Le rappeur TKN pour Red Bull Spinner
© Apolline Cornuet
Musique

Rencontre avec TKN

Red Bull Spinner : quatre jeunes artistes vous emmènent dans leur spirale musicale.
Écrit par Ismaël Mereghetti
Temps de lecture estimé : 4 minutesPublié le
Le rap français vit une ère particulièrement riche depuis cinq ans : certifications en pagaille, stades remplis, artistes ultra-populaires… Si la concurrence est rude, le nombre d’auditeurs en constante augmentation permet aux artistes de se faire connaître. Pour pousser ces profils prometteurs à émerger, Red Bull agit comme un levier en organisant une rencontre humaine et artistique entre quatre d’entre eux : Red Bull Spinner.
BEN plg, TKN, Yun Poq et Lora Yéniche ont tous des profils très différents, mais partagent en commun l’amour de la musique et un certain talent pour se démarquer. Réuni au Red Bull Studio, le quatuor a enregistré un titre énergique et puissant, sur une production des beatmakers Mitch & Doubtless.

Présentation

  • Pseudo : TKN
  • Explication du nom : Aucun sens particulier pour « TKN », juste un nom qui sonne bien
  • Âge : 20 ans
  • Localisation : Montpellier (34)
Portrait du rappeur TKN pour Red Bull Spinner.
TKN pour Red Bull Spinner

Les débuts

Les débuts de TKN ont suivi la logique traditionnelle : des potes qui rappent, l’envie d’essayer, les premiers freestyles… « Avec le recul, c’était tout claqué mais mes amis m’encouragaient, ça me donnait de la force, j’écrivais tous les jours ». Le travail paie puisqu’en décembre 2020, il remporte une édition du concours 1 minute 2 rap sur Instagram. « Cette victoire m’a conforté dans l’idée de persévérer parce que pour la première fois, il y avait des inconnus qui appréciaient ce que je proposais ». Sans même avoir sorti un son officiel, TKN décroche alors une signature chez Believe en distribution. Et puis… plus rien.
L’année 2021 est quasiment silencieuse pour lui : « La première raison, c’est que j’ai été saoulé des freestyles Instagram. Les gens sont prêts à tout pour le buzz, c’est parfois devenu un carnaval, je ne m’y retrouvais plus donc j’ai lâché ce game. Et puis avec ma signature j’ai souhaité me concentrer sur la production d’un projet mais je me suis mis énormément de pression, j’ai passé beaucoup de temps à perfectionner mes morceaux. Malheureusement, j’ai aussi connu plein de galères techniques par rapport au mix, des soucis de transfert de pistes avec les différents studios dans lesquels j’ai bossé, et tout ça a ralenti mon processus ».

Ses influences

L’intérêt de TKN se porte essentiellement sur le rap français. Plus jeune, il écoutait Sexion d’Assaut dont il appréciait les freestyles et les flows tranchants. À l’heure actuelle, il navigue entre Ninho, PLK, Zamdane ou encore Djadja et Dinaz, des artistes qui partagent l’amour de la découpe d’instrus.

Son morceau-phare

Il n’existe que quelques titres disponibles sur les plateformes, TKN n’en est qu’au début de sa carrière. Pour vous faire une idée de son style, vous pouvez écouter le morceau « Début », qu’il avait interprété à la Nocturne Skyrock de son ami Lyms : des couplets rappés avec une pointe de mélodie sur les ponts et les refrains, et une tonalité mélancolique qu’il affectionne.
Le rappeur TKN en plein freestyle pendant le tournage de Red Bull Spinner au Red Bull Studio.
TKN en pleine performance au Red Bull Studio

Le freestyle

Retour aux sources pour TKN qui renoue avec le freestyle ici. Pour écrire son texte, il a choisi un autre instru, un peu déboussolé par la prod drill de Mitch & Doubtless : « Le BPM était bien plus rapide qu’un son drill classique. J’avais du mal à composer dessus donc j’ai gratté sur autre chose histoire de pouvoir sortir un truc percutant. Il va falloir que mon cerveau bosse bien pour rentrer le texte sur la version officielle ! ».

La suite

L’EP arrive enfin, après les longs mois de patience et de délais. Le projet, entre six et douze titres, prévus pour ce début d’année 2022, s’appellera « Paire d’as » : « Ça va être une libération pour moi. Je vais mettre la pression derrière moi, offrir aux gens qui me suivent ce qu’ils attendent depuis un moment. J’ai hâte que ça sorte et que ça m’ouvre la voie pour enchaîner ensuite ! ».