Anne Munition a plus de 600 000 abonnés sur Twitch
Games

Comment la streameuse Anne Munition fait taire les haters

© Josh Campbell
Anne Munition, la célèbre streameuse Twitch, se dresse contre le harcèlement en ligne et corrige les trolls avec bienveillance. Entretien.
Écrit par Christine FennesseyPublié le The Red Bulletin
Enfant, Anne Munition était une "petite rock star en herbe". La plus jeune de trois enfants, indépendante et chanteuse, qui, à l'âge de 13 ans, donnait des concerts dans des cafés était déjà en quête d'attention. Désormais, elle l'a.
Aujourd'hui, Anne Munition (ce n'est pas son vrai nom), 30 ans, est streameuse professionnelle et compte énormément de fans. En 2014, alors qu'elle travaillait comme conceptrice d'interface utilisateur et qu'elle ne se sentait pas vraiment épanouie dans ce job, elle a découvert Twitch, la plateforme de streaming en live qui permet aux internautes de s'abonner à des chaînes de gamers et de discuter avec eux. Elle s'est lancée dans le streaming en juin 2014, a ouvert une chaîne Twitch un mois plus tard. Elle a ensuite quitté son poste de designer pour devenir streameuse à plein temps en 2015.
Elle a maintenant plus de 600 000 abonnés sur Twitch, plus de 90 000 sur YouTube et un partenariat avec Red Bull Gaming. Elle dispose ainsi d'une plateforme qui lui permet de s'engager et de parler de la façon dont nous pouvons tous être un peu plus gentils en ligne.
Anne Munition joue au air hockey dans une salle d'arcade.
Le nom "Anne Munition" a été inspiré par le roller derby.
The Red Bulletin : Tu as un tatouage de la lune, du soleil et d'une étoile qui vous représente, toi et tes frères et sœurs. Lequel es-tu ?
Anne Munition : Je suis l'étoile. Ça fait partie du mode de vie de rock-star.
C'était ton idée ?
Non, celle de ma mère. Elle avait l'habitude de dessiner un soleil, une lune ou une étoile sur nos cadeaux de Noël au lieu de nos noms. Elle disait qu'on était son univers.
Ta mère t'a offert une Super Nintendo quand tu avais sept ans. Qu'est-ce qui t'a rendue accro au jeu ?
J'aime résoudre des énigmes. Je pense que c'est ce qui m'a vraiment attirée, surtout quand j'étais enfant. Les jeux vidéo avaient pour objectif de résoudre des problèmes.
Chaque fois que tu joues en ligne, tu as affaire à des gens qui ne sont pas très gentils.
Tu avais 11 ans quand tu as commencé à être victime de harcèlement en ligne. Pourquoi ça ne t'a pas dissuadé de continuer ?
Chaque fois que tu joues en ligne, tu as affaire à des gens qui ne sont pas très gentils. J'étais juste têtue. Même enfant, j'aimais prouver aux gens qu'ils avaient tort. Quand les gens disaient des choses pour que j'arrête de jouer, je le prenais comme un challenge. Je me disais : "Ok, tu ne veux pas que je le fasse ? Je vais le faire encore plus".
La streameuse Twitch Anne Munition dans une salle de jeux.
"Même enfant, j'aimais prouver aux gens qu'ils avaient tort"
Quand tu as découvert Twitch, qu'as-tu trouvé de si attirant à regarder les autres jouer ?
Imagine qu'il y ait une personne en ligne qui soit vraiment douée pour un hobby que tu aimes. Tu peux pratiquer cette passion avec elle, lui poser des questions à ce sujet et elle te répondra en temps réel. Je travaillais à plein temps, donc je n'avais pas le temps de jouer moi-même, mais j'adorais les jeux. Je regardais donc les gens jouer et je vivais cette passion par procuration en quelque sorte.
Qu'est-ce qui t'a fait penser que tu en étais capable ? Que tu pouvais devenir streameuse.
Je ne pense pas qu'on se lance dans en se disant : "Je vais y arriver". Mais on s'y met en se disant : "C'est intéressant et je veux essayer". Il s'est avéré que les gens me trouvaient drôle. Et c'est quelque chose dont je suis fière. Je pense que je peux être assez divertissante et d'autres personnes sont d'accord.
En plus d'être divertissante, tu as bâti un monde connu pour sa bienveillance.
Je fais du streaming depuis près de six ans et j'ai été assez stricte sur la création de cette communauté où les gens aiment traîner. Imagine que tu ailles travailler tous les jours et que tu détestes tous tes collègues, ou qu'ils soient tous méchants avec toi. Je ne voulais avoir affaire à ça. Les gens disent que j'ai l'une des plus belles communautés sur Twitch et c'est une chose dont je suis très fière.
Tu as déclaré que les gens sous-estimaient la gravité de la situation des femmes ou des personnes reconnues comme "autres" sur Internet. Quelle est la gravité de cette situation ?
Les gens vont chercher tout ce qui te rend différent et le mette en avant. Je suis sûre que les athlètes ou les célébrités vivent la même chose, mais ils n'ont généralement pas de conversation directe avec leurs fans au quotidien. Les streameurs essaient d'établir une relation avec les gens sur leur chaîne et dans leur chat, donc je pense que ça va plus loin. L'effet que ça a eu sur ma santé mentale est assez mauvais. Il est difficile de voir le côté positif de ton travail lorsque tu es constamment exposée à cette force négative. Beaucoup de gens se disent : "Tu ne fais que jouer aux jeux vidéo pour gagner ta vie. C'est facile, non ?" Ils ne voient pas la haine à laquelle on peut être exposés.
La streameuse Anne Munition, pour le Red Bulletin.
"Les streameurs essaient de bâtir une relation avec les gens"
En quoi cela a-t-il affecté ta santé mentale ?
Je suis devenue extrêmement paranoïaque en ce qui concerne ma vie privée. On a aussi l'impression de pouvoir lier sa valeur directement à un ensemble de chiffres. Le nombre d'abonnés que tu as détermine tes revenus et le nombre de spectateurs que tu as détermine ton classement sur le site. Il y a toujours la crainte que les chiffres continuent à baisser et que je doive trouver un autre emploi. Il y a aussi la paranoïa à propos des autres streameurs. Parfois, les gens te cherchent parce qu'ils savent que tu as un bon public. Des gens sont passés par d'autres avec qui je suis en fait un ami proche pour m'atteindre. Alors je ne sais pas trop à qui faire confiance. Par exemple, qui veut vraiment être ami avec moi ? Est-ce que ces gens s'intéressent à moi ou seulement à ma chaîne ?
Que fais-tu pour t'assurer que ta chaîne reste un lieu agréable ?
Je pense que beaucoup de streameurs ont peur d'être trop durs avec leur public. Ils ont trop peur d'exclure les gens ou de les bannir de leur chaîne. Je suis assez impitoyable à ce sujet parce que je ne tolérerai pas que les gens me traitent ou traitent d'autres personnes avec un manque de respect. Si quelqu'un commence à dire des choses méchantes, même s'il est un abonné de longue date, il s'en va.
Quels sont les stress physiques et mentaux liés au streaming à plein temps ?
Quand j'ai commencé à travailler à plein temps, je streamais pendant huit à dix heures d'affilée. Je ne peux plus faire ça. Maintenant, je fais des séquences de quatre heures avec une pause de deux heures au milieu parce que ce n'est pas sain de rester assis aussi longtemps. J'emmène mon chien dehors, ce genre de choses. Mais mentalement, c'est difficile parce que quand tu coupes ton stream, les spectateurs s'en vont. Même si tu prends une pause pour aller aux toilettes, tu perds des gens. C'est comme quand tu es à un concert et que tu es devant et que tu te dis : "Je dois vraiment aller aux toilettes", mais tu ne peux pas parce que tu perdras ta place. Alors tu restes tout le temps.
Que fais-tu en termes d'exercices et de régime alimentaire pour être une meilleur streameuse ?
J'avais un coach personnel et je n'ai peut-être jamais été aussi en forme. J'ai acheté un rameur. Je l'utilise, mais pas aussi souvent que je le devrais. Le régime alimentaire est difficile pour les streameurs parce que lorsque tu es en live pendant 10 heures, le plus simple est de commander de la nourriture et ce n'est souvent pas très sain. Je m'efforce de m'améliorer dans ce que je mange. Je veux essayer de préparer des repas, de préparer les choses à l'avance et de le mettre au micro-ondes. C'est comme de la restauration rapide sans en être vraiment.
Anne Munition dans une salle d'arcade.
Anne protège farouchement sa véritable identité.
Quand as-tu décidé de ne pas divulguer ton vrai nom ?
J'ai inventé ce nom avant même de savoir ce qu'était le streaming. Je l'utilisais déjà sur Xbox.
Quelle a été l'inspiration ?
Le roller derby. Ce sport a des noms vraiment géniaux. J'essayais de trouver un nom qui aurait un style similaire et j'aimais beaucoup les first-person shooters [le genre de jeux vidéo axé sur le combat à la première personne], donc c'était lié. Il fonctionne aussi comme un prénom et un nom de famille. Les gens viennent me voir lors d'événements et me demandent : "Ton nom de famille est-il vraiment Munition ? Je leur réponds : "Oui, tout à fait." J'ai un nom [réel] assez unique et c'est donc dangereux parce qu'il permet de trouver facilement pas mal d'infos. Si tu donnes aux gens trois pièces d'un puzzle, ils trouveront tout le reste.
Pourquoi est-il important pour toi de protéger ton identité ?
Je pense que les personnalités d'internet - et même les simples utilisateurs - devraient en savoir plus sur la sécurité de l'information. En particulier sur la facilité avec laquelle les gens peuvent tout savoir de toi. Ils peuvent trouver l'adresse de ton domicile, ton numéro de téléphone, et même les adresses de ta famille et de tes proches.
Il y avait cette histoire d'un couple de YouTubers qui s'était caché dans un placard après qu'un de leurs fans avait pénétré dans leur maison. Le type était armé et allait tuer le petit ami parce qu'il était jaloux. Ce genre de choses peut arriver et est arrivé. On ne sait jamais quand on va rencontrer quelqu'un qui semble normal mais qui ne l'est pas. On peut en voir les signes dans la vraie vie, surtout quand on est une jeune femme. Tu apprends les signaux et ce qu'il faut éviter. Mais en ligne, il n'y a pas ça. Il est difficile de deviner qui a de bonnes ou de mauvaises intentions. Parfois, je me sens mal parce que les gens qui sont curieux me demandent : "Oh, où avez-vous grandi ?" Je me demande alors : "Pourquoi ? Pourquoi veux-tu savoir ?" Cela fait remonter ma paranoia.
Comment sais-tu ce qu'il est acceptable de partager et ce qui ne l'est pas ?
Ça dépend de la personne qui demande et si je pense qu'elle peut utiliser ces informations pour autre chose. Mon cerveau agite un drapeau rouge qui me dit : "Cette information ne va pas t'aider à trouver ma chaîne plus intéressante". Ce n'est tout simplement pas pertinent.
T'arrive-t-il d'avoir du mal à basculer entre tes identités ?
Oui. Parfois, j'oublie mon vrai nom. J'ai failli répondre à un e-mail que j'envoyais à ma mère avec [Anne Munition] parce que j'ai trop l'habitude de mettre ça dans mes e-mails.
Tu as écrit sur l'importance d'avoir un plan de secours, pourquoi est-ce important pour toi ?
Beaucoup de gens ont abandonné le lycée ou l'université pour se consacrer au streaming à plein temps. Je pense que c'est assez dangereux. J'ai découvert le streaming après avoir obtenu mon baccalauréat et je continue à faire du design graphique et du montage vidéo. Donc si je ne veux plus faire de streaming, je pourrais travailler dans le montage ou pour une entreprise. Les gens me disent : "Tu es foutue si ta chaîne s'arrête". Ce n'est pas vrai, notamment parce que j'ai développé des relations avec Corsair, Intel et Red Bull. Cela ne garantit évidemment pa un emploi, mais ça donne un coup de pouce.
Ta passion pour le gaming a-t-elle changé au fil du temps ?
Ça va et vient. C'est comme tout ce que tu fais chaque jour. Même si tu aimes ça, ça va devenir ennuyeux avec le temps. Et je fais ça depuis six ans. Quand les gens disent : "Oh, c'est facile. Tu ne fais que jouer aux jeux vidéo", je leur réponds : "Oui, j'adore la pizza, mais je ne veux pas en manger tous les jours pendant six ans".
La streameuse Twitch Anne Munition devant une borne d'arcade.
Les interactions pendant les conventions revitalisent la streameuse
Aller aux conventions m'aide à me revitaliser. Car quand on est en ligne, on a des expériences positives et négatives. Quand tu es en contact direct, tu as presque toujours des expériences positives parce que les gens qui font l'effort d'aller à une convention veulent te rencontrer. Ce sont ces personnes qui sont vraiment gentilles. Alors quand tu rentres chez toi, tu te dis : "Oh, c'est génial, tout le monde m'aime, tout le monde est super gentil et je veux jouer aux jeux vidéo".
En cette période de distanciation sociale, comment fais-tu ?
Comme les conventions auxquelles je participe habituellement tout au long de l'année sont (à juste titre) annulées, et que les restrictions en matière de visites à domicile s'y ajoutent, j'ai l'impression que ma santé mentale a pris un sérieux coup. Ce qui rend le streaming si difficile mentalement, c'est en partie le fait d'avoir affaire à une minorité de personnes toxiques qui se font entendre et qui sont protégées par l'anonymat d'Internet.
Assister à des conventions, c'est le contraire. Tu rencontres surtout des gens qui sont vraiment contents de te voir et c'est un énorme coup de pouce pour ma confiance en moi, qui prend des petits coups chaque jour. De mon point de vue, les choses n'ont pas trop changé, mais beaucoup de gens m'ont remercié d'avoir streamé pendant la quarantaine et de leur avoir donné un peu de répit face au flux constant d'informations négatives.
La chaîne Twitch d'Anne : twitch.tv/annemunition
Télécharge ici et gratuitement l’application Red Bull TV pour profiter de nos vidéos, directs et événements de musique et de sports extrêmes sur tous tes écrans !