FIFA 22 FUT
© Alfred Jürgen Westermeyer/Red Bull Content Pool
Games

Voici comment s’adapter à la mise à jour de FIFA 22 par Jamodo

Le joueur pro de FIFA 22, Jamodo, explique comment marquer des buts et défendre solidement après le dernier patch sur Fifa Ultimate Team 22.
Écrit par Tom Bramwell
Temps de lecture estimé : 7 minutesPublié le
Début janvier, EA Sports a sorti un patch majeur sur FIFA 22. Objectif : pallier aux déséquilibres naissants chez les adeptes d’Ultimate Team. Avec cette mise à jour, personne ne regrette la disparition du tristement célèbre “rat corner”. Ce glitch permettait de marquer à tous les coups sur des corners joués courts. En revanche, plus de gamers risquent de grincer des dents suite à certaines modifications qui impactent la construction du jeu. Le joueur pro de FUTWIZ, Jamie ‘Jamodo’ O’Doherty, détaille ce qui a changé et livre ses conseils pour bien s’adapter à la nouvelle donne.

Au revoir les passes appuyées au sol

Ces derniers mois, la tendance en attaque était aux passes appuyées à ras de terre. Elles étaient devenues le moyen le plus efficace pour développer son jeu de manière précise et rapide. Il y avait bien sûr beaucoup d’habiletés nécessaires pour réussir à imposer cette tactique, mais EA Sports a rapidement senti que tout le monde adoptait le même style de jeu. Le changement le plus notable apporté par ce patch est donc lié aux passes appuyées.
“Avant cette mise à jour, les passes appuyées étaient la seule manière de remonter le terrain avec suffisamment de vitesse, détaille Jamodo. Les passes normales étaient soit imprécises, soit trop lentes. Elles cassaient le rythme. J’ai dû m’adapter moi aussi. J’ai réalisé qu’en fait j’avais besoin d’une passe appuyée à chaque fois. Même si votre passe touchait un adversaire, vous aviez de grande chance de la récupérer. Avec la mise à jour, si vous utilisez une passe appuyée, vous avez plus de risque de vous faire intercepter la balle et donc de la perdre.”
La mise à jour de janvier a donc beaucoup perturbé les joueurs qui s’étaient habitués à presque toujours utiliser les passes appuyées, c’est à dire beaucoup de monde. Mais pour Jamodo, sur le long terme, cette adaptation devrait améliorer l’expérience du jeu, bien que les défauts des autres passes nécessitent sûrement de nouveaux patches dans le futur.
“Cette mise à jour ne change pas le fait que les passes normales soient toujours imprécises et lentes. Les dribbles avec le stick gauche ne sont pas assez sensibles. En fait, ce patch limite les possibilités de se créer une occasion. Cela rend les matches plus serrés qu’ils ne le devraient. Mais j’espère que les futures mises à jour vont régler ce décalage.”

Retour au bon vieux 4-4-2 de Jamodo

Avec une construction plus lente, les formations comme la très populaire 4-1-2-1-2 (2) - aussi appelée 4-1-2-1-2 narrow - s’avèrent moins efficaces. En réponse, Jamodo a adapté sa propre tactique.
Il est important d’avoir une formation à 2 attaquants.
Jamodo parle tactique
“Je suis revenu au 4-4-2, explique-t-il. J’ai une approche plus méthodique. J’utilise un peu plus les ailes. Elles étaient, selon moi, moins importantes auparavant. Je pense qu’il est important d’avoir une formation à deux attaquants pour construire, jouer autour d’eux et trouver des espaces pour marquer des buts. Le jeu se construit avec ces deux buteurs et on utilise aussi les joueurs de côté. C’est un jeu en triangles. Sur le côté droit de mon 4-4-2, j’ai mon milieu de terrain centre-droit, mon ailier droit et mon buteur de droite. Ils jouent souvent des passes en une-deux pour se glisser derrière le défenseur. Parfois, mon milieu de terrain va effectuer ce mouvement avec mon attaquant et c’est lui qui va se retrouver devant le but.”
Le footballeur portugais Renato Sanches est une super option pour un milieu de terrain central dans le jeu FIFA 22.
Renato Sanches est une super option pour un milieu de terrain central.
Le type de formation ne fait pas toute la différence néanmoins. Pour jouer avec vos forces, vous devez aussi avoir le bon type de joueurs et utiliser les tactiques personnalisées pour s’assurer que votre équipe se comporte de la meilleure manière pour rééquilibrer les forces. Pour Jamodo, cela signifie avoir des milieux de terrain box-to-box (ni trop offensifs, ni trop défensifs) dans les positions centrales. Selon lui, Renato Sanches Signature Series fait partie des exemples de joueurs à privilégier plutôt que des profils plus défensifs comme Seko Fofana. “Depuis la mise à jour, je suis aussi revenu à une tactique d’attaque Equilibré/Equilibré. Avant, j’utilisais Construction rapide et Passes directes. Mais comme il n’y a plus de jeu rapide, je reviens donc à un style plus équilibré.”
Le joueur pro de FIFA 22 Jamodo recommande l’option “Stay Back While Attacking” pour assurer les arrières de son 4-4-2.
Jamodo recommande l’option “Stay Back While Attacking”
Pour les milieux de terrain, Jamodo utilise "Stay Back, Cover Center et Cut Passing Lanes": Je veux que mes milieux de terrain gauche et droite reviennent en défense, donc j’active “Stay Back” sur eux. Avec le jeu en triangle, parfois le milieu de terrain de droite et celui de gauche sont ceux qui courent devant les attaquants. S’il n’y avait que mes attaquants pour réaliser ce genre de course, je serais trop prévisible. Je configure mes attaquants en mode “équilibré”.

Comment défendre après la mise à jour ?

Une autre évolution notable de FIFA 22 est le comportement des défenseurs.
Le joueur pro de FUTWIZ, Jamie ‘Jamodo’ O’Doherty, a fait passer la profondeur de sa défense de 50 à 60-70 sur FIFA 22.
Jamodo a fait passer la profondeur de sa défense de 50 à 60-70.
“Au début de FIFA 22, même si je configurais ma tactique défensive avec une profondeur de 50, j’avais l’impression que le joueur restait beaucoup plus en arrière que dans toutes les versions de FIFA précédentes, analyse Jamodo. Je n’aime pas donner autant d’espace à mon adversaire et lui laisser l’occasion de mettre en place une attaque dans ma propre moitié de terrain. J’ai donc remonté ma tactique défensive avec une profondeur de 60 voire 70 et j’utilise le piège du hors-jeu à bon escient. Si je recule trop, j’ai l’impression de donner trop de temps à l’adversaire.”
Alors que la note de mise à jour publiée par EA suggérait quelques changements dans les comportements des joueurs en défense avec le nouveau patch, surtout quand on augmente la profondeur à plus de 70, les premières impressions sont que rien n’a vraiment été bouleversé à ce niveau. Selon Jamodo, la manière de défendre est restée la même. “Depuis le patch, je ne sais pas si tous les joueurs ont abaissé leur niveau de profondeur, mais on dirait que les défenses sont très reculées. Peut-être que c’est juste l’effet des changements au niveau des passes appuyées et le fait que plus personne ne soit capable de construire une action rapide.” De toute manière, il est intéressant d’apprendre comment utiliser le piège du hors-jeu pour faire remonter manuellement la ligne défensive de quelques mètres quand cela est possible.
L’un des succès indiscutables de cette mise à jour sur FIFA 22 est le fait d’avoir rendu la fameuse technique du “rat corner” infaisable. Avant le patch, les joueurs avaient découvert qu’une certaine routine sur un corner joué court pouvait aboutir à un but de la tête imparable. Les défenses et le gardien de but ne pouvaient rien pour l’éviter. “Je suis heureux que ce corner ne soit plus possible”, estime Jamodo. Le fait que les joueurs puissent marquer des buts aussi facilement était frustrant pour moi.” Y-a-t-il eu des effets collatéraux à cette évolution ? Selon Jamodo, les buts de la tête sur corner sont moins fréquents maintenant. Même si, avec plus de largeur dans sa formation, il remarque que des mouvements dans la surface de réparation, surtout avec de bons joueurs de tête comme Lewandowski à l’intérieur, peut provoquer des occasions.
“Utiliser la largeur est important dans un 4-4-2. J’utilise beaucoup mes ailiers droit et gauche. Si je traverse la surface avec ces joueurs et qu’il y a un Ginola ou un Lewandowski au centre, cela entraîne une vraie menace aérienne. “Quand on dit qu’il est plus compliqué aujourd’hui de construire le jeu en se limitant aux passes normales, on cherche forcément d’autres manières de marquer des buts. Une bonne solution est une passe lobée à travers la défense, là où cette dernière ne peut pas défendre. Cela n’aboutit pas forcément à un duel aérien, on peut finir par un tir au but.”
Télécharge ici et gratuitement l’application Red Bull TV pour profiter de nos vidéos, directs et événements de musique et de sports extrêmes sur tous tes écrans !