Portrait de la skieuse freeride Manon Loschi.
© Germain Favre-Félix
Freeski

Le récap de la saison de FWT de Manon Loschi

Blessée l’année dernière, Manon Loschi a fait ses grands débuts sur le Freeride World Tour 2024. Loin d’être timorée, la Française a envoyé du lourd. Récap.
Écrit par Red Bull France
Temps de lecture estimé : 3 minutesPublié le
Le Freeride World Tour, c’est le top du top des compétitions pour les freeriders du monde entier. Chaque année, les meilleurs skieurs et snowboardeurs (hommes comme femmes) de la planète descendent les faces écharpées des montagnes catalanes, canadiennes, suisses, françaises et géorgiennes à grand renforts de tricks absolument fous.
En 2022, fraîchement titrée sur le Qualifier du Freeride World Tour, la jeune skieuse originaire de La Clusaz débarque sur le FWT. Malheureusement, avant la première descente de 2023, elle se blesse lors d’un shooting. Résultats : une première saison blanche et un petit contre-temps.
Cette année, elle effectue donc ses premiers plantés de bâtons face au top de la discipline. Pas crispée ou impressionnée pour deux sous, elle a fait ce qu’elle sait faire de mieux : rider de manière fluide, décontractée, et lâcher d’énormes jumps.
01

Un départ canon à Verbier

Après une première étape annulée à Baqueira Beret pour cause de mauvaise météo, la saison commence finalement à Verbier, le 27 janvier. En Suisse, la Française de 21 ans se régale et montre tout de suite qu’en plus de mériter sa place au plus haut niveau, elle est carrément là pour jouer les premières places. Avec une performance de haut vol comprenant deux gros airs et un shifty (conclue par une petite chute due au relâchement après avoir passé l’arrivée) elle prend la deuxième place.
Manon Loschi skie lors de son run pendant lors du Verbier Pro, première manche du Freeride World Tour 2024.

Manon Loschi sur les pentes de Verbier

© Germain Favre-Félix/Red Bull Content Pool

02

Elle lâche les chevaux à Kicking Horse

Trois semaines plus tard, à Kicking Horse au Canada, après s’être révélée sur le circuit pro, elle récidive avec un 360 et un magnifique backflip pour terminer son run. Sur sa rotation, elle manque de tomber en arrière, mais comme souvent, la Française reste impassible et concentrée sur son objectif. À nouveau, elle monte sur la deuxième place du podium derrière son amie Astrid Cheylus.
Manon Loschi et Max Palm célèbrent leur performance lors du Freeride World Tour 2024 au Verbier Pro.

Manon Loschi célèbre avec Max Palm au Freeride World Tour 2024 à Verbier

© Germain Favre-Félix/Red Bull Content Pool

03

Le nez dans la poudreuse en Géorgie

Assurée d’être qualifiée pour les manches finales après ces performances, en Géorgie, elle se lâche complètement, enchaînant 360 et backflip au milieu des massifs rocheux. Elle prend toutefois un peu trop de vitesse et finit par goûter la puff caucasienne. Pas de souci, l’important est là : elle a montré à tout le monde qu’elle pouvait skier comme peu de ses concurrentes.
04

Les finales

Pour la première manche des finales, à Fieberbrunn en Autriche, elle en remet une couche avec deux gros sauts et un backflip malgré une neige qui commençait à glacer. Terminant en troisième position, c’est à Verbier que tout allait se jouer.
La skieuse française Manon Loschi réalise une figure pendant le Freeride World Tour 2024 au Verbier Pro.

Manon Loschi au Freeride World Tour 2024 à Verbier

© Germain Favre-Félix/Red Bull Content Pool

05

Le tout pour le tout

Ce 22 mars, les rideurs sont montés en haut de la combe de Verbier pour la deuxième fois de la saison, et à nouveau, Manon a lâché les chevaux. Après plusieurs big airs, elle s’écarte sur la droite, approche d’un kicker, et tente le tout pour le tout avec un gigantesque double backflip. Manquant un tantinet de vitesse, elle ne parvient malheureusement pas à replaquer le trick. Du fait de sa chute, son run obtient un petit 4900, pas assez pour monter sur le podium, mais Manon Loschi aura tout de même marqué le Freeride World Tour. Et pour cause, outre ses prestations hors norme, elle est la première femme a ne serait-ce que tenter un double backflip.

Nom

Nationalité

Points

Hedvig Wessel

Norvège

36 000

Astrid Cheylus

France

33 770

Zuzanna Witych

Pologne

28 595

Manon Loschi

France

28 575

Sybille Blanjean

Suisse

25 575

Lily Bradley

USA

14 140

Molly Armanino

USA

9 675

Addison Rafford

USA

7 215

Lydia Nelsen

USA

5 370

Megane Betend

France

3 015

Justine Dufour-Lapointe

Canada

1 070

Taylor Dobyns

USA

855

Plus récemment, elle a participé au Red Bull Infinite Lines, à La Rosière. Mais après cette saison bien remplie, on l’attend surtout sur le FWT 2025, pour encore plus de folies.