Dani Olmo
© Cathrin Mueller/Pool/AFP via Getty Images
Football

Le chemin du succès de Dani Olmo

Peu de joueurs ont eu un parcours plus fascinant que le milieu de terrain du RB Leipzig, Dani Olmo. Voici comment la sensation du football espagnol a gravi les échelons jusqu'au sommet.
Écrit par Brian Homewood
Temps de lecture estimé : 8 minutesPublié le
En juillet 2014, après avoir été formé au célèbre centre de formation de La Masia du FC Barcelone, Dani Olmo a choisi de rejoindre le Dinamo Zagreb de Croatie pour y avoir un de temps de jeu plus régulier.
Une décision audacieuse qui a certes surpris les géants catalans, mais qui a largement porté ses fruits. Dani Olmo, qui se distingue par son intelligence tactique, est aujourd'hui l'un des milieux de terrains espagnols les plus remarquables de sa génération. Voici l'histoire de sa carrière.
01

Niveau 1 - Une affaire de famille

Olmo, qui vient d'une famille de footballeurs, est rapidement devenu inséparable de son ballon.
"Depuis que je suis petit, j'ai ballon avec moi. C'est ce que j'ai toujours voulu faire. J'ai d'ailleurs gardé tous les ballons que j'ai eu depuis que je suis petit. Je me souviens d'un en particulier que j'avais avec moi un jour où j'ai pris une photo avec Lionel Messi à l'âge de sept ou huit ans et que j'ai toujours à la maison. Ce sont des souvenirs qui durent toute la vie. Je ne voulais même pas prendre la photo car je voulais continuer à jouer. Mais je ne regrette pas du tout aujourd'hui."
Après avoir rejoint le centre de formation de l'Espanyol, le FC Barcelone est venu lui proposer une place à La Masia. Place qu'il n'a évidemment pas pu refuser.
Dani Olmo lors du match du Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA au stade Beroe, le 15 mai 2015 à Stara Zagora, en Bulgarie.
Olmo avec les moins de 17 ans d'Espagne
02

Niveau 2 - La grande décision : déménager en Croatie

À l'âge de 16 ans, alors que la perspective d'une première sélection est encore très lointaine, il surprend le FC Barcelone en acceptant une offre du club croate du Dinamo Zagreb.
"Aucun autre club ne m'a offert un projet sportif comme celui du Dinamo, soit la possibilité, à l'âge de 15 ou 16 ans, de faire partie de l l'équipe principale et de m'entraîner avec des joueurs internationaux. J'ai décidé d'y aller pour continuer à grandir et je ne le regrette pas, car, comme je l'ai prouvé, je me suis beaucoup amélioré, en tant que footballeur et en tant que personne. Aujourd'hui, je suis le joueur que je suis grâce au temps que j'ai passé là-bas".
Aucun autre club ne m'a offert un projet sportif comme celui du Dinamo, soit la possibilité, à l'âge de 15 ou 16 ans, de faire partie de l'équipe principale et de m'entraîner avec des joueurs internationaux.
Dani Olmo
03

Niveau 3 - Apprendre les codes de sa nouvelle patrie

Malgré son jeune âge, Dani Olmo n'a pas été intimidé. En Croatie, il a tout de suite appris la langue et même les chants de football. Cette expérience l'a marqué, à tel point qu'il a rejoint le projet Common Goal, dans le cadre duquel les membres s'engagent à verser un pour cent de leurs revenus à un fonds pour résoudre les problèmes sociaux du pays. Les dons d'Olmo soutiennent un projet mené par l'organisation communautaire Cross Cultures Projects Association.
"J'ai des souvenirs merveilleux de la Croatie. Je me souviens de mon premier match, lors d'un tournoi commémoratif à Vukovar en mémoire des disparus victimes de la guerre. Je me suis très vite senti intégré dans ce pays et je m'identifie à ses habitants. Beaucoup de choses m'ont touché, et j'ai senti que je voulais aider d'une manière ou d'une autre.
"J'ai appris la langue, ce qui m'a permis de mieux m'identifier à eux. J'ai reçu une affection très particulière de la part des supporters du Dinamo et du public en général. Aujourd'hui encore, j'ai tendance à dire que la Croatie est ma deuxième maison et je suis sûr que je reviendrai très souvent."
J'ai reçu une affection très particulière de la part des supporters du Dinamo et du public en général.
Dani Olmo
Dani Olmo lors d'un match entre le SL Benfica et le Dinamo Zagreb à l'Estadio da Luz, le 14 mars 2019 à Lisbonne, au Portugal.
Aux couleurs du Dinamo Zagreb
04

Level 4 – The big breakthrough

Dani Olmo a fait ses débuts en compétition contre le NK Lokomotiva en février 2015 et a marqué son premier but contre Rijeka lors du dernier match de la saison 2016-17. Mais c'est son deuxième but qui a donné le véritable coup d'envoi de sa carrière, puisqu'il l'a inscrit lors du derby contre Hajduk Split. Une rencontre qui l'a beaucoup impressionné.
"C'est un derby vraiment chaud. Il y a des pétards qui explosent parotut. Certains supporters ne se soucient même pas de la fin du championnat, ils veulent juste que vous voir gagner ce match. Je suis entré en jeu à la 50e minute, alors que nous menions 1-0, et ils ont égalisé sur un corner. Mon but a ramené le score à 2-1. J'ai réalisé l'importance de ce but quand j'ai vu mes coéquipiers sauter du banc. Je dis toujours que c'est l'un des moments clés de ma carrière, c'est sûr."
Dani Olmo après avoir marqué lors du match de la Ligue des champions de l'UEFA entre le Dinamo Zagreb et Manchester City au stade Maksimir, le 11 décembre 2019 à Zagreb, en Croatie.
Dani Olmo en Ligue des champions
05

Niveau 5 - Débuts en Ligue des champions

La prochaine grande étape a eu lieu en 2019-20, lorsqu'il a participé à la phase de poule de la Ligue des champions pour la première fois. Son premier match s'est déroulé à domicile contre l'Atalanta, une équipe de Serie A avec une victoire 4-0 pour le Dinamo à la clef.
"Il y a des moments qui ont un avant et un après et celui-ci en était un. Nous avons gagné 4-0 et je ne pense pas que le Dinamo Zagreb ait jamais fait quelque chose comme ça dans son histoire."
06

Niveau 6 - L'Espagne appelle

Trois mois plus tard, il reçoit sa première convocation en Espagne, "L'entraîneur nous a réunis en cercle, tous ensemble, et il a dit : 'Les gars, nous avons de bonnes nouvelles. Nous avons un joueur international de plus dans l'équipe. Dani a été sélectionné [pour l'Espagne]". Je ne m'y attendais pas et je ne le savais pas. J'étais presque sous le choc. J'étais tellement concentré sur l'entraînement que je ne savais même pas qu'il y avait eu une annonce de sélection. Et quand ils me l'ont dit, c'était incroyable, c'était une joie immense."
Quand ils me l'ont dit, c'était incroyable, c'était une joie immense.
Dani Olmo
Il a alors fait ses débuts en équipe nationale contre Malte et a fêté son premier but lors de cette rencontre après être entré en seconde période. Mais il confie que c'est entendre l'hymne national avant le match qui lui a donné la chair de poule.
"C'était incroyable. Pouvoir l'entendre dans un stade comme le Ramon Carranza de Cadix, où l'on aime l'équipe jusqu'à la mort, où on la vit et où on l'acclame, c'était indescriptible. Je n'avais pas les mots pour l'exprimer et je ne les ai toujours pas aujourd'hui. Toute ma famille était là, y compris mes grands-parents qui sont de Cadix".
Je n'avais pas les mots pour l'exprimer et je ne les ai toujours pas aujourd'hui.
Dani Olmo
Daniel Olmo pendant le match de qualification pour la Coupe du monde entre l'Espagne et la Suède à l'Estadio La Cartuja le 14 novembre 2021 à Séville, Espagne.
Aux couleurs de l'Espagne
07

Niveau 7 - Un nouveau style au RB Leipzig

En janvier 2020, Olmo a accepté un autre challenge. Rejoindre le RB Leipzig en Allemagne. "Les adieux ont été difficiles. Je savais que j'allais laisser derrière moi beaucoup de coéquipiers, beaucoup de personnes du staff, comme des thérapeutes et des joueurs qui m'avaient beaucoup aidé dans ma carrière."
Sous la direction de Julian Nagelsmann, Dani Olmo a ensuite s'adapter au style et aux exigences de Leipzig.
"Je savais que c'était un grand saut, mais je savais que j'étais prêt pour ça. Au début, ce n'était pas facile et il y a eu quelques matchs auxquels je n'ai pas participé mais, bon, j'étais toujours clair sur ce que je voulais atteindre et je savais ce que je devais faire pour y arriver. J'ai donc continué à travailler à l'entraînement jusqu'à ce que j'aie ma chance et Julian m'a beaucoup encouragé.
"C'est un style plus physique, plus direct, qui cherche toujours à aller de l'avant. Nous jouons dans des situations extrêmes, avec beaucoup de pression. Et c'est là que chacun doit utiliser ses compétences pour se sortir de cette situation. En ce sens, je pense que je me suis aussi beaucoup amélioré dans le jeu sous pression."
Dani Olmo of RB Leipzig during the UEFA Champions League group A match between Manchester City and RB Leipzig at Etihad Stadium on September 15, 2021 in Manchester, United Kingdom.
Pas de pitié
08

Niveau 8 - Euro 2020 : "La force du groupe"

Dani Olmo a franchi une nouvelle étape dans sa carrière en aidant l'Espagne à atteindre les demi-finales de l'Euro 2020 avant de s'incliner aux tirs au but face à l'Italie, futur champion. Il a délivré trois passes décisives en cinq matchs, dont deux après avoir commencé sur le banc de touche en huitième de finale contre la Croatie. Pendant cette compétition, l'esprit d'équipe qui l'a particulièrement marqué.
"Nous avions un groupe formidable, c'était incroyable. Ils ont fait un documentaire pour Amazon à ce sujet intitulé The Strength Of The Group et je ne pense pas qu'il y ait un meilleur titre pour décrire cette équipe. Nous avons dû surmonter l'adversité, de nombreux obstacles et il a été difficile d'aller aussi loin que nous l'avons fait, mais nous avons fini par y arriver. Il y a des expériences que vous devez traverser si vous voulez continuer à avancer. Nous sommes fiers de notre performance, mais savons que nous pouvons faire beaucoup plus."
Dani Olmo lors du match de Bundesliga entre le Borussia Dortmund et le RB Leipzig au Signal Iduna Park le 8 mai 2021 à Dortmund, en Allemagne.
La rage de vaincre
09

Niveau 9 - Quelle que soit la suite, son plaisir restera le même

La passion de Dani Olmo pour le football est évidente. Et la pression ne l'empêchera jamais de jouer. "Il est clair que l'on prend plus de plaisir à jouer si l'on finit par gagner, mais c'est comme ça ! Il faut apprendre à vivre avec la pression. Si vous avez confiance en vous, la pression n'est qu'un détail.
"Il y a encore beaucoup de choses que je veux réaliser, mais je serai toujours fier de ce que j'ai déjà vécu et traversé."
Télécharge ici et gratuitement l’application Red Bull TV pour profiter de nos vidéos, directs et événements de musique et de sports extrêmes sur tous tes écrans !