Games

6 conseils pour organiser un tournoi en ligne

© Dale Tidy
L’organisation d’un tournoi de jeux vidéo en ligne n’est pas aussi facile qu’on le pense. Si vous avez envie de délaisser le format hors-ligne, ce guide est tout ce qu’il vous faut.
Écrit par Marc ShawPublié le
L’organisation d’un tournoi de jeux de combat peut être aussi gratifiante que frustrante. Parfois, la vie fait qu’on ne peut pas se réunir pour jouer, notamment à cause de la distance, du manque de joueurs dans la région ou encore des insoutenables pressions qui viennent avec la vie d’adulte. Le format en ligne est alors une solution intéressante, mais qui vient avec son lot de défis.
Nous avons réuni quelques conseils pour aider les organisateurs débutants à connaître un franc succès avec leur premier tournoi en ligne. Bien que cette liste porte surtout sur les jeux de combat, certains conseils peuvent tout de même s’appliquer à d’autres types de jeux et être utiles aux organisateurs de tous les niveaux. Voici donc nos six conseils pour organiser un tournoi en ligne.

1. Vérifier si le jeu a les fonctionnalités nécessaires

Il est essentiel que votre jeu ait un bon système de lobby si vous voulez que votre arbre de tournoi fonctionne. Bien qu’il soit possible de se fier à la bonne foi des participants dans les petits tournois (les joueurs s’affrontent un à un, puis vous envoient les résultats), ce format ne favorise pas le sentiment de communauté qu’on ressent lorsqu’on attend avec les autres joueurs que l’organiseur annonce le prochain match.
Certains jeux, comme Street Fighter V et Tekken 7, disposent d’un système qui permet de créer des lobbys pouvant accueillir huit joueurs. Pendant qu’ils attendent leur tour, ils peuvent regarder les autres combats en direct. Dans le cas de Tekken 7, ces salles d’attente peuvent devenir un véritable exercice de patience puisqu’il est impossible de sauter son tour. Il faut donc parfois laisser passer de nombreux décomptes de 30 secondes avant que les bons adversaires soient choisis si le lobby est bien rempli.
Si vous avez l’intention de diffuser votre tournoi, ces salles sont indispensables : une des personnes qui s’y trouvent peut diffuser les matchs qu’elle regarde en direct. L’organisateur du tournoi n’a qu’à rester dans le lobby pour annoncer les combats et profiter du spectacle! Pour accélérer le déroulement des gros tournois, il faudra peut-être prévoir plusieurs lobbys; les matchs auront ainsi lieu simultanément.
Quelques titres, comme Tekken 7 et Dragon Ball FighterZ, comportent un mode spécialement conçu pour les tournois en ligne, mais il n’y a pas énormément d’options pour les personnes qui préfèrent utiliser les ensembles de règles de base. Même de grands titres comme Street Fighter V n’en sont encore qu’au test bêta de leur mode tournoi (au moment de la rédaction de cet article), même si leur sortie remonte à 2016.
Le système de lobby donne plus de liberté aux organisateurs, qui peuvent entre autres facilement changer de salle d’attente et demander la diffusion de différents combats selon les besoins.

2. Établir les règles

Un ensemble de règles claires est la base de tout tournoi réussi. En tant qu’organisateur, votre objectif est d’offrir aux joueurs une expérience agréable; vous devez donc prendre des décisions en fonction d’eux. Voulez-vous vraiment appliquer la formule « 3 de 5 » à chaque ronde? Bien que certains aiment ce format, il allonge le temps d’attente pour vous et les autres participants ainsi que la durée de tout l’événement si vous jouez à de longs jeux comme Dragon Ball FighterZ. Basez-vous sur le mode de jeu pour prendre une décision éclairée. Par exemple, la formule « 3 de 5 » est peut-être plus appropriée pour la grande finale.
Vous devez aussi déterminer l’envergure du tournoi. Vous pourriez l’ouvrir à tous pour avoir un maximum de participants, mais, selon votre région, l’expérience des joueurs pourrait gravement en être altérée. Vu l’état actuel du netcode des jeux de combat, l’organisation d’un tournoi national au Canada est une tout autre histoire que l’organisation d’un tournoi national au Japon.
Mais ça ne veut pas dire que vous devriez restreindre l’accès aux personnes dans votre ville. Les tournois en ligne sont une manière parfaite de réunir des joueurs de la région qui devraient normalement parcourir de grandes distances pour participer à un tournoi local.
Le point le plus important à retenir : les règles doivent être simples. Il pourrait vous prendre une envie de pimenter le tout avec des règles de bannissement et de choix de counters, mais n’oubliez pas une chose importante : la plupart des joueurs ne liront pas vos instructions. Libre à vous de déroger aux règles de base que tout le monde connaît comme le fond de sa poche, mais sachez que c’est risqué!

3. Décider du déroulement

Prévoir le déroulement du tournoi est un défi de taille. L’organisation est votre meilleure amie. Les arbres sur papier étant chose du passé, il existe maintenant des outils en ligne faciles à utiliser pour suivre la progression du tournoi. Différentes plateformes s’offrent à vous, notamment Smash.gg, Challonge et Toornament. Certaines sont plus intuitives que d’autres, mais proposent moins d’options. Assurez-vous de choisir une plateforme qui propose les outils dont vous avez besoin. Smash.gg est l’un des sites les plus populaires (même s’il n’y a pas encore d’appli mobile), et avec raison : sa suite d’outils permet de faire toutes sortes de choses autres que voir qui se rend en finale.
Smash.gg a des options d’enregistrement pour les matchs et d’inscription obligatoire à Discord . Que le tournoi soit en personne ou en ligne, vous devrez toujours composer avec des absences non planifiées. L’enregistrement permet aux personnes qui gèrent le tournoi et aux bénévoles de voir qui est connecté et prêt à jouer, ce qui facilitera beaucoup l’annonce des duels. Si vous participez à un événement, n’oubliez pas de vous enregistrer; sinon vous risquez d’être disqualifié.
L’intégration de Discord est aussi très utile. En obligeant les joueurs à joindre un serveur Discord, par exemple un serveur créé spécialement pour le tournoi, le serveur officiel d’une communauté ou quelque chose entre les deux, vous facilitez la communication entre les participants et les organisateurs. Que ce soit pour signaler un problème ou annoncer le prochain match, l’utilisation d’un serveur Discord dédié facilitera le processus.
Autre point à considérer : le prix remis au gagnant. Les prix ne sont pas nécessaires, mais si vous cherchez à organiser un événement d’envergure, ils aident à attirer un grand nombre de bons compétiteurs. Les organisateurs reconnus dans le monde des tournois en local ont parfois un surplus d’argent à investir dans des événements spéciaux.
Mais au fond, ce n’est pas vraiment l’argent qui motive les participants. Les joueurs veulent jouer, et une bonne compétition est une récompense en soi! C’est à vous de voir quel type de tournoi vous voulez proposer et de le rendre aussi divertissant que possible.

4. Choisir de diffuser ou non

Bien souvent, un événement réussi est un événement qui est bien diffusé. Le but est que les spectateurs passent un bon moment, comme lors des tournois en personne.
Cela vaut aussi pour les spectateurs de salon, qui regardent les combats en ligne sur leur écran. Si les jeux disposent d’un bon système de lobby, la diffusion sera un jeu d’enfants; la personne responsable n’a qu’à être connectée à la salle d’attente désirée pour diffuser l’action en direct sur Twitch, Mixer ou toute autre plateforme.
Le public peut donc profiter de commentaires en direct. Mais l’animation en solo peut être éprouvante, alors n’hésitez pas à prévoir du renfort. Si vos co-commentateurs potentiels ne sont pas à proximité, un serveur Discord vous sera bien utile. Vous n’avez qu’à diffuser le contenu audio au moyen d’un logiciel comme OBS ou XSplit. Et si vous faites plus ou moins confiance à votre communauté, vous pouvez modifier les permissions du salon vocal pour éviter qu’une voix intruse vienne déranger la diffusion.
Notez bien que les commentateurs ne devraient jamais regarder la diffusion sur Twitch; à cause des délais, leurs commentaires auront toujours plusieurs secondes de retard. La meilleure manière de contourner le problème est de réserver quelques places dans les lobbys aux commentateurs afin qu’ils puissent assister aux matchs.
Si le système du jeu ne permet pas aux commentateurs se trouvant dans un lobby de sauter leur tour, optez pour une diffusion en simultané sur Discord. Oui, il y aura un petit délai, mais cette solution reste très pratique quand un jeu ne coopère pas.

5. Faire la promotion du tournoi

Faites savoir que vous organisez un tournoi! La promotion peut être une simple publication dans votre salon Discord local de jeux de combats pour recruter les premiers venus, ou une campagne complexe comprenant une série d’annonces dans tous les groupes et forums ayant un quelconque rapport avec le domaine. À vous de choisir l’ampleur que cela prendra. Mais n’oubliez pas de demander la permission aux administrateurs des groupes ciblés et veillez à ne pas les polluposter. Si vos annonces sont claires et concises, vous ne devriez pas avoir à faire trop de rappels en dehors de vos propres canaux.
Avant de faire la promotion de vote événement, préparez-vous. Prévoyez tout le nécessaire, notamment une liste des questions fréquentes pour votre usage personnel. Les gens vous poseront sans aucun doute des questions. Pour avoir les réponses sous la main, consignez-les dans un document Google et envoyez-le à votre équipe, si vous n’êtes pas le seul organisateur.
Pour vos annonces, n’ayez pas peur d’aller dans le tape-à-l’œil. Les gens ne lisent pas nécessairement les instructions, mais ils prennent le temps de regarder un visuel léché ou une bande-annonce bien faite. L’image doit être aérée. Ne vous en tenez qu’au strict minimum pour ce qui est du texte : le type d’événement, la date, le coût de l’inscription et le prix remis aux vainqueurs (s’il y en a un).
Votre message doit être simple et contenir tous les liens pertinents. Plus il y aura de publications dans le fil de discussion, moins le message sera lu; voyez à ce que tout soit dit dans la première publication. Celle-ci devrait comprendre des liens vers Discord, vers la plateforme de diffusion choisie et vers l’outil d’inscription, car c’est cette publication qui sera la plus partagée.
Si possible, faites en sorte que le lecteur pourra tout consulter dans une seule appli. Par exemple, s’il est possible d’intégrer une vidéo YouTube à une publication Facebook, ce n’est pas le cas pour les gazouillis; Twitter demandera à l’utilisateur d’ouvrir l’application YouTube pour la visionner. Il vaut mieux téléverser directement la vidéo sur Twitter. Pour attirer les gens, vous devez garder leur attention.

6. Après le tournoi, décider si l’expérience vaut la peine d’être répétée

Enfin, l’ultime étape : exécutez votre tournoi. Avec une bonne préparation, vous serez en mesure de régler les problèmes et de gérer les imprévus. Une fois que tout sera terminé et qu’un champion aura été couronné, dressez une liste des leçons que vous avez apprises.
Demandez-vous ce qui a bien fonctionné et ce qui a moins bien fonctionné. Aimeriez-vous organiser un autre événement du genre? Le travail d’organisateur est plutôt ingrat et n’est pas de tout repos. Les tournois locaux, régionaux et nationaux comportent déjà leur lot d’obstacles, auquel s’ajoute celui du format en ligne. Le mieux, c’est de vous amuser à les surmonter en n’oubliant jamais pour qui vous le faites : votre communauté.