MotoGP

Miguel Oliveira et Red Bull KTM Tech3 intouchables au Portugal

© Gold & Goose/Red Bull Content Pool
Le pilote du team Red Bull KTM Tech3 Miguel Oliveira a remporté le dernier Grand Prix de la saison MotoGP, disputé au Portugal.
Écrit par James W RobertsPublié le
La saison 2020 du MotoGP s’est achevée ce dimanche sur le circuit rapide et ultra vallonné de l’Algarve au sud du Portugal. C’est le pilote local Miguel Oliveira qui l’a emporté en convertissant magistralement sa pole position en victoire. Ce succès achève une année mémorable pour KTM, qui aura donc signé trois victoires en 2020.
Dès le départ, Oliveira a pris les commandes de la course et n’a jamais été inquiété par ses concurrents. Le Portugais devance la Ducati Pramac de Jack Miller, qui est parvenu à dépasser Franco Morbidelli dans le dernier tour de course, afin de signer son quatrième podium de la saison.
Si le MotoGP est réputé pour être une discipline particulièrement serrée entre tous les concurrents, peu d’observateurs auraient pu imaginer une campagne 2020 aussi indécise, avant autant de vainqueurs différents.
Si le calendrier de cette particulière a été largement remaniée en début d’année à cause de l’épidémie mondiale de COVID-19, les organisateurs de la discipline sont tout de même parvenus à monter une saison de 14 courses pour l’une des campagnes les plus excitantes de l’histoire de la discipline.
En 2020, neuf pilotes différents ont remporté au moins une course et la catégorie a vu le sacre de l’inattendu Joan Mir sur sa Suzuki. Avant l’intersaison, les pilotes se sont affrontés une dernière fois sur le circuit portugais, offrant un joli baroud d’honneur aux téléspectateurs.
Vainqueur du Grand Prix de Styrie un peu plus tôt dans la saison, Miguel Oliveira a confirmé sa pole position acquise la veille en prenant un excellent départ au guidon de sa Red Bull KTM Tech3. Derrière lui, le duel pour la deuxième place a opposé la Ducati Pramac de Jack Miller à la Yamaha de Franco Morbidelli. Les deux pilotes allant jusqu’au dernier pour s’expliquer.
Après cinq tours seulement, le leader possédait déjà deux secondes d’avance. Très rapide, Oliveira prenait soin de ses pneus tout en augmentant l’écart avec ses concurrents. Le pilote du team Red Bull KTM Tech3 étendait son avance à quatre secondes au dixième tour. Restait à savoir si les pneus allaient tenir jusqu’au drapeau à damiers.
Pour sa dernière course au sein du team Red Bull KTM Tech3 (il passera la saison prochaine au sein de l’écurie Red Bull KTM Factory Racing) Oliveira a confirmé qu’il était bien intouchable ce dimanche à domicile, signant ainsi sa deuxième victoire de l’année. C’est le troisième succès de la saison pour une KTM, achevant au sommet une année exceptionnelle pour le constructeur autrichien.
"C'est irréel" s’exclamait après la course le vainqueur. "Tous les pilotes rêve de remporter ce genre de course. C’est incroyable. Je quitte Tech3 après cette victoire. C’est un grand jour et un accomplissement pour l’écurie et pour KTM".
Six secondes derrières Oliveira, Miller monte sur la deuxième marche du podium. De son côté, l’Australien rejoindre l’écurie officielle Ducati en 2021. Pour cette dernière course de la saison, il a su être patient avec de trouver l’ouverture sur Morbidelli dans le dernier tour, au terme d’un superbe dépassement dans le virage 13.
Le pilote Red Bull KTM Factory Racing Pol Espargaró termine à une solide quatrième place, confirmant son statu de meilleur pilote KTM au général avec une septième position au classement général. Sur sa Honda, Takaaki Nakagami prend une belle cinquième place alors que le Français Johanne Zarco complète le top 10.