VTT

Brandon Semenuk déchire l’Utah dans Raw 100

© Ian Collins
Le rider Canadien s’est attaqué aux montagnes de l’Utah pour le cinquième opus de sa série. Et a de nouveau cassé le game.
Écrit par Danielle BakerPublié le
VTT · 2 minutes
Brandon Semenuk se paie l'Utah dans Raw 100
Si le décor du cinquième épisode de la série Raw 100 de Brandon Semenuk rappelle forcément celui du Red Bull Rampage, c’est bien en un spot de slopestyle que le Canadien a transformé des lignes normalement réservées aux freerideurs.
Chaque nouvelle vidéo dévoilée par Semenuk et Rupert Walker de Revel Co soulève forcément l’enthousiasme et pousse le VTT à un niveau jamais atteint. Le dernier opus de Raw 100 ne fait pas exception à la règle. Comme toujours avec Semenuk, chaque trick possède sa dose de créativité et il faut souvent relancer la vidéo pour bien comprendre toute la complexité d’une ligne inventée par ce génie à deux roues.
On a posé quelques questions à Semenuk sur ce dernier projet :
Pourquoi la série Raw 100 vous motive-t-elle autant avec Rupert ?
Le format est simple et le défi l’est aussi : on cherche à capturer des lignes dans leur forme la plus authentique, tout en rendant l’ensemble fascinant pour celui qui regarde la vidéo.
Parmi les cinq vidéos déjà dévoilées pour Raw 100, en préfères-tu une en particulier ?
Elles sont toutes uniques et ont chacune leur propre style. Je ne pense pas qu’il y en ait une qui surpasse les autres.
Combien de jours avez-vous passé sur ce spot pour réaliser ce projet ?
Nous avons passé 15 à 16 jours au total là-bas afin de shaper et filmer. Cinq ou six jours ont été nécessaires uniquement pour construire les lignes.
Qui vous a aidé à réaliser tout ça sur place ?
Evan 'Intern' Young, Justin Wyper, Kane Boyce, Ian Collins, Rupert Walker et Anthony Vitale.
Brandon Semenuk se concentre lors du tournage de la version 5 de Raw 100 dans l'Utah.
Concentration avec de s'élancer sur une ligne
Pourquoi avoir choisi ce spot de Virgin ?
J'avais envie de faire un projet Raw 100 dans le désert depuis quelques années et les planètes se sont tout simplement alignées ces dernières semaines pour que je puisse enfin le réaliser.
As-tu réalisé toutes les lignes et les tricks que tu avais en tête sur place où tu estimes que tu en avais encore sous le pied ?
Je connaissais l'ampleur de ce projet. Il y avait beaucoup de travail à faire. Cette vidéo a pris encore plus de temps à réaliser que les précédentes. Il y a toujours quelque chose à améliorer, mais je suis finalement satisfait du résultat.
Imagines-tu une figure et construis-tu en conséquence une ligne ? Ou fais-tu l'inverse ?
Dans un monde idéal, ce serait le rêve de construire une ligne sur laquelle je puisse envoyer exactement tel ou tel trick. Mais nous travaillons également autour d'un grand nombre de variables et d'éléments, donc il faut pouvoir s’adapter et être flexible pour envisager d’autres options une fois sur place.
Quelle est la caractéristique principale de ce projet ? Et quel est ton souvenir préféré ?
Certainement le rock-to-rock gap (à partir de 1’27’’ sur la vidéo). C’était quelque chose que je voulais refaire à coup sûr après l’avoir déjà réalisé sur un précédent Raw 100.
Pour ce dernier Raw 100, Semenuk a emporté avec lui son propre appareil photo afin de réaliser le making-of de ce projet. Découvrez l’envers du décor dans la galerie ci-dessous :
Je voyage toujours avec un appareil photo. Les seuls moments où je ne l’ai pas dans les mains sont ceux où je ride. Autant dire que j’ai eu l’occasion de faire quelques clichés lors des nombreuses journées où nous avons shapé les lignes.
Brandon Semenuk
Découvrez ou redécouvrez les dernières vidéos de la série mythique Raw 100 ci-dessous :