VTT

Tout ce qu'il faut retenir de la Coupe du Monde de DH

© Nathan Hughes
Écrit par Rajiv Desai
La Coupe du Monde de DH est terminée. On fait donc le bilan d'une saison folle en vous listant ses dix enseignements majeurs.
L'une des saisons de coupe du monde de descente les plus folles de l'histoire vient de s'achever à Snowshoe. Pour l'élite du VTT, l'heure des vacances est enfin arrivée. Pour nous, c'est le moment est venu de faire le bilan, et de tirer quelques enseignements de cette année d'anthologie.

1. Les Français sont sur le toit du monde

Marseillaise, main sur le coeur, coq qui hurle : la France a dominé les débats cette saison. Quand Loïc Bruni ne triomphait pas en bas des pistes, Amaury Pierron prenait le relais. Et malgré les efforts de Danny Hart et Laurie Greenland pour endiguer la vague bleue (à Snowshoe et Val di Sole, par exemple) celle-ci a tout emporté avec elle. Trophées compris. Cocorico, vous dit-on.
VTT · 3 min
Loïc Bruni vs Amaury Pierron – Entretien et lutte au sommet

2. 2020 sera un très bon cru du côté des femmes

Si le Big 3 féminin - Rachel Atherton, Myriam Nicole et Tahnée Seagrave - a raté la majeure partie de la saison, d'autres en ont profité pour faire leur trou. C'est le cas de la Française Marine Cabirou et de l'Allemande Nina Hoffman, qui ont régalé tout le monde cette année. On a donc hâte de voir ce que tout ça va donner lors de la prochaine coupe du monde. Parce que si les candidates au titre sont nombreuses, il ne devra en rester qu'une.
VTT · 2 min
L'heure de gloire de Marine Cabirou
Marine Cabirou, qui a bénéficié de son transfert chez Scott Bikes, a aligné trois grosses victoires en fin de saison et prouvé qu'elle était tout aussi rapide (voire plus) que Nicole ou Seagrave. Hoffmann, quant à elle, a enchaîné les belles perfs et pourrait bien rejoindre une grosse écurie cet hiver.
L'Allemande Nina Hoffmann se prépare lors de la Coupe du monde de VTT descente 2019 à Val di Sole en Italie.
Nina Hoffmann tout(e) sourire

3. Le règne du vélo "mulet" a bel et bien commencé

Si la nouvelle règle stipulant que les deux roues d'un VTT ne devaient pas obligatoirement faire la même taille en a surpris plus d'un, le mulet s'est vite trouvé des aficionados dans le peloton. Parmi eux : Loïc Bruni, Danny Hart et Finn Iles, qui ont tous roulé avec une roue de 29 pouces à l'avant et une autre de 27.5 à l'arrière. Un choix qui a payé pour le Français et séduit de plus en plus de riders au cours de la saison.
Le vélo mulet de Loïc Bruni
Le vélo mulet de Loïc Bruni

4. Les rêves d'Hannah sont devenues réalité

Tracey Hannah se souviendra longtemps de cette saison 2019. Après 13 ans sur le circuit, l'Australienne a enfin trouvé une certaine régularité, qui lui a permis de décrocher son premier titre.
VTT · 3 min
Tracey Hannah – Une saison de rêve
Troisième à Maribor, première étape de la saison, Tracey Hannah s'est appuyée sur ce bon départ pour emmagasiner de la confiance. Assez, même, pour battre Rachel Atherton à Leogang - ce qu'elle n'avait jamais réussi à faire jusqu'ici - avant de gérer tranquillement sa fin de saison et de tenir Marine Cabirou à distance. Bien joué, chère Trace !

5. Valentina Höll est prête pour rejoindre l'élite

Comme d'habitude, la sensation Autrichienne a une fois de plus balayé tout le monde chez les juniors, en remportant 7 victoires sur 8 courses en coupe du monde et en décrochant un deuxième maillot arc-en-ciel.
L'inarrêtable Vali Höll
L'inarrêtable Vali Höll
Il est donc désormais temps, pour elle, de passer chez les seniors et d'affronter les meilleures pilotes du monde. En sachant que les temps de ses victoires aux Gets et à Lenzerheide étaient meilleurs que ceux de Hannah et Cabirou sur les mêmes pistes. Puisqu'on vous dit que 2020 va être mortel.

6. Laurie Greenland va gagner plus de courses

Ceux qui suivent la coupe du monde de près savent que Laurie Greenland donne tout lorsqu'il est sur une piste. Une stratégie "all in" qui n'avait jusqu'ici pas payé, l'ancien champion du monde junior ayant eu du mal à faire mieux qu'une médaille d'argent aux Championnats du Monde 2016. Mais tout a changé cette année, à Val di Sole.
VTT · 3 min
Le run gagnant de Laurie Greenland à Val di Sole
Un run placé sous le double signe de la hargne et du style lui a permis de finir devant Hart, Bruni et Pierron. Parce quand il est en forme, Greenland est tout simplement inarrêtable. Mais on conseille au britannique de s'inspirer de son compatriote Danny, et de bosser un peu plus sur la maîtrise de soi.

7. Les nouveaux spots, c'est toujours cool

Snowshoe cette année, Lošinj l'année dernière, Lourdes en 2017 : l'addition de nouvelles pistes au programme de la cdm empêche les riders de se reposer sur leurs lauriers. Et c'est tant mieux pour le spectacle. Tout comme le passage à 8 étapes, d'ailleurs, même s'il a dû peser sur les mollets des riders. Bref, on attend impatiemment de découvrir Lousã, au Portugal, l'année prochaine.
Les pistes de Snowshoe
Les pistes de Snowshoe

8. Les Atherton Bikes n'ont pas vraiment marché

On a vu des dizaines de sourcils se lever dans les paddocks en janvier dernier, lorsque Gee et Rachel Atherton ont annoncé qu'ils allaient rider leurs propres bikes. La fratrie s'est effet associée au designer de suspensions Dave Weagle et Robot Bike Co pour concevoir les courbes de leurs petites merveilles, en partie fabriquées avec une imprimante 3D.
VTT · 2 min
Découvrez les Atherton Bikes
Si Rachel a gagné d'entrée à Fort William (avant de se blesser), les vélos Atherton n'ont pas permis à Gee de faire mieux que deux places dans le top 20. Charlie Hatton, son co-équipier, a lui décroché une 11ème place à Val di Sole. Alors ok, ce n'est pas catastrophique, mais il reste un peu de boulot. Ce qui est tout à fait normal, soit dit en passant.

9. Les reines du comeback ont surpris tout le monde

Revenir après une blessure grave, physiquement et mentalement, c'est compliqué en soi. Mais revenir et être performant tout de suite, c'est rarissime.
VTT · 2 min
Tahnée Seagrave et Myriam Nicole sont de retour !
Myriam Nicole et Tahnée Seagrave ont toutes deux couru les Championnats du Monde la peur au ventre. Ce qui ne les a pas empêchées de tout donner et d'en être récompensées. Comme à Snowshoe, d'ailleurs, où elles se sont retrouvées sur le podium.
Myriam Nicole (1ère) et Tahnée Seagrave (2ème) célèbrent sur le podium des Championnats du monde de VTT descente 2019 à Mont Saint-Anne au Canada.
Tahnée Seagrave et Myriam Nicole célèbrent sur le podium des Mondiaux 2019

10. Commencal-Vallnord sont les tauliers

Commencal a fait résonner son nom pour la seconde saison consécutive. Pierron a gagné trois étapes de cdm, Rémi Thirion a fait sa meilleure saison depuis sa victoire en 2013, et le junior Thibaut Daprela a prouvé qu'il méritait déjà une place dans le top 20 parmi l'élite. Bref, sachez-le, les bikes Commencal seront les vélos à battre en 2020.
Thirion, dominateur comme tous les frenchies
Thirion, dominateur comme tous les frenchies