Bruno Fernandes
© EA
Games

Le Onze FIFA 21 des grands perdants de l’Euro

Ils sont venus, ils ont vu, ils ont perdu. Découvrez le Onze des joueurs qui ont perdu gros cet été.
Écrit par Kere
Publié le
Voilà, l’Euro est terminé. Dans un Wembley excessivement bouillant (*sic*), l’Angleterre s’est inclinée à domicile en finale de la compétition face à l’équipe de France de Didier Deschamps. 2-0, buts de Benzema et de Giroud qui quittent ensemble les vestiaires en kart. Le tube “Reramener la coupe à la maison” fait un carton. La vie est belle.

Oui, il s’agit bien là de la première étape du deuil : le déni.

Oui, ok, on a perdu, mais il faudra un certain temps pour l’encaisser. Et comme la seconde étape est le seum, commençons notre récap de l’Euro par le Onze des perdants. Parce qu’ils n’ont pas joué, parce qu’ils ont été blessés, parce qu’ils ont loupé l’immanquable, parce qu’ils sont passés à travers, alors que tous les projecteurs étaient sur eux. Pour eux, c’est un Euro à oublier. On s’attaquera au Onze des héros de l’Euro plus tard, lors de l’étape de l’acceptation.
Notre Onze, vous en faites ce que vous voulez, mais nous on le joue sur FIFA 21, histoire d’effacer de nos mémoires l’Euro loupé de certains joueurs et de les faire briller. Mais qui sont-ils ? La sentence va tomber !
Le joueur David De Gea est dans notre onze des perdants de l'Euro 2021 sur FIFA 21.
David De Gea

De Gea, guère plus qu’un souvenir

Il devait être le Manuel Neuer espagnol, mais tout cela est si lointain. David De Gea a fait banquette tout l’Euro avec la Roja. Critiqué depuis des années, il avait profité de l’épisode Kepa (qui faisait pire que lui) pour faire oublier ses failles. Mais depuis quelques mois, c’est le méconnu portier de Bilbao, Unai Simon, qui garde les cages espagnoles de Luis Enrique et il le fait très bien. On voit mal le gardien de Manchester United revenir dans les bonnes grâces du sélectionneur.

Une défense avec Lenglet mais sans Anglais

Le niveau des matchs, principalement lors de la phase de groupes, a été assez faiblard (mais nettement au-dessus de la Copa America…). Défensivement, beaucoup sont passés à travers, ici et là, mais rares sont les joueurs à avoir plombé dans les grandes largeurs leur Euro et celui de leur sélection.
Néanmoins, nous avons tiré quatre noms de notre chapeau de la lose et malheureusement pour nous (et pour eux), il y a deux Français. Le premier est Presnel Kimpembe. Le Parisien a vu son excellente saison ternie par un Euro plus que moyen. Il avait pourtant signé, comme toute l’équipe, un superbe premier match face à l’Allemagne, mais il a ensuite perdu en sérénité. Il n’a pas été le seul, alors pourquoi le pointer du doigt ? Car il jouait peut-être plus gros que prévu lors de cette compétition, lui qui vient de voir arriver au PSG un très sérieux concurrent en la personne de Sergio Ramos, le meilleur défenseur mondial de ces quinze dernières années. Presnel ne commence pas son duel à distance avec l’Espagnol de la meilleure des manières. Espérons pour lui que la trêve lui sera bénéfique. L’autre défenseur tricolore de notre Onze n’a joué qu’une mi-temps dans cette compétition, mais elle lui a fait sacrément mal. C’était face à la Suisse et c’est Clément Lenglet. Défenseur montant, le central de Barcelone traverse les enfers depuis un bon moment maintenant et perd du terrain partout, en club comme en sélection. Quand on voit sa sortie et l’Euro de Laporte avec l’Espagne, il y a de quoi avoir des regrets.
La France affronte l'Espagne lors d'un match dans le jeu FIFA 21.
France vs Espagne
Le troisième défenseur est un Polonais bien connu en Ligue 1, Kamil Glik, qui symbolise bien (comme aurait pu le faire aussi Krychowiak) la déroute d’une sélection polonaise vieillissante, très faible, sous les projecteurs pour l’unique Lewandowski. Terminons avec Ruben Dias, le meilleur joueur de la Premier League avec City. Le Portugais a signé une saison stratosphérique mais est complètement passé à côté de son Euro, complètement cramé par le fol enchaînement des matchs dénoncé par de nombreux joueurs et coachs. Ruben Dias pouvait rêver d’une belle place au Ballon d’Or. Les choses se sont compliquées.
Le joueur Adrien Rabiot est dans notre onze FIFA 21 des perdants de l'Euro.
Adrien Rabiot

Deux Tricolores au milieu

Ce Onze ne fait pas de cadeau aux hommes de Deschamps alors que tout s’est joué sur un ultime tir au but. C’est ainsi. Notre premier milieu triste perdant dans cet Euro a le même profil que Ruben Dias, fabuleuse saison, sortie de route à l’Euro : N’Golo Kanté. Le joueur de Chelsea n’a pas été mauvais, il paye juste l’élimination prématurée des Bleus qui l'exclut brutalement de la course au Ballon d’Or. L’autre Français est un cas bien plus épineux : Adrien Rabiot. Le joueur de la Juve n’a pas fait une folle saison en Italie (comme son club d’ailleurs) mais il a trouvé place dans le Onze de DD et il s’en est très bien sorti. Sur le dernier match, pour pallier l’absence de Lucas Hernandez, placé en piston comme à la Juve, il a même été bon, présent offensivement et défensivement. Mais voilà, sur le troisième but suisse, Rabiot s’en est pris à Pogba, certainement le meilleur Bleu de l’Euro. Et comme vous le savez certainement, sa maman en a fait de même dans les tribunes, allumant les proches de Pogba et Mbappé. De fait, ce ne sont pas les prestations du “Duc” qui le mettent en difficulté mais encore et toujours des problèmes de comportement. Reviendra t-il en équipe de France ? Mystère.
L’ultime milieu de notre Onze est un Portugais : Bruno Fernandes. L’étoile de Man U était attendue comme un des poids lourds de cet Euro mais il a été d’une transparence déroutante. Ces dernières semaines à Manchester attestaient déjà d’une grande fatigue. Cet Euro était de trop. Dommage, il avait là l’occasion d’étaler à la face du monde son immense talent. La faute aussi à un système de jeu centré sur Ronaldo qui a coûté cher à plusieurs pépites portugaises, comme Bernardo Silva par exemple.
Dans les grands perdants de l’Euro au milieu, nous aurions pu citer Kevin De Bruyne, encore une fois absent au moment où il peut prouver qu’il est un des plus grands, ainsi que son coéquipier à City Rodri, très décevant avec la Roja et complètement éclipsé par Busquets.
Marcus Rashford est dans notre onze des perdants de l'Euro 2021 dans le jeu vidéo FIFA 21.
Rashford, victime du pire dans le football

Un large choix en attaque et une si abjecte injustice

De nombreux joueurs offensifs n’ont pas réalisé les prouesses qu’ils espéraient. Par manque de forme. Parce que leur sélection n’avait pas le moteur pour avancer bien loin. Il a fallu en choisir trois et ça va faire mal.
Qu’il est difficile d’écrire le nom du premier grand perdant offensif de cet Euro : Marcus Rashford. Le Mancunien n’a pas foiré son Euro à proprement parler, puisqu’il a très peu joué, mis sur la touche par Southgate. Mais alors pourquoi le placer ici ? Parce qu’il a raté son tir au but en finale, en étant rentré quelques secondes avant cela, attirant sur lui l’ignoble haine raciste d’une partie du public britannique. Cela vient clôturer si tristement une longue période où Rashford s’est pourtant si bien illustré. Pendant cette pandémie, alors que beaucoup de footballeurs ont rechigné à baisser leur salaire, Rashford est parti au bras de fer (qu’il a gagné) contre le gouvernement de Boris Johnson afin d’aider les enfants dans le besoin. Au point que plusieurs politiques britanniques lui ont gentiment demandé de rester à sa place de footeux, lui qui en faisait plus qu’eux. Quatre millions de repas, c’est ce que Rashford a fait distribuer à des gosses qui en avaient besoin. Alors, malheureusement il est un des grands perdants de l’Euro : sur le banc, un tir loupé et tout est oublié. Tristesse.
L'attaquant espagnol Alvaro Morata est dans notre onze des joueurs perdants de l'Euro 2021 sur FIFA 21.
Alvaro Morata
En second choix, on aurait pu s’arrêter sur Morata et ses incroyables loupés mais concentrons-nous surtout sur Ciro Immobile. Étonnant pour celui qui est le numéro 9 titulaire de la sélection vainqueur de l’Euro, auteur de 20 buts en Serie A cette saison. Et pourtant. De tous les Italiens, Immobile a été le plus décevant mais rien de dramatique. Ce qui lui vaut sa place c’est l’image de cet Euro qui restera de lui, cette simulation incroyablement grossière qu’il effectue dans la surface belge devant un adversaire médusé… les roulades, la souffrance absolue frisant l’agonie... pour se relever quelques secondes après lorsqu’il s’aperçoit que Barella a marqué. Il part alors comme si de rien n’était célébrer le but avec ses partenaires. Le gardien Dida est resté dans les mémoires pour une simulation du même acabit. Qu’Immobile suive le même chemin ne serait pas immérité.
Le dernier joueur de notre Onze est peut-être celui qui a le plus perdu avec cet Euro : Kylian Mbappé. Tout est allé de travers pour le Parisien qui rêvait d’être le joueur de la compétition : aucun but inscrit, polémique avec Giroud, sur les pénaltys et les coups francs, sur l’ambiance dans le vestiaire, le tout dans un contexte délicat de prolongation (ou non) au PSG.
Le Français Kylian Mbappé est dans notre onze des joueurs perdants de l'Euro 2021.
Kylian Mbappé
D’autres noms auraient pu figurer dans ce Onze. Phil Foden est passé à travers de sa compétition. Müller, pour son retour, a été très discret. Yilmaz et Lewandowski aussi mais ces deux buteurs n’avaient pas l’équipe pour se mettre en bonne condition.
Télécharge ici et gratuitement l’application Red Bull TV pour profiter de nos vidéos, directs et événements de musique et de sports extrêmes sur tous tes écrans !