Le footballeur francais Kylian Mbappé est dans notre onze FIFA 22 des meilleurs joueurs  football mondial de la saison 2022.
© EA
Games

Le Onze FIFA 22 des grands gagnants de la saison

Jouez l’équipe des cracks du football mondial de la saison sur FIFA 22.
Écrit par Kere
Temps de lecture estimé : 8 minutesPublié le
Fin de rideau pour l’exercice footballistique 2021-2022 en Europe. Le Real a remporté la Ligue des Champions. La course au Ballon d’Or est pliée, bravo Benzema. Liverpool a fait rêver mais a perdu les deux grands trophées qui lui tendaient les bras. Le Bayern, la Juve, le PSG ont eu une saison délicate. Messi et Ronaldo ne dominent plus la planète foot. Lewandowski est allé au bras de fer. Newcastle est entré dans une autre dimension. Bordeaux et Saint-Etienne traversent l’enfer. Et tous les regards sont tournés sur la saison à venir.
Comme chaque année, nous faisons le point avec des onzes fictifs et détente sur FIFA, histoire de jouer le pire et le meilleur de l’année. Après avoir fait l’état des lieux des grands perdants de la saison passée, place aux grands gagnants. Pour cela, notre angle d’attaque n’a pas été simplement de lister les meilleurs mais aussi de prendre en compte un changement d’image, de stature, un gros coup de projecteur sur le marché des transferts, etc. Bref, les gagnants sur le terrain et en dehors.
Le portier belge du Real Madrid Thibaut Courtois dans le jeu FIFA 22.
Courtois

Courtois, l’évidence

Le portier belge du Real Madrid a fait une saison exceptionnelle, sans réelle concurrence, Edouard Mendy connaissant des mois plus délicats à Chelsea. Courtois a été énorme en Liga mais il a surtout écoeuré joueurs et supporters de Liverpool lors de la triste finale de la Ligue des Champions au Stade de France. Il en a aussi profité pour faire amende honorable après ses propos suite à la défaite des Belges en Coupe du Monde. Plus de seum chez Courtois, que du talent. Beaucoup de talent et une stature de patron dans la poche.
Le joueur de football hollandais de Liverpool Virgil Van Djik dans le jeu FIFA 22.
Van Djik

Un revenant en défense

Objectivement, le trio défensif sélectionné ne fonctionnerait pas idéalement sur une véritable pelouse (un latéral, deux centraux), mais sur FIFA 22, aucun problème et ça reflète bien le gratin de l’année. Notre premier choix se porte sur un étonnant Anglais, Reece James, 22 ans, arrière droit à Chelsea, extrêmement précieux pour Tuchel, diamant dans une équipe qui a pas mal galéré. Très offensif, solide en défense, il a été le défenseur de côté le plus épatant de la saison, même si Théo Hernandez ou le duo de Liverpool Alexander-Arnold / Robertson méritaient leur place aussi. James va être une des grandes attractions de la Coupe du Monde et une cible indélogeable sur le marché des transferts. Notre second choix signe un retour au sommet presque miraculeux : Virgil Van Djik. Après une terrible blessure, le Hollandais de Liverpool n’a pas fait que revenir sur le terrain, il y est revenu à son meilleur niveau. Secondé par Matip puis Konaté, il a signé une saison d’un grand standing. Même chose pour David Alaba. L’ancien arrière gauche du Bayern passé dans l’axe par la force des choses s’y est imposé avec force et classe. Cette année, il a formé une paire étonnante avec Militao, au point où Rüdiger, fabuleusement bourrin, aura peut-être du mal à se faire une place de titulaire au Real. Alaba a presque fait oublier Ramos, chose improbable. Dommage qu’il ne brille pas autant avec la sélection autrichienne.
Des joueurs du PSG et du Real Madrid dans le jeu FIFA 22.
Le duel PSG Real a tourné à l'avantage de Madrid

Un milieu à 4 qui fait flipper

Nos quatre élus au milieu débordent de talent et de solidité. Le premier est le taulier du Real, le meilleur milieu défensif de la planète : le Brésilien Casemiro. Certains voyaient Camavinga lui prendre la place, on en est très loin. Sa sérénité impressionne, tout comme son intelligence de jeu. Avec Courtois, il est l’artisan de la victoire en Ligue des Champions. Il a déjà brillé de mille feux, mais là, c’était son année. À ses côtés, place à un autre Brésilien : Thiago Alcantara. L’ancien du Bayern, très technique et malin, est arrivé sur la pointe des pieds à Liverpool, blessé puis en manque de confiance. Pour sa seconde saison sur les bords de la Mersey, Alcantara s’est installé confortablement dans le Onze de Klopp aux côtés d’un Fabinho exceptionnel. Les deux forment un duo complémentaire et sont tous les deux aussi bons, à leur manière, mais si nous avons retenu Alcantara plutôt que l’ancien Monégasque, c’est pour sa capacité à avoir relevé la tête et à devenir indispensable. Il est le relai qui pue la classe entre la défense et l’attaque XXL des Reds. Un distributeur de bon ballon. Sa blessure quelques jours avant la finale de la Ligue des Champions inquiétait beaucoup Klopp et son staff. Il a joué, amoindri malheureusement.
Le joueur de football Brésilien Thiago Alcantara en action dans le jeu vidéo FIFA 22.
Thiago Alcantara
Notre troisième choix est Marcelo Brozovic et nous n’aurions pas misé un centime dessus en début de saison. Le Croate de l’Inter a été le meilleur joueur de l’équipe italienne et une constante surprise lors de ses 37 titularisations. On le savait bon mais clairement pas à ce point. Libre en juin, il a prolongé logiquement avec le club milanais jusqu’en 2026. Devenir une pièce maîtresse, ça paye. Mérité. Notre dernier milieu était considéré comme terminé et il a prouvé tout le contraire avec le Real cette année. Il s’agit de Luka Modric, ancien Ballon d’Or de 36 ans, qui a encore été décisif et tellement classe, faisant oublier ses saisons de moins bien.
Certains manquent à l’appel, et à regret : De Bruyne bien évidemment, ses coéquipiers Bernardo Silva et Rodri, l’ancien Monégasque Tchouaméni qui a explosé, Laimer ou encore Wirtz.
Karim Benzema dans le jeu vidéo FIFA 22.
Benzema le futur Ballon d'Or

Un trio offensif bien difficile à sélectionner

Pour l’attaque, il y avait l’embarras du choix et du cinq étoiles à tous les étages. Ronaldo a enfilé les perles dans une équipe de United moribonde, Son a fait de même avec Tottenham, Mané a brillé avec Liverpool et le Sénégal, Rafael Leao a été élu joueur de Serie A et Mohamed Salah meilleur buteur et meilleur passeur de Premier League. Vinicius et Muller ont également été très précieux alors que Harry Kane a su se reprendre parfaitement en main et faire le deuil d’un transfert avorté vers City, les Citizens ayant choisi Haaland. Mais trois noms sortent un peu plus du lot, et cocorico, ils sont tous les trois Français. Le premier, le numéro 9, est une évidence. Il s’agit bien évidemment de Karim Benzema, futur Ballon d’Or. Incroyablement prolifique, leader, serein, auteur de gestes fous, magicien du Real dans des moments où tout semblait perdu. C’est vraiment la saison de sa vie et le nouveau roi Meringue. Ronaldo a définitivement perdu sa couronne à Madrid. Benzema est accompagné par Kylian Mbappé, le Parisien qui a tenu la baraque lors de cette saison compliquée. Plus que cela, il est devenu la nouvelle star des stars et il a enflammé les passions comme jamais avec son non-transfert à Madrid. La presse spécialisée ne parlait que de ça pendant des semaines, et Mbappé en est sorti renforcé, quoi qu’en pensent Florentino Perez et les supporters du Real. Pour beaucoup, c’est le nouveau boss du PSG. Il a aussi affirmé ne pas vouloir se contenter d’être un footballeur, décidant de prendre position sur des questions sociétales, jouant des coudes avec la Fédé concernant le traitement de son image et élargissant ses activités hors terrain. Il a ainsi créé une boite de prod déjà en partenariat avec la NBA… Mbappé ne perd pas de temps, ne compte pas s’arrêter là et tout va bien pour lui.
Kylian Mbappé est l'image du jeu vidéo FIFA 22 et roi du PSG.
Mbappé, l'image de FIFA 22 et roi du PSG
Le dernier joueur de notre onze est l’immense surprise de la saison : Christopher Nkunku. L’ancien Parisien a explosé à Leipzig cette année, au point où toute l’Allemagne est tombée sous son charme. Il a tout simplement été élu meilleur joueur de la Bundesliga. Une énorme sensation, totalement mérité. Nkunku est très polyvalent, capable de jouer ailier, second attaquant, avant-centre, des deux côtés. Il est très technique, spectaculaire, souvent altruiste, et cerise sur le gâteau, il a tout du bon gars et il est intelligent. Alors qu’il était convoité par beaucoup, dont le Bayern, il a préféré rester au RB Leipzig pour continuer de grandir dans un club stable qui mise sur les jeunes. S’il confirme, Nkunku a tout pour s’imposer sur la scène mondiale.
Terminons par une mention spéciale pour Olivier Giroud. Tout le monde le dit au sol en début de saison et l’ancien de Chelsea arrive toujours à la terminer sur ses deux jambes, la tête haute. Il a largement contribué au sacre du Milan AC, même s’il ne joue plus forcément les premiers rôles. Certes, il a perdu sa place chez les Bleus (une mise à l’écart bien regrettable) mais Giroud continue son bonhomme de chemin et force le respect , peu importe les innombrables critiques.
Télécharge ici et gratuitement l’application Red Bull TV pour profiter de nos vidéos, directs et événements de musique et de sports extrêmes sur tous tes écrans !