Sven à l'entraînement
esports

Sven, le son qui tue

© RedBull.com
Dans le premier épisode d'Esports PRISM, nous avons rencontré Sven Van de Wege, joueur aveugle de Street Fighter V. Il raconte son histoire et aborde son futur sur la scène compétitive.
Écrit par Jon PartridgePublié le
Regarder Sven "BlindWarriorSven" Van de Wege jouer à Street Fighter est unique. Le voir enchaîner les cross-ups, balancer une super attaque spéciale ou bloquer des combos offre une sensation de maitrise absolue. Le spécialiste de Ken ressemble à n'importe quel joueur compétitif de Street Fighter en devenir. Jusqu'à ce qu'on se rappelle qu'il est aveugle.
esports · 2 minutes
Esports PRISM - BlindWarriorSven
Sven Van de Wege a perdu la vue pendant l'enfance. Un handicap qui ne l'empêche pas de participer à des compétitions de Street Fighter. Pour jouer, le Néerlandais se base sur les effets sonores du jeu de Capcom. Du simple grognement au Hadouken. Des bruitages qui lui permettent de se situer dans l'espace et faire des choix.
Grâce à son expertise de Ken, il est capable de punir chaque erreur. Comme un joueur ayant 10/10 à chaque oeil. Regarder un match de Van de Wege est une expérience unique, surtout quand on sait qu'il joue à Street Fighter V depuis un an seulement. Dans le premier épisode d'Esports PRISM, une série qui s'intéresse aux histoires ainsi qu'aux personnes exceptionnelles dans la communauté eSport, nous avons rencontre le joueur néerlandais pour discuter de ses objectifs et son avenir.
Van de Wege a joué toute sa vie. Il commence dès son plus jeune âge, car il est obsédé par le fait de pouvoir bouger des éléments sur l'écran en appuyant sur les boutons d'un joystick ou d'un clavier.
Mais il est frappé par la maladie. « Quand j'avais six ans, on m'a diagnostiqué un cancer et j'ai perdu la vue » rembobine Van de Wege. « J'avais peur de ne plus pouvoir jouer aux jeux vidéo. »
Une tragédie qui ne l'empêche pas de persévérer. Il reprend sa manette, et tente une nouvelle approche. Il se concentre sur les sons. « Au bout d'un moment, j'ai appris à jouer à Street Fighter II sur SNES en me basant uniquement sur les effets sonores » raconte-t-il.
Sven Van de Wege admet qu'il préfère disputer des tournois sur Street Fighter, mais ce n'est pas le seul titre auquel il est capable de jouer. Il mentionne de nombreux opus, dont Mortal Kombat, Art of Fighting, Fatal Fury, Street Fighter EX3, Killer Instinct et bien d'autres. Mais il ne s'intéresse pas qu'aux jeux de combat.
« Super Mario RPG, Pokémon Stadium, Pokémon Bleu, Rouge, Jaune, Argent, Or, Rouge Feu, Vert Feuille, Argent SoulSilver, Or Heartgold, Soleil et Lune » liste le jeune néerlandais. Des titres certes moins dynamiques que Street Fighter, mais tout aussi stratégiques.
Sven 'BlindWarriorSven' Van de Wege, joueur aveugle, en train de jouer à Street Fighter V en ligne.
Sven est un spécialiste de Ken
Street Fighter V est sorti sur Playstation 4 début 2016, mais il n'a commencé à s'y intéresser bien plus tard. « J'ai débuté sur Street Fighter V en août 2016 et j'ai commencé les parties en ligne en octobre » précise-t-il. « J'ai traversé une période difficile, et ma compagne voulait m'aider. Elle m'a offert une Playstation 4 et Street Fighter V. »
« Le fait que je sois capable de jouer aux opus précédents sur la SNES l'impressionnait. Elle voulait que j'essaie la nouvelle version. »
Qui dit nouvelle version de Street Fighter dit nouveaux personnages. Vu que certains héros de Street Fighter II ne sont pas disponibles dans le dernier opus, quels sont ses personnages préférés ?
« Ken est mon personnage préféré. J'aime ses mouvements, sa voix et sa personnalité. J'ai testé beaucoup de personnages, et j'aime aussi Zangief, qui est un combattant très différent de Ken. J'aime aussi Ryu, Chun-Li et Balrog, mais Ken est mon personnage préféré à l'heure actuelle » précise-t-il.
J'étais très heureux quand j'ai gagné mon premier match. Il ne s'agissait que d'un match, mais j'avais l'impression d'avoir remporté le tournoi.
Sven "BlindWarriorSven" Van de Wege
Si l'apprentissage d'un nouveau personnage peut s'avérer compliqué pour un joueur lambda, Sven Van de Wege doit s'habituer aux effets sonores, et apprendre à les reconnaître. « Quand un nouveau personnage sort, je dois me familiariser avec ses sons. D'abord, je le sélectionne dans le mode entraînement, et ensuite je joue pas mal contre l'ordinateur et online. »
Sven Van de Wege joue à Street Fighter V depuis un an, mais il impressionne déjà. Lors du Sonic Boom à Madrid, il a remporté quelques combats lors des premiers tours. Lors du match contre Musashi, qui joue Akuma, le joueur néerlandais enflamme la foule en remportant son Bo3 sur un score de 2 à 0.
« J'étais très heureux quand j'ai gagné mon premier match. Il ne s'agissait que d'un match, mais j'avais l'impression d'avoir remporté le tournoi. Après cette victoire, je n'avais aucune idée de ce qui m'attendait. J'étais très nerveux, mais en même temps, je savais que c'était ma chance de prouver au monde qu'il est possible de jouer même quand on ne voit pas l'écran. »
Avec une victoire en tournoi à son actif, Sven Van de Wege est confiant pour l'avenir. Il a prouvé qu'il pouvait rivaliser avec de nombreux joueurs voyants et souhaite continuer les tournois, mais il veut aussi aider d'autres joueurs qui ont perdu l'usage de la vue.
« Avec un peu de chance, je trouverais un sponsor un jour. En plus d'être joueur professionnel, je souhaiterais aider d'autres joueurs aveugles. Faire de la promotion, des workshops, ce genre de chose. »
Que Sven Van de Wege soit capable de rivaliser avec des joueurs voyants est déjà spectaculaire. Mais en lui laissant un peu de temps, il pourrait grimper les échelons. A-t-il seulement fini de s'échauffer ? 
Pour plus de contenus gaming, suivez @RedBullEsports sur Twitter et Instagram et likez notre page Facebook