Games

2018, l'année du jeu indé ?

© Odd Tales
Écrit par Adam Cook
Oubliez Red Dead Redemption 2 ou Far Cry 5. 2018 sera l'année du jeu indépendant. Florilège des titres qu'on a hâte de tester.
Alors que le monde s'ambiance avec l'arrivée imminente de blockbusters comme Far Cry 5, Red Dead Redemption 2 et (espérons) Crackdown 3 sur Xbox One X, nous, on n'oublie pas les développeurs indépendants. On n'oublie pas l'immense taf de Jonathan Blow sur Braid, le brillant Undertale. Et surtout, on n'oublie pas l'un des meilleurs jeux indés de l'histoire : Spelunky.
De Fez à Papers, Please en passant par Bastion ou Don't Starve, chaque année, des jeux indépendants sont encensés par la critique et les joueurs. Spoiler alert, ce sera le cas en 2018. Voici les jeux indés auxquels on a hâte de jouer l'année prochaine. Genre, vraiment.

1. Super Meat Boy Forever

Dire qu'on attend la suite de Super Meat Boy avec impatience est un euphémisme. Ce sequel sera complètement repensé, puisque Edmund McMillen (membre de la Team Meat d'origine) a plié bagages pour développer ses propres jeux (The End is Nigh, The Binding of Isaac). Super Meat Boy Forever est conçu par une nouvelle équipe, menée par Tommy Refenes et Kyle Pulver.
Tout en conservant l'esthétique et les atouts du premier épisode (et du jeu Flash qui l'a précédé), Super Meat Boy Forever aura un gameplay complètement inédit. Au lieu de vous donner une liberté de mouvement totale, vous pourrez simplement contrôler les sauts et les pouvoirs de Meat Boy. Dans le jeu, qui sortira également PS4, Xbox, PC et Nintendo Switch, vous pourrez sauter et attaquer tout en parcourant les niveaux, glisser sous des obstacles et tenter de battre une nouvelle fois Dr Fetus, qui a kidnappé Nugget, votre progéniture. Le jeu sera probablement tout aussi bizarre, vu les trailers, et tout aussi génial. On a hâte.

2. Indivisible

Vu le taf réalisé par Zero Games sur Skullgirls, on a le droit d'attendre avec impatience Indivisible. Ce titre, qui ressemble à une aquarelle vivante, a été entièrement financé sur IndieGoGo en décembre 2015. Le jeu est en phase de développement depuis un long moment. Il s'agit d'un action RPG qui inclut des éléments du jeu de plateforme. Quand on a joué à la démo il y a quelques années, les combats étaient fluides. Et vu que le projet a été repris par 505 Games, nous ne sommes clairement pas les seuls à avoir vu le potentiel. Censé débarqué à l'automne 2018, ce jeu devrait atterrir sur PC, Xbox One, PS4 et Switch.

3. The Last Night

Malgré son titre générique, le premier jeu d'Odd Tales a éveillé notre curiosité lors de la conférence de presse de l'E3 2017. Avec ses graphismes mêlant pixel art et 3D, The Last Night traite une problématique dans l'air du temps. Dans le jeu, Charlie, le protagoniste principal, fait partie de la classe ouvrière, dans un monde où les ordinateurs effectuent des tâches autrefois réalisées par les humains.
Bon, le récit reste assez basique, mais il est incroyablement prenant. Ce jeu d'aventure narratif qui reprend de nombreux codes du cinematic platformer sort sur Xbox One et PC en 2018. Cerise sur le gâteau, si vous voulez tester la version de The Last Night créée lors d'une game jam, vous pouvez le faire gratuitement sur itch.io dès maintenant.

4. Wytchwood

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le succès de Stardew Valley a inspiré de nombreux développeurs indépendants. Comme ceux d'AlienTrap, qui ont oublié les graphismes rétro (qui ont pourtant la cote en ce moment) pour créer un univers magique qui ressemble a un conte de fées. Dans Wytchwood, il y aura des puzzles, des sorts, de nombreux personnages et une histoire beaucoup plus travaillée que dans d'autres titres du genre. Bref, on a hâte de se plonger dans ce monde magique l'année prochaine sur PC.

5. Ooblets

Si quelqu'un a l'idée de créer un jeu qui ressemble autant à Stardew Valley qu'à Pokémon, vous vendez père et mère pour pouvoir y jouer, non ? Eh bien, faites vos adieux à vos géniteurs, parce que c'est l'esprit d'Ooblets. Un jeu développé par Rebecca Cordingley et Ben Wasser. Bon, ils ont également précisé qu'il se sont inspirés d'Animal Crossing et Haverst Moon, mais la trame nous a convaincu. Les Ooblets sont des créatures que vous pouvez capturer, et avec lesquelles vous pouvez combattre. Mais vous pouvez aussi décorer votre maison et vous faire des potes. Pour une fois, il ne s'agit pas d'un jeu indé qui ne débarque "que" sur PC. Il sortira également sur Xbox One.

6. Skelattack

Quoi de mieux qu'un bon jeu à l'ancienne, surtout quand il ressemble aux dessins animés qu'on matait en prenant le petit déj' avant Téléfoot. Skelattack, titre développé par David Stanley, sera l'un des premiers jeux indés de 2018. Il débarque sur PC le 19 janvier.
À cet instant précis, vous vous demandez sans doute comment ce jeu se démarque. Question légitime. La réponse est simple. Skelattack est bien plus qu'un simple hack 'n' slash, et propose plusieurs types de combat. Même si le premier ennemi meurt après s'être fait infligé trois coups, le prochain sera peut-être plus coriace. On a presque l'impression que David Stanley a donné des caractéristiques uniques à tous les ennemis pour nous éviter l'ennui. Tout en bossant bien l'aspect narratif, chose assez rare sur ce type de jeu. Bref, on a hâte de suivre les aventures de Skelly et de son pote Imper. Surtout que le jeu est (vraiment) cute.

7. Bloodstained: Ritual of the Night

Konami a moins d'intérêt pour Castlevania ces derniers temps, sauf quand Netflix est prêt à sortir le carnet de chèques. Dans ce contexte, c'est plutôt réconfortant de voir que Koji Igarasahi, l'un des hommes qui a rendu la série si populaire, fasse son grand retour sur le devant de la scène avec Bloodstained : Ritual of the Night. Il s'agit de l'un des derniers titres à avoir collecté plusieurs millions de dollars sur Kickstarter (plus de 5 millions, pour être précis). Le jeu est donc, assez logiquement, très attendu. Même si la communauté a été déçu à de nombreuses reprises par les jeux financés sur Kickstarter, notamment par Mighty No.9. Mais la hype autour de l'opus est entretenue par Koji Igarashi, dont la personnalité excentrique fascine. À une époque, il se pointait régulièrement en convention avec un chapeau de cow-boy, ou en brandissant un fouet pour se faire passer pour Simon Belmont de Castlevania. Pour vous donner une idée du bonhomme, jetez un oeil à la vidéo au-dessus datant de mai 2015 où il pitche son jeu. Ce type en est convaincu : Bloostained : Ritual of the Night va déboîter.
On ne s'attend pas à un jeu du niveau de NieR: Automata. Un bon jeu qui rappelle l'univers de Castlevania suffira. 505 Games épaule le projet, comme avec Indivisible, et la sortie est prévue pour 2018. Il ne reste plus qu'à espérer que le maître a gardé la main, et que son équipe livrera le successeur spirituel de la série qu'on a tous kiffé en grandissant.