Pierre Gasly à Imola© Samo Vidic/Red Bull Content Pool
F1
Le guide ultime du circuit d'Imola
Le Grand Prix d'Émilie-Romagne de la saison 2021 de Formule 1 se déroulera à nouveau sur le circuit d’Imola. L’occasion parfaite pour vous faire redécouvrir ce tracé légendaire.
Écrit par Red Bull France
Publié le
  • Construction : 1953
  • Première course en F1 : 1980
  • Localisation : Imola (Italie)
  • Longueur : 4,909 kilomètres
  • Nombre de virages : 21
  • Plus grand nombre de victoires : Michael Schumacher (7)
  • Record du tour : Lewis Hamilton (1 min 15 s 448)
Il est de retour au calendrier du championnat du monde de Formule 1. Le 18 avril prochain se tiendra, pour la deuxième année consécutive, le Grand Prix d’Émilie-Romagne, en Italie, une épreuve créée lors d’une saison 2020 complètement chamboulée par la pandémie de Covid-19, mais qui a au moins permis aux pilotes et fans de la discipline de redécouvrir un circuit aussi mythique que tragique : le circuit Enzo et Dino Ferrari, autrement appelé circuit d’Imola.

Un circuit "old school"...

De longues courbes rapides, une étroitesse singulière... Imola, c’est un circuit "old school". En tout cas selon les deux pilotes AlphaTauri de la saison 2020 qui avaient pu y effectuer des tests de pré-saison. "Tu ressens vraiment la limite et le potentiel des voitures, c’est un circuit qui correspond très bien à la Formule 1", racontait Pierre Gasly, quand Daniil Kvyat expliquait de son côté avoir ressenti "énormément de plaisir à rouler à Imola. Le circuit est bosselé, les vibreurs sont agressifs, et l’entrée d’Acque Minerali est vraiment très rapide, ça vous transmet beaucoup d’adrénaline".
Le pilote AlphaTauri, Yuki Tsunoda, pendant les tests de pré-saison sur le circuit d'Imola, en Italie, le 25 février 2021.
Un avant-goût d'Imola pour Yuki Tsunoda
Au-delà de ces spécificités, le circuit fait partie des rares tracés européens où les pilotes roulent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Un simple détail pour le pilote de Red Bull Racing, Max Verstappen, qui estime que l'étroitesse de cette piste de près de 5 kilomètres constitue sa principale difficulté.
"Cette piste est assez étroite et il y a beaucoup de vibreurs à franchir. Il est donc important de trouver un bon compromis entre vitesse de pointe pour la longue ligne droite et appui pour pouvoir bien prendre les vibreurs."
le Néerlandais n’a pas pu défendre ses Max Verstappen chances jusqu’au bout de ce Grand Prix d'Emilie-Romagne, la faute à une explosion de son pneu arrière.
Départ du Grand Prix d'Emilie-Romagne à Imola
L'année dernière, la piste avait eu raison de son pneu arrière droit qui avait crevé au 43ème tour, contraignant le Néerlandais à abandonner. Le circuit est impitoyable, et le monde de la Formule 1 le sait bien.

... et chargé d'histoire

Quand on pense à Imola, on pense inévitablement à Roland Ratzenberger et Ayrton Senna. En avril 1994, les deux pilotes y perdent tragiquement la vie lors d'un week-end de course qui reste, à ce jour, le plus meurtrier de l'histoire de la discipline.
Après ce week-end noir, le circuit subit quelques transformations : deux chicanes sont ajoutées et les virages Tamburello, Villeneuve, Acque Minerale et Variante Bassa sont modifiés. Puis, le circuit d'Imola disparaît du calendrier du championnat en 2006, et fait son grand retour en 2020, où la Variante Bassa est supprimée.
Le pilote de Formule 1 Ayrton Senna de l'écurie McLaren ai Grand Prix de F1 d'Australie 1991.
Le regretté Ayrton Senna
Si le circuit restera probablement associé à jamais à cette tragédie, il a aussi été lé théâtre de quelques exploits, à commencer par celui du Grand Prix de Saint-Marin de 1983, où les trois Français Patrick Tambay, Alain Prost et René Arnoux sont grimpés sur le podium. En 2001, c'est un Allemand qui fait sensation. Ralf Schumacher, frère de Michael, court alors sa quatrième saison en Formule 1 mais n’a toujours pas décroché de victoire en Grand Prix. À Imola, il change la donne puisqu'il termine en tête devant Coulthard et Barrichello, offrant au passage sa première victoire à Williams depuis 1997. En 2020, Lewis Hamilton y décroche son septième titre mondial.
Mais alors qu'il a concédé la victoire au pilote britannique et a terminé deuxième au Grand Prix de Bahreïn cette année, Max Verstappen entend bien offrir sa première victoire de l'année 2021 à Red Bull Racing à Imola. "Nous le savons désormais : nous pouvons réussir face à Mercedes si on est parfait", explique Helmut Marko. "Nous présumons que la situation sera similaire [à celle de Bahreïn] à Imola. Nous espérons juste que le podium sera inversé avec Max sur la plus haute marche." Réponse le 18 avril.
Télécharge ici et gratuitement l’application Red Bull TV pour profiter de nos vidéos, directs et événements de musique et de sports extrêmes sur tous tes écrans !