Des joueuses s'affrontent lors d'un match de rugby à 7.
© Red Bull
Rugby

Tout comprendre aux règles du rugby à 7

Découvrez les règles de base et les subtilités du rugby à 7 pour tout comprendre sur ce sport si particulier qui, année après année, gagne en popularité.
Écrit par Red Bull France
Temps de lecture estimé : 7 minutesPublié le
Le rugby à 7 est le petit frère du rugby à 15, ce sport collectif né en Angleterre au XIXe siècle. Avec la récente performance du Stade Toulousain et son écrasante victoire en finale du Top 14, il est très probable que vous ayez envie d’en savoir un peu plus sur le ballon ovale. Et si vous n'êtes pas assez pour faire du rugby à 15, on vous explique tout sur sa variante qui se joue à 7.
01

Les bases du rugby à 7

Le rugby à 7 se joue sur le même terrain que son homologue à 15, mais avec moins de joueurs et des règles adaptées. Sa particularité réside dans son jeu dynamique et stratégique. Il gagne en popularité exactement pour ces raisons. Pour le grand public, comprendre toutes les règles du rugby à 15 peut repousser, mais sa variante à 7 par sa courte durée de match, des essais dans tous les sens et surtout un dynamisme inédit a permis de ranimer l’essence même du rugby.
Cette version voit le jour en Écosse lors d’un après-midi où deux bouchers de Melrose ont décidé d’organiser le premier tournoi de rugby à 7, en 1883. Ils décident d’ajouter 2 différences majeures avec le rugby traditionnel : 2 mi-temps de 7 minutes et surtout 2 fois moins de joueurs sur le terrain.
Des joueurs de rugby réalisent un essai lors d'un match.

Un essai bien maîtrisé

© Red Bull

02

Les règles de base du rugby à 7

Nombre de joueurs et composition :
  • Comme son nom l’indique, on compte 7 joueurs sur le terrain qui occupent chacun un rôle précis.
  • Il y a un pilier gauche, un talonneur, un pilier droit, un demi de mêlée, un ailier gauche, un ailier droit et un arrière.
  • Les remplacements s’effectuent à la suite d’une blessure ou sur un choix tactique. Un joueur remplacé tactiquement ne peut toutefois pas revenir en jeu, même pour remplacer un joueur blessé (à l’exception d’un saignement ou d’une blessure ouverte).
Durée et structure d’un match :
  • Comme dit plus haut : un match est composé de 2 mi-temps de 7 minutes, lors d’une finale, ce laps de temps passe à 10 minutes.
  • Il n’existe pas de temps additionnel, car le chronomètre est arrêté par l’arbitre à chaque arrêt de jeu, lors des blessures par exemple.
  • En cas d’égalité à la fin du temps réglementaire, il y a alors des prolongations de 2 fois 5 minutes au maximum, car ces dernières s'arrêtent dès qu’une équipe marque le moindre point avec la fameuse règle du “but en or”.
Point et marquage du score :
  • Le comptage des points est identique au rugby à 7 et au rugby à 15. On retrouve donc le drop (action de botter le ballon entre les deux poteaux) qui rapporte 3 points, l’essai (aplatir le ballon derrière la ligne du but) rapporte 5 points et permet de tenter une transformation (coup de pied arrêté, aligné avec l’endroit où l'essai a été marqué) compte pour 2 points. La pénalité est la dernière façon de gagner des points au rugby et s‘effectue de la même façon qu’une transformation, mais depuis l’endroit où est survenue la faute.
Si vous voulez vous entraîner à kicker comme Romain Ntamack, on a le jeu parfait pour vous.
03

Déroulement d’un match de rugby à 7

Mêlées et touches :
  • La mêlée est composée de 3 avants de chaque équipe se tenant par les épaules. Comme au rugby à 15, le but est de transmettre le ballon derrière soi pour son demi de mêlée.
  • Pour les touches, elles sont effectuées par le talonneur, qui lance le ballon dans un couloir formé par 2 joueurs de chaque équipe.
En-avant et jeu au pied :
  • Lorsqu’un joueur qui a le ballon en main le fait tomber devant lui, il provoque un "en-avant", c’est une faute qui entraîne la perte de la possession du ballon. Si un joueur fait une passe à un autre joueur de son équipe et que celui-ci se trouve devant lui à la réception du ballon, la passe est dite "en-avant".
  • Si un joueur décide de ne pas courir avec le ballon ou de ne pas le passer à un coéquipier, il peut choisir de botter pour se créer une solution vers la ligne d'en-but ou créer un espace pour ses coéquipiers. C’est un atout stratégique important dans le rugby, il est souvent utilisé pour envoyer le ballon en touche et l’équipe peut contester la possession du ballon, grâce à la touche qui en suit, dans une position bien plus avantageuse sur le terrain.
04

Les fautes et sanctions

Cartons jaunes et rouges :
  • La durée d’un carton jaune qui amène une exclusion temporaire est réduite à 2 min, loin des 10 minutes d’un match de rugby à 15. Si un joueur reçoit 2 cartons jaunes au sein du même match, il est exclu de ce dernier et manquera le match suivant. Si un joueur obtient 3 cartons jaunes lors d’un même tournoi, il n’est plus autorisé a prendre part à une rencontre pour l’entièreté du tournoi. Les raisons d’un carton jaune sont multiples et peuvent aller de la répétition d’une même faute, d’un plaquage haut ou d’en-avant volontaires, tout cela est jugé à appréciation de l’arbitre bien aidé par la VAR.
  • Lors d’un carton rouge, le joueur est exclu définitivement jusqu’à la fin du tournoi. Un carton rouge lui est sorti la plupart du temps lors de mauvais gestes interdits sur un terrain de rugby, coup de poing, coup de coude et autres. Évidemment, un deuxième jaune est synonyme d’exclusion.
Plaquages et hors-jeu :
  • Le plaquage permet d'empêcher l’équipe attaquante de progresser avec le ballon. Il s’effectue lorsque le joueur porteur du ballon est agrippé par un ou plusieurs adversaires et est mis au sol.
  • Un joueur se trouve en position de hors-jeu quand il se trouve devant un coéquipier qui porte le ballon. Si un joueur hors-jeu reçoit le ballon ou participe au jeu, alors son équipe est pénalisée.
Un joueur de rugby plaque un autre joueur lors d'un match.

La joie du plaquage c’est aussi ça le rugby

© Red Bull

05

Les compétitions et tournois de rugby à 7

Coupe du monde de rugby à 7 :
  • La Coupe du monde de Rugby à 7 est créée en 1993 sous le nom de Melrose Cup, elle a lieu tous les 4 ans. Les Néo-Zélandais et les Fidjiens sont les plus titrés avec 3 coupes du monde remportées chacun en 8 éditions possibles.
Séries Mondiales masculines et féminines de rugby à 7 :
  • Il existe aussi un tournoi annuel appelé Série mondiale masculine de rugby à sept. C'est un circuit mondial composé de plusieurs étapes, des tournois disputés sur un week-end. À la fin de la saison, le tournoi est composé de 2 phases de poules puis des phases éliminatoires pour connaître le gagnant de la saison.
  • L’Équipe de France masculine a gagné la saison 2023-24 en battant en finale les Argentins sur le score de 19 à 5.
  • L’Équipe de France féminine s’est hissée jusqu’en finale et s’est malheureusement inclinée face à l’Australie.
Championnats et tournois continentaux :
Il existe un championnat de France de rugby à 7 appelé le SuperSevens, qui oppose 16 équipes issues des clubs du top 14 mais aussi une équipe surprise et une autre de Monaco. C’est un championnat très récent qui existe depuis 2020. Ce sont les Barbarians Français qui ont remporté 2 des 3 dernières éditions.
Un grand nombre de sportifs adeptes du rugby à 15 sont passés par sa version à 7 pour se perfectionner et découvrir une nouvelle façon de pratiquer leur sport. On espère voir Romain Ntamack s’y essayer également, lui qui vient tout juste de réaliser le doublé coupe-championnat avec le Stade Toulousain dans une saison 2024 historique.