Il n'y a rien de mieux que les cartouches
© Red Bull
Games
Les 10 jeux Super Nintendo que vous devez essayer
Oubliez la Switch, vous devriez plutôt revisiter certains des classiques passés de Nintendo !
Écrit par Damien McFerran
Publié le
Même si beaucoup de gens considèrent que la NES est la console qui a vraiment renforcé la place de Nintendo dans l’industrie du jeu vidéo, c’est la SNES qui a fait passer la société dans une autre dimension. Même si sa machine 8-bit a accueilli quelques titres incroyables, elle était modeste techniquement par rapport à ses rivales. À l’inverse, la Super Nintendo 16-bit surclassait la Mega Drive rivale dans presque tous les domaines.
Oui, on ose le dire. Ses graphismes plus pointus, son meilleur son et les effets vraiment cools du Mode 7 font que dans l’ensemble, les jeux de la SNES sont plus mémorables. Et du coup, on se souvient avec nostalgie des jeux de la console, encore aujourd’hui. Si vous êtes un novice de la SNES et que vous vous demandez par où commencer face au choix de son catalogue légendaire, alors permettez-nous de vous aider avec cette liste des jeux essentiels de la Super Nintendo. Et Nintendo, si vous nous lisez, merci d’ajouter tous ces jeux sur la SNES Mini qui sortira inévitablement.

Super Tennis

Le tennis n’est peut-être pas aussi populaire que le foot, mais il y a eu quelques jeux vidéo incroyables adaptés de ce sport au fil des années. Le plus célèbre d’entre eux est peut-être la série Virtua Tennis de Sega. Même si Virtua Tennis est sans aucun doute une excellente franchise, il est notable qu’en terme de gameplay pur, le Super Tennis de la SNES est incontestablement meilleur, alors que c’est un titre plus ancien. Oubliez les graphismes pendant un instant, car la profondeur de ce jeu est incroyable : quatre différents types de coup, des plongeons, des services avec effet et beaucoup d’autres choses en font l’un des jeux de sport les plus nerveux et jouables de tous les temps.

Super Mario Kart

Mario Kart n’a sûrement pas besoin d’être présenté. Ces dernières années, les opus de cette série très populaire ont été vendus à des millions d’exemplaires. Malgré les améliorations des graphismes et l’introduction de l’anti-gravité dans le dernier opus (Mario Kart 8), on est surpris de voir à quel point le cœur du gameplay était déjà posé dans l’original en 16-bit. Il y a les armes, les dérapages contrôlés, les carapaces vertes et rouges… Et même le très populaire Mode Bataille, qui a été mis de côté dans Mario Kart 8 mais qui va être réintégré dans la version pour Nintendo Switch, Mario Kart 8 Deluxe. Super Mario Kart est la preuve que les graphismes ne sont qu’une partie de l’ensemble : le gameplay est intemporel et Nintendo capitalise sur ce classique depuis 25 ans.

Cybernator

Quand vous lancez pour la première fois à ce superbe jeu de plateforme basé sur des méchas, vous pourriez penser que vous perdez votre temps. C’est lent et mou, et il manque le rythme effréné de Gunstar Heroes ou Contra par exemple. Mais ça fait partie du charme : vous ne contrôlez pas un superhéros mais une machine de guerre grande comme trois étages, recouverte d’une armure en acier et armée jusqu’aux dents. Les mouvements sont volontairement lourds pour renforcer cette sensation de poids, mais vous n’êtes pas totalement à la merci du feu ennemi. Vos boosters permettent de sauter en hauteur et de faire des esquives horizontales. Cybernator utilise ce principe avec un grand succès, et la lenteur de votre robot contribue au challenge. Il y a aussi un level design assez incroyable et une excellente musique, ce qui en fait l’un des jeux les plus épiques du catalogue de la SNES.

The Legend of Zelda: A Link To The Past

Souvent considéré comme l’un des meilleurs jeux vidéo de tous les temps, The Legend of Zelda: A Link To The Past est le sommet de ce qui reste une série très populaire chez les fans de Nintendo. Après le relativement simpliste Zelda original de la NES et sa suite un peu moins intéressante, ce troisième opus de Zelda a vraiment passé un cap. Il présentait un immense monde largement non-linéaire à explorer, rempli de secrets, de personnages et de donjons. Le twist au milieu du jeu (qu’on ne révèlera pas pour ceux qui n’y ont jamais joué), reste l’un des chocs les plus efficaces de l’histoire du jeu vidéo. Quant aux graphismes et à la musique, ils n’ont pas vieilli tant que ça en 25 ans. Si vous faites partie des rares personnes qui n’ont pas joué à ce jeu (que ce soit sur la SNES ou sur l’une des autres consoles où il a été porté, comme la Game Boy Advance, la Wii, la Wii U ou la 3DS), alors vous vous devez de remédier à ce manque immédiatement.

Super Castlevania IV

La série de chasse aux vampires de Konami est peut-être devenue énorme avec la sortie de Castlevania: Symphony of the Night en 1997, mais l’opus de ses débuts sur la SNES reste l’un des plus populaires. En opposition totale avec les couleurs vives de Super Mario World, Super Castlevania IV utilise des graphismes réalistes pour créer une atmosphère sombre. C’est quelque chose qui est considérablement accentué par la musique incroyable, dont on jurerait qu’elle vient d’une console avec des jeux au format CD. Même si le jeu commence doucement, il accélère vraiment dans les niveaux suivants quand les effets du Mode 7 sont introduits et donnent un résultat incroyable.

Super Mario World

Ça peut sembler un choix évident, mais Super Mario World devrait être tout en haut de votre liste si vous voulez redécouvrir (ou découvrir) la SNES. Quand on y pense, c’est incroyable que ce chef d’œuvre de la plateforme en 2D ait été un titre de lancement. Certains pensent qu’on n’a jamais fait mieux pendant toute l’existence de la console, et qu’on n’a jamais fait mieux depuis non plus. Avec ses tonnes de niveaux, ses tonnes de secrets et ses tonnes de personnages, il n’est pas surprenant que Super Mario World apparaisse souvent dans les listes des « meilleurs jeux de tous les temps. » C’est peut-être le sommet des aventures de Mario en 2D.

Axelay

La SNES n’était pas une console connue pour ses shoot 'em up effrénés. Cet honneur revenait à la Mega Drive, qui avait la chance d’avoir un processeur plus rapide. Mais ça ne veut pas dire que la SNES n’a pas eu droit à quelques contributions solides du genre. Axelay de Konami est peut-être la plus spectaculaire. En termes de graphismes et de son, il est absolument incroyable, et il utilise la puissance du Mode 7 de la console pour créer quelques effets visuels spectaculaires. Le jeu alterne entre des sections qui défilent verticalement et horizontalement (tout comme Life Force/Salamander, un autre jeu de Konami), et arriver à le finir n’est pas une mince affaire. Axelay est un vrai classique, et c’est vraiment dommage qu’il n’existe aucune suite, alors que la promesse était faite à la fin des crédits.

Secret of Mana

Quand vous parlez d’aventures RPG sur la SNES, deux noms ont tendances à sortir : Zelda et Secret of Mana. Ce dernier est l’œuvre du studio responsable de Final Fantasy, Squaresoft (aussi connu sous le nom de Square Enix). Et même s’il n’est peut-être pas tout à fait aussi impressionnant que A Link to the Past, c’est quand même largement un des meilleurs RPG jamais créés. Mélange habile d’action en temps réel et d’aventure en groupe, Secret of Mana a droit à certaines des meilleures musiques de la console. Il y a eu une suite sortie uniquement au Japon, et qui n’a malheureusement jamais été adaptée chez nous. Il nous reste au moins cette pépite, qui est un incontournable pour tout nouveau fan de la SNES.

Super Metroid

Metroid est l’une de ces franchises de Nintendo qui est traitée avec le genre de dévotion qu’on réserve normalement aux saints. Et l’explication de ce traitement divin remonte à ce jeu d’action-aventure tentaculaire. Super Metroid est arrivé relativement tard dans la vie de la console, mais il a attiré l’attention de tout le monde en chamboulant les règles. En apparence, il ressemble typiquement à un jeu de plateforme et d’action. Mais au lieu d’adopter l’approche traditionnelle niveau par niveau, Super Metroid a introduit une énorme map qui peut être explorée à volonté. La limite, c’était qu’on ne pouvait accéder à certaines zones qu’après avoir obtenu un item particulier. Le jeu a inspiré Castlevania: Symphony of the Night, donnant naissance au terme « Metroidvania », un mot-valise pour désigner tous les titres qui utilisent la même approche non-linéaire.

ActRaiser

Généralement, quand un jeu mélange deux genres totalement opposés, c’est la catastrophe assurée. Mais ActRaiser est l’un des exemples où ça a fonctionné merveilleusement. Moitié jeu de plateforme fantasy, moitié simulation divine à la Populous, ActRaiser vous fait enfiler les sandales d’une sorte de divinité grecque dont la tâche est de débarrasser différents endroits du monde de ses ennemis afin que les populations puissent s’installer et prospérer. Après avoir fini chaque section d’action, vous avez un petit temps d’arrêt pour voir votre population se développer, et accomplir des tâches comme tuer des monstres volants, donner l’orientation de l’expansion de chaque ville, et même amener la pluie pour combattre les incendies. ActRaiser a eu droit à une suite qui abandonnait malheureusement les segments de simulation divine, ce qui fait de l’original le titre à choisir.
Le monde de Redbull.com où vous voulez, quand vous voulez, en téléchargeant l'application mobile Red Bull pour iPhone et Android sur Redbull.com/app.