Ce qu'on sait de la saison 2022 de Formule 1
© Red Bull Content Pool
F1

Ce qu'on sait de la saison 2022 de Formule 1

Réglementation technique, mercato des pilotes, nouvelle étape : on fait le point sur les changements attendus en Formule 1 pour la saison 2022.
Écrit par Red Bull France
Temps de lecture estimé : 4 minutesPublié le
La saison 2021 Formule 1 s’achève, et en beauté pour Max Verstappen qui vient d’être sacré champion du monde au terme d'un Grand Prix d'Abu Dhabi hallucinant. Mais alors que les pilotes s’apprêtent à prendre des vacances bien méritées, faisons le point sur les nombreux changements à venir pour la saison 2022 de F1.

Une nouvelle réglementation technique

Le plus important concerne sans l'ombre d'un doute le nouveau règlement technique, qui devait d'ailleurs être mis en place en 2021, et qui va bouleverser un certain nombre de choses dans les paddocks, à commencer par le look des monoplaces qui va être totalement redéfini.
Une voiture de Formule 1 adaptée à la nouvelle règlementation technique de la saison 2022 du championnat du monde.
Voilà à quoi devraient ressembler les F1 du futur
La nouvelle réglementation de la FIA prévoit, en effet, l’installation de nouveaux diffuseurs (des gros tubes, quoi) sous les monoplaces, pour mieux canaliser l’air et réduire drastiquement la perte d’appui dans le sillage d’une autre voiture (pour arriver à une déperdition de 5 à 10%.)
Mais ce n'est pas tout. Le moteur sera également plus lourd, les roues passeront de 13 à 18 pouces et de nouvelles pièces de sécurité seront ajoutées, entre autres. Les Formule 1 prendront donc en moyenne 25 kg, et seront logiquement plus lents. Les temps perdu, 3 ou 3,5 secondes, ne seront pas visibles pour les spectateurs. Mais du côté des pilotes, les avis sont mitigés : Lewis Hamilton estime de son côté que c'est le début d'une “période intéressante”, quand Max Verstappen déclare "ne pas être très à l’aise" avec tous ces changements, tout comme le pilote AlphaTauri, Pierre Gasly.
"Bakou est un circuit génial", raconte le pilote F1 Pierre Gasly ici dans le cockpit de la monoplace AlphaTauri AT01.
Pierre Gasly, focus sur Bakou
Mais la nouvelle règlementation technique ne concerne pas uniquement l'aspect des monoplaces. Pour la première fois de l'histoire de la Formule 1, la FIA imposera un plafond budgétaire aux différentes écuries qui s'élèvera à 175 millions de dollars par saison. Une façon de mettre fin aux écarts entre les équipes les plus riches et celles qui le sont moins.

La collaboration entre Red Bull et Honda se poursuit

C'est officiel, Honda poursuivra son travail avec Red Bull Racing en sous-marin tout au long de l'année 2022. Car si le constructeur japonais conclue son projet de développement de moteur F1 à la fin de la saison, il continuera d'aider au développement des nouveaux groupes motopropulseurs de Red Bull, et continuera à fournir un soutien aux opérations de course tout au long de la saison pour Red Bull Racing et la Scuderia AlphaTauri.
Les Formule 1 des écuries Red Bull Racing et Scuderia AlphaTauri afficheront des livrées hommage à Honda lors du Grand Prix de Turquie 2021.
Un look unique pour le Grand Prix de Turquie

Une saison de 23 courses

La FIA l'a confirmé il y a quelques semaines : la saison 2022 de Formule 1 devrait compter 23 courses, si la crise de Covid-19 ne s'en mêle pas, bien sûr. Elle devrait commencer à Bahreïn le week-end du 20 mars et s'achèvera à Abu Dhabi le week-end du 20 novembre.
Max Verstappen célèbre son titre de champion du monde de Formule après l'ultime Grand Prix de la saison 2021, à Abu Dhabi.
On espère le même dénouement l'année prochaine
Contrairement à ces deux dernières années, aucune course ne devrait se dérouler deux fois sur le même circuit en 2022. Les Grands Prix d’Australie, du Canada, de Singapour et du Japon feront leur retour et deux courses se dérouleront aux États-Unis : la première à Miami, en Floride, le week-end du 6 mai, et l’autre à Austin, au Texas, celui du 20 octobre. Initialement annoncé, le Grand Prix de Chine n'aura finalement pas lieu et sera remplacé par le Grand Prix d'Imola.
Nouvelle étape au calendrier, le Grand Prix de Miami se déroulera sur un circuit construit autour du Hard Rock Stadium, stade de l'équipe de football américain des Miami Dolphins, à environ 30 kilomètres de Miami Beach.

Le mercato des pilotes

Ça bouge dans les paddocks. Les plus grands changements ont lieu du côté d'Alfa Romeo, qui réalisera cette nouvelle saison avec deux nouveaux pilotes, alors que Kimi Raïkkonen a pris sa retraite au terme de l'ultime Grand Prix de 2021 et qu'Antonio Giovinazzi quitte la Formule 1 pour rejoindre la Formule E. Pour 2022, l'écurie italienne a choisi de miser sur l'ex-pilote Mercedes, Valtteri Bottas (remplacé par le britannique George Russel) et sur une toute nouvelle recrue : Guanyu Zhou, premier Chinois à prendre le départ d'un Grand Prix. Le départ de George Russell de chez Williams permet, en outre, à Alex Albon de faire son retour en Formule 1 après un an d’absence.
Autre nouveauté sur les circuits, Max Verstappen n'arborera plus le numéro 33 mais le numéro 1, soit celui de nouveau champion du monde de la discipline. "C'est peut-être la seule fois que je peux le faire dans ma vie. Je pense que c'est le meilleur numéro possible et je le mettrai sur la voiture." Autant dire qu'on a hâte de voir ça.
Télécharge ici et gratuitement l’application Red Bull TV pour profiter de nos vidéos, directs et événements de musique et de sports extrêmes sur tous tes écrans !