VTT

De l'art de bien descendre en VTT

© Sven Martin
Écrit par Richard BennettPublié le
Une pente trop raide et vous voilà bloqués. Pas de panique, voici nos meilleurs conseils pour améliorer votre technique de descente et vous éviter de méchantes gamelles.
Gee Atherton lors de l'étape de Fort William en 2016
Gee Atherton est le roi de la racine !
Soyons francs. À moins d'être un maso du XC, la descente est ce qu'il y a de mieux sur un VTT. Un régal qui peut faire peur et qui demande du temps avant d'être maîtrisé.
Si vous êtes encore un peu hésitant ou que vous souhaitez améliorer votre technique, voici 5 conseils faciles et quelques tips des pros de la descente : Rachel et Gee Atherton.

1. Soyez rapide et détendu

Voici les conseils VTT descente pour améliorer votre technique des champions Rachel et Gee Atherton.
Laissez un peu de liberté à votre VTT
La clé pour descendre comme un pro, c'est de lâcher prise et de laisser faire au maximum son VTT. Si vous êtes crispés, vous augmentez le risque de tomber. Essayez d'être toujours bien équilibré, de desserrer votre prise sur le guidon et de bien vous servir de vos bras et de vos jambes sur le vélo. Ils sont la meilleure suspension que vous avez, alors utilisez-les sagement.

Rachel Atherton explique :

Si vous pouvez vous forcez à rider en étant détendu et relâché, alors le vélo le sera. C'est ce que le vélo veut et ce pourquoi il a été construit, donc faites de votre mieux pour être flex.
Rachel Atherton

2. Regardez droit devant

Rachel Atherton ride son VTT à Leogang pour la Coupe du Monde 2016.
Restez concentré sur ce qui ce passe devant
Nous l'avons déjà tous vécu. Bien lancé dans une descente, vous freinez d'un coup brusquement. Toute la vitesse accumulée est perdue parce que vous avez été surpris par la piste. Vous l'aurez compris, vous ne faisiez pas assez attention.
Ça peut paraître trivial mais on ne le dira jamais assez. Regardez au loin et ANTICIPEZ votre descente. En restant bien concentré sur ce qui vous attend, vous pourrez conserver votre vitesse tout en évitant les embûches.

3. Changez la position de vos freins

Les freins sur le Mondraker Summum de Danny Hart
Donnez un angle plat à vos freins plutôt que vers le sol
Le réglage des freins peut avoir un véritable impact sur votre descente. Beaucoup de riders les orientent vers le sol. Et même si ça s'avère pratique pour grimper et se lever de la selle, vous allez devoir sacrément forcer sur vos poignets pour freiner en descente.
Tournez légèrement vos freins dans un angle plat, ou plus neutre. Cela peut sembler bizarre lors de la première montée, mais lorsque vous serez en descente, vos poignets seront dans une position idéale et vous aurez beaucoup plus de contrôle.

4. Baissez votre selle

Rachel Atherton ride à Fort William en 2016.
Baissez votre selle avant de descendre
Aujourd'hui on trouve beaucoup de gadgets et d'outils pour descendre toujours plus vite. Mais peut-être que la plus grosse révolution reste la tige de selle télescopique. Il en existe différents modèles, de plusieurs styles et de différentes marques, pour des prix assez variés. Pour rappel, cette tige ajuste votre selle avec une pression hydraulique d'une simple pression sur un bouton.
Vous n'en avez pas ? Pas de problèmes. Embarquez un outil multi-fonctions avec vous et baissez la selle avant de descendre. Ça vous prendra deux minutes et vous allez gagner en sensations !

Rachel Atherton explique :

Quand vous ridez, votre selle doit être haute pour grimper. Du coup, beaucoup de riders ne pensent pas à la baisser avant de descendre. Si elle est trop haute, vous allez trop vous pencher en arrière ou en avant. Votre poids sera mal réparti. Si la selle est abaissée, le VTT se déplacera plus facilement dans la descente et vous pourrez mieux prendre les virages car votre poids sera plus centré.
Rachel Atherton

5. Trouvez quelqu'un qui vous challenge

Gee Atherton à Leogang.
Tout est dans le choix de la ligne
Regardez les pros. Beaucoup viennent d'un groupe ou d'une famille qui les a poussés à se dépasser en ridant. Et même si c'est plutôt frustrant d'être le dernier dans un groupe, vous apprendrez plus vite en observant les lignes et le style de ceux qui vont plus vite que vous.
Bien sûr, ne commencez pas par suivre Aaron Gwin dans sa descente préférée, hein. Mais se faire peur, un petit peu, ne peut que vous aider à progresser.

Gee Atherton explique :

Entraînez-vous et ridez avec quelqu'un de votre niveau. Essayez de vous dépasser en vous donnant des défis et de battre l'autre. Vous allez vite faire des progrès considérables. Comparez vos lignes et n'oubliez pas le plus important : vous amuser ! C'est toujours mieux d'avoir quelqu'un avec qui trouver de nouvelles idées.
Gee Atherton