Cliff Diving

Quand les stars de Red Bull Cliff Diving courent pour la bonne cause

Les athlètes des Red Bull Cliff Diving vont courir pour ceux qui ne le peuvent pas le 8 mai prochain à l’occasion de Wings for Life World run.
Écrit par Chris Magill
Temps de lecture estimé : 4 minutesPublié le
Les plongeurs colombiens Miguel Garcia, Orlando Duque et Maria Paula Quintero pose pour un portrait pendant les Red Bull Cliff Diving World Series 2019 à Beirut au Liban.
© Dean Treml/Red Bull Content Pool
Ils font partie des meilleurs plongeurs de falaise au monde. Mais le 8 mai prochain, ce n’est pas au bord d’un plongeoir à plus de 20 mètres de haut que ces athlètes vont briller. Les stars du cliff diving enfileront leurs chaussures de running pour participer à Wings for life World Run. Cet évènement mondial et caritatif vise à lever des fonds pour la recherche sur les lésions de la moelle épinière et la paraplégie.
Ces dernières années, David Colturi, Constantin Popovic ou encore Rhiannan Iffland se sont mobilisés et ont rejoint des milliers de personnes à travers le monde en courant pour ceux qui ne le peuvent pas.
Miguel Garcia fait aussi partie de cette armada de plongeurs mués en coureurs à pied l’espace d’une journée. Le Colombien détient même le record des cliff divers sur Wings for life world Run. Cette année, il va à nouveau participer à la course à partir de sa ville natale de Cali. Entretien.

Vous avez réussi à parcourir 23,9km en 2020. Quel souvenir gardez-vous de cette performance ?

Miguel Garcia: J’ai couru avec ma sœur Maria Paula Quintero (une autre athlète de cliff diving, ndlr). Normalement, elle est beaucoup plus forte que moi. Nous allions à la même allure. Au moment où elle a stoppé son effort, je me suis dit: ‘hey, je vais gagner, alors poussons encore un peu pour voir mes limites’. Je me suis finalement arrêté un peu plus tard et une minute après, la voiture m’a rattrapé. Je ne suis pas si bon en course à pied en fait. Alors atteindre une telle distance était incroyable pour moi.

C’est en effet une belle distance pour quelqu’un qui pense ne pas être bon en course à pied…

Oui, vraiment, je n'ai jamais été très bon dans les sports d’endurance. Mais pendant la pandémie, j’ai eu beaucoup de temps libre. L’une des activités les plus simples à pratiquer était la course. J’ai commencé à courir deux fois par jour. J’ai beaucoup progressé.

Pensez-vous réussir à battre votre record cette année ?

Je ne participe pas vraiment avec cet objectif en tête. Je ne suis pas sûr de pouvoir aller aussi loin cette fois-ci. Je n’ai pas pu me concentrer autant sur la course à pied cette année avec toutes les sollicitations et les entraînements pour la saison qui arrive. Mais on va quand même essayer de bien figurer.

À quel point la course à pied et l’endurance sont-ils importants pour un plongeur de falaises ?

Pour tous les athlètes, dans tous les sports, avoir une bonne base en course à pied est utile. Courir est le meilleur exercice pour garder la forme. Cela aide aussi pour la récupération. Si votre corps prend l’habitude de ces efforts longs, vous retrouvez plus vite votre énergie et évitez certaines blessures.

Le Colombien Miguel Garcia pendant une session d'entraînement de la cinquième étape des Red Bull Cliff Diving World Series 2015 à Islet Franco do Campo, aux Açores, Portugal.
Miguel Garcia dans ses œuvres aux Açores en 2015

Dans le cliff diving, le saut en lui-même de 27m n’est pas le seul défi qui se présente à vous. La marche d’approche jusqu’à la plateforme est parfois difficile elle aussi…

Oui. C’est notamment le cas aux Açores. La première fois que je me suis rendu là-bas, j’étais effrayé à l’idée de devoir grimper jusqu’au sommet de la falaise. Il fallait escalader tous ces rochers, plonger, puis remonter encore et encore. C’était usant. Il fallait une bonne condition pour tenir le coup.

Quelles sont vos occupations à côté de l’entraînement et de la compétition ?

Je suis entraîneur de plongeon à Cali. J’adore participer à des compétitions, c’est ma passion. J’aime me lancer des défis. Mais aider les autres à atteindre leurs objectifs est une idée que j’apprécie encore plus.

Quand ma sœur Maria Paul a commencé le plongeon, tous les autres coaches lui ont expliquée qu’elle n’était pas assez bonne. Ils ne voulaient pas l’entraîner. Je lui ai dit qu’avec de la volonté, elle pourrait y arriver. Tout est dans la discipline et le fait de ne jamais renoncer.

Miguel Garcia en plein entraînement à Cali, en Colombie.
Miguel Garcia en plein entraînement

Cette année, prévoyez-vous de courir tous les deux à nouveau ?

J’ai dit à ma sœur que j’allais faire cette interview et que je ne pouvais donc pas ne pas participer ! Et je lui ai aussi dit qu’elle ne pouvait pas me laisser courir seul. Alors oui, on va refaire la course ensemble.

Maria Paula Quintero et Miguel Garcia court à Cali, en Colombie.
Quintero et Garcia vont à nouveau participer à Wings for life World Run
The Wings for Life World Run motto is ‘running for those who can’t’, and Red Bull Cliff Diving is proud to see Miguel, Maria Paula and all the other athletes and crew who will participate this year, contributing to such a special cause.
Le slogan de Wings for Life World Run est “courir pour ceux qui ne le peuvent pas”. Toute l’équipe de Red Bull Cliff Diving est fière de voir ses athlètes des World Series s’engager pour un cause aussi spéciale.