Les manœuvres de surf qu’un débutant peut tenter
© Scott Sinton/Red Bull Content Pool
Surf

Les manœuvres de surf qu’un débutant peut tenter

Sans de bonnes bases en surf, impossible de prendre du plaisir sur une planche. Du Take-off au Roller, voici les tricks de base qu’un débutant doit connaître et peut tenter d’apprendre rapidement.
Écrit par Red Bull France
Temps de lecture estimé : 4 minutesPublié le
Que vous tentiez de devenir le prochain Italo Ferreira, ou que vous souhaitiez simplement améliorer votre surf pour impressionner vos potes cet été, il vous faut évidemment connaître les bases techniques de la discipline. La jeune pépite du surf français, Issam Auptel, nous a donc expliqué en détail les manœuvres indispensables à connaître, et que tout surfeur débutant et peut tenter d’apprendre plus ou moins rapidement.

Take-off

Tyler Stanaland et Kalani Robb surf à deux sur une planche au Red Bull Foam Wreckers à Long Beach Island, New Jersey, États-Unis, le 26 juin 2021.
À deux, c’est un peu plus compliqué
Le Take-off est la manœuvre de base du surf. Sans elle, vous ne pouvez pas prendre de vague, tout simplement. Il consiste à se mettre debout sur la planche. Oui, dit comme ça, ça n’a pas l’air bien compliqué. Pourtant, une technique précise est recquise pour y parvenir. Une technique qui, lors des premiers cours de surf, s’apprend même avant de se mettre à l’eau. Pour effectuer un Take-off, il suffit de pousser avec ses mains et ses pieds simultanément pour se mettre d’un seul coup debout sur ses deux pieds. L’idéal est de ne pas se servir de ses genoux et d’arriver à placer ses pieds parfaitement sur la planche, sans reprise d'appui, pour avoir une stabilité optimale.
Conseil : Travaillez votre Take-off en posant votre planche sur la plage.

Canard

Manuel Melindo surfe à Siargao Island aux Philippines, en 2016.
Passer sous la vague
Le canard (ou duck dive) consiste à plonger sous les vagues cassées pour arriver plus rapidement à passer la barre. Pour y parvenir, il vous suffit d’appuyer avec ses mains sur le haut de la planche et de l’enfoncer sous l’eau. Plus la planche est légère et avec un faible indice de flottaison, plus le canard va être facile à réaliser.
Conseil : N’essayez pas avec une planche en mousse ni avec un longboard, elles flottent trop.

Bottom Turn

Kanoa Igarashi fait un bottom turn en surf à Backdoor, North Shore, HI, USA, le 1er janvier 2015.
Kanoa Igarashi en action
C'est l’un des tricks les plus simples. Et l’un de ceux qui offrent le plus de sensations. Un bottom turn est un virage effectué au bas de la vague qui permet de prendre de la vitesse en descendant du haut de la vague, il s’effectue sur une vague qui n’a pas encore cassée. Pour se faire il suffit, après le Take off, de se laisser glisser en bas de la vague et de se pencher vers le côté où vous voulez vous diriger tout en gardant l’équilibre. Plus la vague est grande et creuse, plus le turn va être difficile car votre vitesse sera plus élevée.
Conseil : Fixez le point où vous souhaitez allez, ce qui vous aidera à tourner plus facilement.

Floater

Leonardo Fioravanti lors de l'événement Teguise Franito Pro Junior à Lanzarote, dans les îles Canaries, en Espagne, le 25 septembre 2014.
Leonardo Fioravanti en action
Le floater est une figure assez simple sur les petites vagues, mais plus difficile sur les grosses. Elle consiste simplement à flotter sur le haut de la vague qui est en train de casser. Pour bien le réaliser, il vous faut prendre beaucoup de vitesse en descendant sur le bas de la vague puis aussitôt remonter et monter sur la lèvre cassante. Glissez ensuite quelques sur mètres puis redescendez sur la vague. Une manœuvre toujours impressionnante.
Conseil : Une fois sur la lèvre, mettez votre poids vers l’avant en penchant votre torse vers le nose de votre board.

Roller

Slade Prestwich surfe une vague près de Durban, en Afrique du Sud, le 6 juin 2015.
Slade Prestwich donne tout
C’est la manœuvre la plus emblématique du surf. Elle consiste à faire un virage vertical en haut de la vague, puis à se remettre dans l’axe de la vague. Le plus important pour réussir un roller est de se servir de tout son corps pour avoir la plus grande amplitude de mouvement. Plus la manœuvre est ample et la gerbe d’eau grande plus elle est impressionnante.
Conseil : Soyez agressif et attaquez la vague pour faire le plus beau roller possible.

Cut Back

Jordy Smith prend une vague en surf lors du Corona J-Bay Open World Surf League à Jeffreys Bay, en Afrique du Sud, le 9 juillet 2019.
Jordy Smith dompte la vague
Bon, le Cut Back s’adresse plutôt aux surfeurs confirmés. Mais elle vous servira, grâce à un virage en arrière, à revenir vers le déferlement de la vague. Le but ? Avoir une vague plus longue et pouvoir enchaîner tricks et manœuvres. La difficulté du Cut Back réside dans le fait qu’il y a deux virages à faire : un pour aller en arrière et l’autre pour se remettre dans la bonne direction. Pour faire un bon cut back, il faut donc s’engager franchement et bien se servir de ses hanches et de ses bras pour effectuer le virage le plus rapidement possible. Mais bien sûr, personne ne va vous juger si vous n’y arrivez pas tout de suite...
Conseil : Apprenez à maîtriser les manœuvres de bases avant de vous y essayer.
Télécharge ici et gratuitement l’application Red Bull TV pour profiter de nos vidéos, directs et événements de musique et de sports extrêmes sur tous tes écrans !