Running

Les records de Dmitry Mityaev sur l’Elbrouz

© Danil Kolodin/Red Bull Content Pool
Après avoir battu le record des 111 km de "The Mountain Race", Dmitry Mityaev a rajouté 30 km à son périple pour compléter une boucle de 140 km autour de la plus haute montagne d'Europe.
Écrit par Jae SeomunPublié le
"The Mountain Race" est une course à pied extrême au cours de laquelle les concurrents doivent parcourir 111 km et 5 600 m de dénivelé positif sur les sentiers du mont Elbrouz, dans les montagnes du Caucase.
Avec une altitude de 5 642 mètres, l’Elbrouz est la plus haute montagne d’Europe. Elle compte également 22 glaciers qui alimentent trois rivières de la république de Kabardino-Balkarie, qui borde la Géorgie. Le 31 juillet dernier, c’est dans ce cadre époustouflant que Dmitry Mityaev a réalisé deux records majeurs.
Pour battre le meilleur temps jamais établi sur "The Mountain Race" (une référence détenue depuis 2019 par Andrey Khramov), Dmitry Mityaev est parti au lever du soleil depuis Azau Glade à 2 300 m d'altitude. Objectif, faire mieux que les 15h53m53s de son compatriote.
Au-delà de ce premier record, Mityaev avait également en tête de faire la boucle totale autour de l’Elbrouz, en ajoutant 30 km à la distance initiale. Son parcours ne devait donc pas se terminer dans le Haut-Baskan, mais plus loin, à Azau.
Mityaev a emmené avec lui son équipement et fait le plein de nourriture et d’eau à Khurzuk au camp nord ainsi qu’au point d'intersection des routes menant au Haut-Baskan.
Après avoir battu le record de "The Mountain Race" sur l'Elbrouz, le trail runner Dmitry Mityaev a rajouté 30 km à son périple autour de la plus haute montagne d'Europe.
Dmitry Mityaev
Dans sa tentative de record, Mityaev a été aidé par Evgeny Markov qui l’a rejoint sur la première ascension vers le glacier. Aleksey Tolstenko lui a ensuite tenu compagnie jusqu'au 95ème kilomètre.
Malgré quelques retards imprévus, à l’image des 20 minutes perdues à un point de contrôle frontalier, Mityaev avait déjà deux heures d’avance sur le précédent record au kilomètre 70.
Finalement, il est arrivé dans le Haut-Baskan dans un temps record de 13 heures et 19 minutes, soit une nouvelle référence pour "The Mountain Race". Mais son aventure s’est donc poursuivie avec les 30 km supplémentaires pour établir un autre record sur la boucle totale autour de l’Elbrouz (140 km et 6 400 m de D+) en 16h7m20s.
Trail Running : Le Russe Dmitry Mityaev est arrivé dans le Haut-Baskan dans un temps record de 13 heures et 19 minutes, soit une nouvelle référence pour "The Mountain Race".
Dmitry Mityaev sur la ligne d'arrivée le 31 juillet 2020
"Il y a eu des moments difficiles" reconnaissait Mityaev après la course. "Par exemple, sur la première partie, la traversé du glacier n’a pas été simple. Ça glissait et il y avait beaucoup de ruisseaux."
"Au 64ème kilomètre, c'était vraiment un moment très stressant. J’ai presque été emporté par le courant en traversant la rivière. Le niveau de l'eau avait augmenté et malgré la présence d’un pont avec des cordes, la traverser n’a pas été une tâche aisée."
Au 64ème kilomètre, c'était vraiment un moment très stressant. J’ai presque été emporté par le courant en traversant la rivière
Dmitry Mityaev, spécialiste d'ultra-trail, a battu le record du meilleur temps jamais établi sur "The Mountain Race" (une référence détenue depuis 2019 par Andrey Khramov).
Dmitry Mityaev
Trail running
"J’ai cru à un moment que je ne serais pas capable de tenir la corde et que j’allais être emporté. Mais tout s’est bien terminé, et j’ai finalement pu traverser."
"Ce fut une année difficile avec toutes les annulations de compétitions. Mais grâce à ça, j’ai eu du temps libre pour travailler sur les projets dont je rêvais depuis longtemps."
J’ai cru à un moment que je ne serais pas capable de tenir la corde et que j’allais être emporté.
Dmitry Mityaev, spécialiste d'ultra-trail, a battu le record du meilleur temps jamais établi sur "The Mountain Race" (une référence détenue depuis 2019 par Andrey Khramov).
Dmitry Mityaev
Trail running
"L’Elbrouz est vraiment une de mes montagnes préférées. Les paysages sont si changeants. La nature est superbe là-bas. C'était un vrai défi pour moi car les records étaient détenus par de grands sportifs. Je me suis demandé si j’allais être capable de faire mieux. C’est quand j’ai franchi la ligne d’arrivée que j’ai pris conscience qu’une préparation parfaite vous permet de réaliser des choses exceptionnelles."
Télécharge ici et gratuitement l’application Red Bull TV pour profiter de nos vidéos, directs et événements de musique et de sports extrêmes sur tous tes écrans !