Italy's Dario Costa flies in Tunnel Pass
© Samo Vidic/Red Bull Content Pool
Aerobatic Flying

Tous les chiffres sur le vol record de Dario Costa dans deux tunnels

Le vol de Dario Costa à travers deux tunnels turcs a permis d'écrire un nouveau chapitre de l'histoire de l'aviation. Voici toutes les informations sur son incroyable exploit.
Écrit par Trish Medalen
Temps de lecture estimé : 4 minutesPublié le
Fait partie de cet article

Dario Costa

A pilot obsessed with aerobatic flying, Italy's …

ItalyItaly
Voir le profil
Le pilote : Dario Costa, 41 ans, pilote de course et cascadeur professionnel italien.
Projet : Tunnel Pass
Lieu : Tunnels de Çatalca (autoroute de Marmara Nord, à l'extérieur d'Istanbul, Turquie)
Aerobatic Flying · 2 minutes
Tunnel Pass
Date et heure : Décollage à 6 h 43, heure locale (TRT), le samedi 4 septembre 2021.
Distance entre le décollage et la sortie du deuxième tunnel : 2 260 m/2,26 km.
Durée du vol : 43,44 secondes
Vitesse maximale : Moyenne de 245,07 km/h dans le deuxième tunnel.
Marge d’erreur :
  • Moyenne de 4,0 m entre le bout de l'aile et le mur de chaque côté de l’appareil
  • Trajectoire de vol : minimum 70 centimètres, maximum 1,6 mètres au-dessus de l'asphalte
Temps de réaction du pilote aux changements de l'écoulement de l'air : Moins de 250 millisecondes
Avion : Zivko Edge 540 V2, avec les modifications suivantes :
  • Concept de siège de Formule 1
  • Réduction du poids de l’appareil
  • Fuselage en "peau de requin" synthétique afin de réduire la traînée et améliorer l'efficacité et la portance.
  • Système de mesure laser pour les entraînements
Record mondial : Plus long tunnel traversé par un avion : (1,610m)
Le vol de Dario Costa a été reconnu comme le plus long jamais réalisé par un avion dans un tunnel (1 610 mètres).
Le record de Dario Costa est officialisé
Autres records :
  • Premier vol en avion dans un tunnel
  • Plus long vol sous un obstacle solide (1 610 m)
  • Premier vol en avion à travers deux tunnels
  • Premier décollage d'un avion depuis un tunnel
Période de préparation : Plus d'un an
Taille de l'équipe principale sur ce projet : 40 personnes
Mentor : Péter Besenyei, pilote de voltige et de course hongrois, légende de l'aviation.
Centre d'entraînement : APC (Athlete performance center) de Red Bull à Salzbourg en Autriche.
Quel type d'entraînement Costa a-t-il suivi pour se préparer ? Les temps de réaction physique et mentale étaient essentiels. L'entraînement de Costa au Red Bull Athlete Performance Center (APC) était double : il s'agissait d'améliorer ses capacités neurocognitives (par exemple, ses temps de réaction) et de mettre en place des simulations de vol. Afin de mieux percevoir la sensation de vitesse dans les tunnels, il a été autorisé à y conduire une voiture à 270 km/h pour s’entraîner.
Quels types de technologies ont été utilisés pour ce défi ? Afin de s’assurer de la faisabilité de cet exploit, un scan 3D de l'avion de Costa a été réalisé. Ce dernier a été projeté dans le tunnel pour mesurer précisément la marge dont disposait l’Italien. Cela a permis au pilote de percevoir exactement où il devait voler.
Quels ont été les moments les plus critiques du vol ?
  • Le décollage a été la partie la plus difficile, Costa étant incapable d'orienter le nez de l'avion vers le haut dans le tunnel. Le passage entre les deux tunnels a aussi été une partie très technique du vol.
  • Le vent latéral lorsque l’avion s’est retrouvé à l’air libre entre les deux tunnels.
  • L’entrée dans le deuxième tunnel, où les conditions provoquent une augmentation de la portance qui exige une réaction rapide du pilote.
  • Des rafales de vent à l'intérieur du deuxième tunnel.
  • À mi-chemin du deuxième tunnel, un changement de la forme de la structure du tunnel avec pour conséquence, une diminution de la portance.
  • Changement d'inclinaison dans la dernière section du deuxième tunnel (montée puis descente).
  • Sortie du deuxième tunnel, où la modification de l'écoulement de l'air entraîne une diminution de la portance.
L'Italien Dario Costa vole en avion entre deux tunnels lors de son record du monde à Istanbul en Turquie.
Entre les deux tunnels d'Istanbul
Pourquoi le vol a-t-il eu lieu tôt le matin ? À l'aube, le soleil était dans le dos de Costa plutôt que dans ses yeux, notamment lors des parties où le vol s’est fait à l’extérieur. De plus, la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur des tunnels est généralement au plus bas en début de journée, ce qui minimise les effets des vagues de pression de l'air pour un vol plus doux et plus stable. Des stations météorologiques ont été installées à l'intérieur et à l'extérieur des tunnels pour informer Costa des conditions météo avant sa tentative.
Fait partie de cet article

Dario Costa

A pilot obsessed with aerobatic flying, Italy's …

ItalyItaly
Voir le profil