Escalade

Les plus grands exploits d'escalade libre

© Heinz Zak
Écrit par Will Gray
Entre des montagnes escalades à mains nues, des tours immenses et des routes enneigées, voici une sélection de dix performances de grimpeurs hors du commun.
L'escalade libre fait partie des disciplines les plus dangereuses du monde. Aucune sécurité pour se protéger d'un éventuel danger voire d'une chute fatale. Oui, les performances font très très peur.
La discipline, qui inclut l'ascension de petits sommets comme de grandes faces, a atteint un niveau encore jamais atteint avec la performance XXL d'Alex Honnold, qui a escaladé le célèbre pic d'El Capitan dans le parc national du Yosemite.
Nous avons rassemblé quelques-uns des souvenirs les plus marquants dans l'histoire de l'escalade libre, avec la collaboration de grimpeurs et de l'historien Austin Howell.

Freeride sur El Capitan

  • Lieu : Yosemite, USA
  • Grimpeur : Alex Honnold
  • Année : 2017
Dans le milieu de l'escalade libre, Alex Honnold fait partie des grandes stars de la discipline. Il a livré une performance incroyable, gravissant près de 915m d'un mur en granite sur la mythique montagne américaine à la seule force de ses mains, armé de chaussures et d'un sac de craie. Honnold a avoué que le passage à 5:13A était le plus difficile à grimper. Comment a-t-il fait ? « J'ai fait comme d'habitude, sans corde cette fois », a-t-il confié à l'issue de son exploit.
Envie d'en savoir plus sur l'exploit d'Honnold ? Écoutez ce podcast.

Widow's Tears

Le grimpeur Vitaliy Musiyenko a réussi à se défaire d'un énorme bloc de glace de 305 mètres de haut.
Widow's Tears
  • Lieu : Yosemite, USA
  • Grimpeur : Vitaliy Musiyenko
  • Année : 2016
Vitaliy Musiyenko, grimpeur californien originaire d'Ukraine, a réussi à se défaire d'un énorme bloc de glace de 305m de haut, à l'aide d'une paire de piolets, le soir du nouvel an de l'année 2016. Après sa performance, il déclarait : « Tout ce que je souhaitais, c'était aller jusqu'au sommet. S'il y avait une soirée organisée avec des personnes intéressées pour grimper avec moi, j'aurais sûrement accepté de monter avec eux. Il n'y avait personne alors j'ai décidé de le faire tout seul. »

Cnoc na Mara

Escalade : Iain Miller a grimpé seul le Cnoc na Mara à 100 mètres au-dessus de la mer d'Irlande.
Cnoc na Mara
  • Lieu : Donegal, Irlande
  • Grimpeur : Iain Miller
  • Date : 2016
Situé à 100m au-dessus de la mère d'Irlande, le Cnoc na Mara (rien a voir avec la chanson que vous chantez en karaoké) est un défi majeur. Il faut être un grimpeur aguerri pour s'y frotter. Et pas seulement, puisque vous devez passer par la mer pour y accéder. Il a été escaladé une première fois en 2008. Une trentaine de personnes ont tenté. Iain Miller a avoué après l'avoir grimpé seul : « Cela m'a pris dix ans pour trouver la bonne approche mentale et parvenir à le grimper solo. »

Chiaro di Luna

La grimpeuse Brette Harrington a escaladé en solo les 762 mètres du massif Chiaro di Luna.
Chiaro di Luna
  • Lieu : Fitzroy Massif, Patagonie, Argentine
  • Grimpeur : Brette Harrington
  • Année : 2016
Fitzroy est l'un des massifs alpins les plus célèbres de Patagonie. La Californienne de 23 ans, Brette Harrington, est une pionnière. Elle a escaladé en solo les 762m, du massif classé 5.11A. « Je ne réaliserais pas cette expérience tous les jours. Ce serait trop dur. En revanche, c'est un challenge intéressant de voir jusqu'où votre mental peut vous emmener dans vos retranchements. »
C'est l'une des performances solos les plus fortes réussies par une femme, réalisée en plus sur une montagne de Patagonie, ce qui est rare. Je mets 10/10 à cette ascension.Austin Howell

Cayan Tower

Alain "Spiderman" Robert a escaladé en solo la Canyan Tower à Dubai en une heure et demi.
Alain Robert escalade la Canyan Tower à Dubai
  • Lieu : Dubai
  • Grimpeur : Alain Robert
  • Année : 2015
Ce building de 75 étages est considéré comme le plus haut élément urbain escaladé par un homme. C'est Alain "Spiderman" Robert qui a réalisé ce véritable exploit en une heure et demi. La légende du free solo a commencé à grimper il y a 25 ans, quand il a réussi à escalader le premier 8b et l'un des solos les plus fous, celui de La nuit du Lézard à Buoux. Il a également escaladé les Sears Tower, le London Shard, les Petronas Towers et la Burj Khalifa.
Alain s'est spécialisé dans l'art du solo. Et on peut dire aujourd'hui qu'il est l'un des grimpeurs les plus solides depuis les années 90. Si quelqu'un affirme qu'Alain est le meilleur de tous, ce serait difficile de le démentir.Austin Howell

Eiger North Face

  • Lieu : Suisse
  • Grimpeurs : Ueli Steck & Dean Potter
  • Date : 2008
L'un des sommets d'Europe les plus difficiles du monde a été franchi par deux grimpeurs qui nous ont malheureusement quittés. Ueli Steck est venu à bout de la Heckmair Route, normalement franchissable en trois jours, en 2h47. Pendant que l'Américain Dean Potter a réalisé le premier freeBase, ascension solo avec un parachute, sur la route notée 5:12, Deep Blue Sea. 
Il y avait deux styles bien différents avec Steck et Potter. Steck réalisait des performances solos sur des routes glacées avec des crampons alors que Potter faisait ça sur du sec, en plein été. Cela montre que l'escalade libre peut prendre des formes bien différentes.Austin Howell

Via Attraverso il Pesce

Hansjörg Auer a escalader en solo la Via Attraverso il Pesce  en moins de trois heures,
Via Attraverso il Pesce
  • Lieu : Marmolada, Dolomites, Italie
  • Grimpeur : Hansjörg Auer
  • Année : 2007
Cette ascension de 850m inclut une niche en forme de poisson qui a donné le nom de la route. C'est l'une des routes les plus difficiles à réaliser en solo. Hansjörg Auer en est venu à bout en moins de trois heures. « J'ai besoin de plusieurs jours pour accomplir ce que je veux. Sur ce sommet, je me suis senti au top, avec, je l'admets, beaucoup de chance. »
De nombreux fans classent cette performance au même niveau que celle d'Honnold sur El Capitan. Mais cet endroit est encore plus dur et moins sécurisé.Austin Howell

Kommunist

Le grimpeur allemand Alexander Huber a escalader en solo intégral le Kommunist en Autriche,
Alexander Huber escalade le Kommunist
  • Lieu : Schleierwasserfall, Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
  • Grimpeur : Alexander Huber
  • Année : 2004
Noté 5:14a et grimpé par Alexander Huber, le Kommunist demande beaucoup de concentration. Le grimpeur allemand l'a fait sans protection. « J'étais convaincu que je ne tomberais pas. Mais on n'est jamais sur à 100%. Ce danger potentiel fait partie de l'essence de l'alpinisme et de l'escalade. »
La note ne veut pas tout dire. Huber lui-même a dit que l'ascension d'Alain Robert sur la Nuit du Lezard était plus impressionnante, notée seulement 5:13c.Austin Howell

Bear's Reach

  • Lieu : Lover's Leap, Lake Tahoe, Californie, USA
  • Grimpeur : Dan Osman
  • Année : 1997
En 1997, Dan Osman repousse les limites de l'escalade à l'époque, avec cette ascension incroyable. Alex Honnold a tenu à rendre hommage à cet exploit, en le battant de dix secondes. « Je l'ai grimpé quatre fois ce jour-là. À chaque fois, j'allais aussi vite que je le pouvais et ensuite je descendais lentement. 4min15 est mon dernier temps de référence. »
C'est absolument incroyable ! Dans les années 90, personne n'aurait imaginé que quelqu'un puisse faire ça. La rumeur dit que l'idée de cette ascension vient d'un défi lancé dans un bar. Osman a entendu quelqu'un dire que personne ne serait capable d'escalader le Bear Reach en moins de six heures. Il lui a dit qu'il pourrait le faire en moins de six minutes.Austin Howell

Separate Reality

Wolfgang Gullich est le premier à gravir le Separate Reality en escalade solo intégral.
Heinz Zak sur le Separate Reality
  • Lieu : Yosemite, Californie, USA
  • Grimpeur : Wolfgang Gullich
  • Année : 1986
Le crack de l'escalade, Wolfgang Gullich, a escaladé au-dessus de la rivière Merced, à 200m de haut. Gullich est le premier à gravir le Separate Reality en free solo, sommet également réussi par Heinz Zak, Dean Potter et Alex Honnold. En atteignant le sommet, Gullich a avoué : « J'ai eu l'impression que ce n'était par un pari sur ma vie. Je n'ai pas eu le sentiment que c'était dangereux. C'est l'idée de mourir qui montre que la vie vaut chère. »
Dans un sens, c'est le solo parfait. Seul cinq personnes ont réussi à le gravir. Il nécessite de l'engagement dès le premier mouvement et ce, jusqu'à la fin. Chaque partie de cette route pourrait être classée comme le sommet le plus exposé sur Terre.Austin Howell