Games

Maverick : « J'ai commencé avec Pokémon ! »

© Red Bull Content Pool
D'où vient son pseudo ? Comment et pourquoi joue-t-il ? Le Belge Michael ‘Maverick’ Looze se livre sur Hearthstone, mais pas seulement.
Écrit par Red Bull BelgiumPublié le
Michael 'Maverick' Looze est né à Anderlecht, mais a grandi à Liège. Membre de Team Vitality et joueur pro d'Hearthstone, il fait tout simplement partie des tauliers de l'esport mondial. Mais comment en est-il arrivé là ? La réponse ci-dessous.
Tu peux nous raconter un peu ton parcours ?
« Je venais d’entamer mes études d’ingénieur à l’Université de Liège quand j’ai décidé de prendre une année sabbatique afin de m’y mettre vraiment à fond et de voir ce que cela pourrait donner. Je joue aux jeux vidéo depuis mon plus jeune âge, ayant commencé comme beaucoup d’enfants sur Gameboy avec Pokémon. En ce qui concerne Hearthstone, j’ai commencé dès la version beta du jeu, sur conseil de mon frère. »
D’où vient le pseudo « Maverick » ?
« Le pseudo “Maverick” ne vient en réalité pas de moi, ayant commencé les jeux Blizzard très jeune, le compte familial appartenait à mon beau-père. J’ai joué mes premières compétitions avec, et c’est donc resté. «
Hearthstone
Hearthstone
D’où vient ton intérêt pour le jeu de cartes Hearthstone ?
« J’ai commencé à jouer à Hearthstone parce que j’étais un joueur de World of Warcraft, l’univers dont Hearthstone est inspiré. Ce que j’aime le plus dans le jeu, c’est le changement. Les réguliers ajouts de cartes ainsi que l’imagination débordante des joueurs font que le jeu ne sera jamais le même d’un mois à l’autre en fonction des decks populaires. »
Ce que j’aime le plus dans le jeu, c’est le changement.
Maverick
Faut-il déjà posséder certaines connaissances en matière de jeux de cartes pour jouer à Hearthstone ?
« Je ne pense pas. Hearthstone était mon premier vrai jeu de stratégie et je m’en suis plutôt bien sorti. Alors bien sûr, cela prendra quelques heures de plus pour comprendre et retenir certaines mécaniques, mais le jeu est très simple pour débuter les jeux de stratégies. Tout en ayant des aspects très techniques à haut niveau, mais vous n’en avez pas besoin lors de vos débuts. C’est ce qui fait le succès du jeu : il est simple mais peut devenir très complexe lorsqu’on s’y intéresse en profondeur. »
Hearthstone
Hearthstone
T’arrive-t-il de jouer à Hearthstone par le biais de l’application mobile ?
« Par le passé, j’ai beaucoup joué sur téléphone. Aujourd’hui c’est plus rare, je vais plutôt jouer sur PC car en tant que professionnel, j’ai besoin d’outils à côté (tableau gdoc, Discord, Twitch,..). Mais le téléphone reste une très bonne option quand je veux juste m’amuser sur le jeu, essentiellement dans les transports. »
Y a-t-il une grande différence entre l’application mobile et la version pour ordinateur ?
« Pour moi la grande différence est dans la concentration et la lecture de la main adverse. À haut niveau, il est très important de se souvenir depuis combien de temps une carte est dans la main adverse afin de pouvoir éliminer des possibilités de ce que cette carte pourrait être en fonction de ses tours précédents. Je trouve cela beaucoup plus dur à faire sur téléphone, le jeu est optimisé pour rentrer sur un petit écran, et c’est le visuel de la main adverse qui est le plus réduit. »
Pourquoi le Red Bull M.E.O. est-il si spécial ?
« Parce que c’est un évènement Red Bull déjà. Cela leur donne l’assurance que ce sera une excellente expérience, que ce soit leur premier tournoi ou non. Mon premier tournoi est ce qui m’a donné envie de continuer dans cette voie. Rencontrer d’autres passionnés du jeu, discuter des stratégies, et surtout, tous les vaincre. »
Plongée dans le Red Bull M.E.O.
Plongée dans le Red Bull M.E.O.
Trois conseils à l’attention des joueurs qui débutent ?
  1. Optimiser l’utilisation de leurs cristaux de mana. Souvent, le tour “on curve” sera le plus efficace (il y a bien entendu des exceptions)
  2. S'ils ne trouvent pas une très bonne raison de prendre une trade (envoyer un serviteur dans un autre serviteur), choisir l’option d’aller face (enlever des points de vie au héros adverse)
  3. Ne pas oublier de prendre du plaisir. Le jeu comporte une certaine variance qui peut être frustrante. Vous ne gagnerez pas 100% de vos matchs contre un adversaire moins fort que vous, mais cela ne doit pas vous empêcher de lui serrer la main et le féliciter après un match.
Ne pas oublier de prendre du plaisir.
Maverick
T’arrive-t-il de jouer à d’autres jeux, en dehors de Hearthstone ?
« J’ai arrêté de jouer à World of Warcraft, je dois éviter les jeux trop chronophages pour pouvoir me concentrer sur Hearthstone. En dehors de cela, j’ai un peu joué à Rocket League et plus récemment à Teamfight Tactics, le nouveau jeu inspiré de l’univers de League of Legends. En ce qui concerne 2020, Riot a d’ailleurs annoncé lancer un circuit esport sur TFT, je serai intéressé de voir ce que cela donne. Mais Hearthstone restera très probablement ma priorité pour l’année prochaine. »