal.

Eating right before a run puts a strain on your stomach

© Bazzoka Creative GmbH/Red Bull Content Pool

Ingérer le plus de glucides possibles juste avant une course est une très mauvaise idée. Pourquoi ? Car l'énergie que ton estomac dépensera à digérer sera de l'énergie en moins pour ton corps durant l'effort. Attends donc toujours au moins deux heures entre le repas et la course. En ce qui concerne les aliments gras, sucrés et riches en fibres, c'est mieux de les éviter car ils sont difficiles à digérer.
04

Les étirements statiques

Gary Hunt stretching on a cliffside.

Static stretching before going for a run is counter-productive

© Romina Amato/Red Bull Content Pool

Les étirements statiques juste avant une course sont contre-productifs, et ce pour deux raisons. Premièrement, les muscles étirés sont moins performants. En d'autres termes, s'étirer sans bouger réduit la vitesse et la force musculaire. Deuxièmement, une faible tension des muscles augmente les risques de blessures car ces derniers sont moins élastiques au pic de leur force. Ton échauffement doit donc être dynamique (n'hésite pas à faire swinger tes jambes !). Les étirements statiques ne sont pas à bannir pour autant et peuvent être effectués juste après la course.
05

Négliger une envie pressante

Wings for Life World Run in Vienna, Austria.

Don't forget to go to the restroom before the start!

© Philip Platzer for Wings for Life World Run

S'entraîner le ventre plein ou la vessie pleine n'est vraiment pas agréable. Même si tu n'es pas sûr(e) d'avoir envie, une petite visite de dernière minute aux toilettes peut te sauver la mise. N'hésite pas non plus à travailler sur ton alimentation et ta nutrition si tu as souvent besoin d'aller aux toilettes durant tes runs.
06

Courir sans chaussettes

Vincent Matheron Wings For Life portrait in Marseille, France, on April 5, 2023.

Don't forget your socks

© Greg Poissonnier/Red Bull Content Pool

L'été arrive, les températures augmentent et avec elles l'envie de courir sans chaussettes. Pourtant, elles sont un élément indispensable de ton attirail de coureur. De bonnes chaussettes de course permettent non seulement à tes pieds de respirer et de transpirer correctement, mais les protègent également des petits graviers et autres brindilles qui tentent désespérément de s'inviter dans tes chaussures. Fais juste attention à ce qu'elles soient bien mises car un pli peut rapidement devenir (très) désagréable.
07

Porter des nouvelles chaussures lors d'une course

A close-up of Florian Neuschwander’s legs while running.

Never use new running shoes for an event

© Phil Pham/Red Bull Content Pool

Tu as suivi ton programme à la virgule près, as évité tous les écueils possibles et inimaginables et es fin prêt(e) pour le grand jour. Mais alors, qu'est-ce qui pourrait (encore) se mettre en travers de ton chemin ? Porter des nouvelles chaussures le jour J ! Il est indispensable de les faire avant de te lancer sur une grande distance, même si c'est exactement le même modèle que celles que tu portais précédemment. Il faut laisser le temps au matériaux de se détendre et à tes pieds de s'habituer. Rien ne vaut donc ta bonne vielle paire en qui tu as entièrement confiance pour atteindre les sommets !

Fait partie de cet article

Wings for Life World Run

Le Wings for Life World Run arrive à Bruxelles le dimanche 7 mai 2023. Inscris-toi dès maintenant !

BelgiëHowest, Campus Kortrijk Weide - The Penta, België
Voir l'événement