Maniac
© DreamHack – Abraham Engelmark
esports

4 challenges à relever pour réussir dans l'esport - les conseils de Maniac

Maniac donne ses conseils pour réussir quatre challenges qu’un joueur professionnel doit affronter pour évoluer et s’améliorer.
Écrit par Mathieu ‘Maniac‘ Quiquerez
Publié le
Dans cet article

Esports Unfold

0
Counter Strike fait partie de ma vie depuis maintenant plus de vingt ans. J’ai participé à ma première compétition à l’âge de 13 ans mais je n’ai véritablement démarré ma carrière professionnelle qu’en 2013, dix ans plus tard. J’ai vécu des hauts et des bas, comme tout sportif. J’ai affronté de nombreux obstacles et engrangé une expérience importante qui m’a non seulement fait évoluer en tant que joueur mais surtout en tant qu’être humain.
Mathieu "Maniac" Quiquerez
Mathieu "Maniac" Quiquerez
Les leçons que j’ai tirées de toutes ces années m’ont aidé à m’améliorer et à devenir un professionnel. Aujourd’hui, je veux apporter une petite pierre à l’édifice de l’esports. J’ai envie de vous transmettre mon expérience afin de vous aider, je l’espère, à évoluer et à devenir meilleur. Les challenges à accomplir pour être un bon professionnel sont multiples mais j’ai décidé d’en mentionner, ici, quatre qui me paraissent absolument vitaux.

1. Savoir se remettre en question

Le pire ennemi de tout joueur est l’idée qu’il ou elle est déjà le spécimen parfait. Cela paraît étrange à dire mais je rencontre tous les jours des personnes qui refusent radicalement d’admettre leurs erreurs ou d’imaginer que quelqu’un d’autre peut être plus rapide, plus instinctif ou plus ingénieux qu’eux.
Avec la bonne attitude, chaque partie jouée ou chaque rencontre observée est une occasion de s’améliorer.
Mathieu ‘Maniac‘ Quiquerez
La première étape pour véritablement évoluer est d’accepter nos limites et de reconnaître que d’autres peuvent nous aider à les dépasser. Cela peut être un partenaire, dans un match, dont le niveau est supérieur au nôtre et qui va nous guider par ses conseils. Cela peut être un coach, pour ceux d’entre vous qui ont déjà une équipe avec laquelle vous vous entraînez, qui pourra pointer du doigt des mauvaises décisions prises lors d’une rencontre. Cela peut évidemment être un professionnel que vous regardez dans une partie. Et même si cela fait mal à admettre, cela peut avant tout être un adversaire qui nous surpasse.
Games · 7 min
CS:GO im Red Bull Athlete Performance Center
Face à la défaite, notre première réaction est toujours d’être frustré et insatisfait, parfois mauvais perdant. C’est tout à fait normal. Néanmoins, si vous êtes capables de changer de perspective et de voir ces moments comme des occasions d’apprendre, votre progression deviendra exponentielle. Avec la bonne attitude, chaque partie jouée ou chaque rencontre observée est une occasion de s’améliorer.

2. Connaître ses émotions et ses réactions

Chacun d’entre nous vibre d’une certaine manière lorsque nous jouons aux jeux-vidéos. Les plus compétitifs chassent l’adrénaline autant que possible. C’était mon cas il y a encore quelques années. Peu importe notre niveau, amateur ou professionnel, nos émotions influencent notre performance lorsque nous jouons. Nous avons tous vécu des moments de “flow” où notre confiance est maximale et soudainement toutes nos intuitions sont correctes, nos mouvements sont parfaits et nos décisions irréprochables. Seulement voilà, l’inverse est malheureusement souvent vrai. Lorsqu’une partie ne se passe pas comme prévu ou que l’on ressent trop de pression, notre niveau de jeu en pâtit inévitablement.
Dans la difficulté, soit on cherche à surjouer et l’on fait des erreurs, soit on se retranche dans une passivité trop importante où l’on perd ses moyens. Je vous encourage à apprendre et découvrir comment vous réagissez lors de passages à vide. En étant à l’écoute de comment vous vous sentez, vous serez à même d’interrompre vos réactions habituelles et de rester plus lucides dans vos choix.

3. Se comporter en bon coéquipier

Apprendre à gérer vos émotions vous aidera également à devenir un meilleur coéquipier. C’est un aspect fondamental sur Counter Strike et dans l’esports en général. Vous devez avoir pour but, à chaque instant, d’être un apport positif pour votre équipe. Que ce soit des joueurs aléatoires lors d’un matchmaking ou l’équipe avec laquelle vous vous entraînez, votre contribution vers la victoire va bien plus loin que le nombre d’ennemis que vous éliminez. Avoir conscience de ça est déjà un grand pas dans la démarche de devenir un professionnel. L’énergie que vous dégagez, pendant une partie, peut soit élever vos coéquipiers et les encourager, soit les enfoncer. Il ne faut jamais sous-estimer l’impact que l’on peut avoir sur son environnement, dans un sens comme dans l’autre. De par votre communication, vous pouvez faciliter la tâche de vos alliés en étant précis et clair.
Games · 6 min
Unfold huNter
Vous pouvez proposer des idées à vos amis ou valider les propositions qui sont faites par d’autres. N’oubliez jamais que les émotions se propagent et se répandent très rapidement. Si vous faites attention et que vous faites des efforts, vous allez devenir capable d’influencer très fortement l’atmosphère dans vos équipes. Non seulement cela augmentera vos chances de gagner vos parties mais cela peut vous permettre de tisser des liens avec vos coéquipiers et de gagner leur respect.
J’ai construit une partie importante de ma réputation grâce à mes qualités de coéquipier et je n’exagère pas quand je dis que c’est une qualité vitale.

4. Établir un équilibre dans sa vie

Finalement je vous encourage sincèrement à chercher la balance entre jeux-vidéos et d’autres activités qui vous font du bien. J’ai conscience que lorsque l’on a un objectif et qu’on est passionné, on peut avoir tendance à foncer tête baissée et à vouloir s’entraîner le plus possible pour atteindre nos objectifs. Je comprends et je respecte totalement ce dévouement. Pourtant, lorsqu’il s’agit d’esports, “plus” ne veut pas toujours dire “mieux”, c’est même parfois le contraire.
8 min
Unfold mimi's success story
Tout le monde ne fonctionne pas de la même manière et chacun peut avoir un rythme différent, mais nous avons tous une limite de productivité au-delà de laquelle nos efforts n’ont plus la même valeur. Pour commencer, jouer à CS:GO en étant réellement concentré demande une énergie mentale importante. C’est dans cet état que vous serez capables de vous améliorer et d’apprendre efficacement. Si vous avez le choix, préférez trois heures à haute intensité à huit heures d'efforts bâclés qui vous frustrent plus qu’autre chose. Aussi, ce temps que vous allez libérer peut être utilisé pour des tas d’autres activités que vous appréciez.
N’oubliez pas que dans l’esports, comme partout ailleurs, votre bien-être global reflète sur votre niveau. Si vous vous sentez reposé, serein et épanoui, vous serez de meilleure humeur, plus concentré, plus coopératif, plus fort mentalement et plus performant. Prendre soin de vous est un investissement dans tous les sens du terme.
Dans cet article

Esports Unfold

0