Watch Video11 minutes
VTT
Qui roulera sur quoi en 2021 ?
À un mois de la manche d’ouverture de la Coupe du monde de VTT, on fait le point sur les transferts de l’intersaison en cross-country et en descente.
Écrit par Ric McLaughlin and Rajiv Desai
Publié le
Part of this story

Tahnée Seagrave

United KingdomUnited Kingdom

Aaron Gwin

United StatesUnited States

Laurie Greenland

United KingdomUnited Kingdom

Tom Pidcock

United KingdomUnited Kingdom
Alors que le lancement de la Coupe du monde de VTTarrive à grands pas, on connaît les principaux transferts des meilleurs riders et rideuses du monde, que ce soit en descente ou en cross-country. Dans le paddock, les places sont rares et chères. Voici qui a changé d’écurie au cours des dernières semaines.

Descente

La descente est au VTT ce que la F1 est au sport automobile. Les pilotes professionnels sont peu nombreux et ceux qui profitent d’une structure de très haut niveau sont encore plus rares. Mais quand un top pilote se retrouve sur le marché, il ne faut pas longtemps pour qu’on lui propose un contrat.
Les riders français Loïc Bruni et Loris Vergier discutent pendant la Coupe du monde UCI de VTT descente 2021 à Maribor, en Slovénie.
Bruni et Vergier à Maribor

Vali Holl quitte YT Mob

Après un long partenariat avec YT Industries, Vali Holl quitte la marque allemande. On ne sait pas encore où l’Autrichienne roulera en 2021 mais elle devrait trouver sans problème une nouvelle structure à la hauteur de son talent. La multiple championne du monde junior de descente devrait enfin faire ses débuts chez les grandes en 2021 après avoir loupé la saison 2020 à cause d’une blessure.

Loris Vergier quitte le Santa Cruz Syndicate pour Trek Factory Racing

C’est l’un des transferts les plus retentissants de l’hiver. Le Français Loris Vergier ne roulera plus pour le Santa Cruz Syndicate en 2021, après quatre saisons au sein de cette écurie. Il rejoint Trek Factory Racing et apportera sa vitesse à la marque américaine, lui qui a signé deux victoires l’an dernier à Maribor.
À 24 ans, Vergier va retrouver une équipe très jeune avec le champion du monde en titre Reece Wilson, Charlie Harrison et Kade Edwards. Si une rumeur a envoyé un temps Wilson ailleurs, l’Ecossais fera finalement toujours partie du team Trek en 2021.

Kade Edwards roule désormais pour Red Bull

Au sein de l’équipe Trek Factory Racing, on retrouvera cette année un pilote Red Bull en la personne de Kade Edwards. Ce dernier a récemment reçu son nouveau casque. De quoi donner des ailes à l’ancien champion du monde junior de descente.

Danny Hart signe chez Cube

Une fois la dernière course de la saison 2020 terminée, Danny Hart et l’équipe Madison-Sacaren ont annoncé leur séparation. Mais il a fallu attendre ce mois de janvier pour connaître la prochaine destination du double champion du monde. Hart roulera donc pour le Cube Factory Racing en 2021.
Avec la marque allemande, Hart roulera sur le TWO15 qu’il a déjà testé à plusieurs reprises pendant l’intersaison. Le pilote allemand Max Hartenstern sera son coéquipier. De leur côté, Phil Atwill et Gaetan Vigé quittent la marque allemande. On ne connaît toujours pas leur point de chute à l’heure actuelle.

Ailleurs en DH

Remi Thirion a quitté l’équipe Commencal-Muc Off après huit ans de collaboration. Le pilote français a joué un rôle important dans le développement du team et a notamment signé une victoire inoubliable en 2013 à Vallnord sur les terres de Commencal.
Le YT Mob se renforce avec l’arrivée de Dakota Norton, qui quitte donc l’écurie Devinci Factory Racing. L'Américain remplace Angel Suarez. L’Espagnol rejoint de son côté l’équipe française Commencal 21. Enfin, David Trummer roulera toujours pour YT Mob en 2021.
Le Britannique Mike Jones quitte MS Mondraker après trois ans dans l’équipe.
La descendeuse Mariana Salazar courra sous ses propres couleurs en 2021. Si elle quitte bien l’équipe Dorval AM, cette dernière la soutiendra cependant techniquement à un niveau moindre. Enfin, la championne du monde junior 2017 Melanie Chappaz a annoncé son départ du Hope Factory Racing.

Cross-country

2021 est une année olympique pour les riders de cross-country. La plupart des athlètes restent donc dans leur team sans rompre leur contrat de deux ou quatre ans afin d’éviter tout changement lors de cette saison cruciale. Mais le déplacement des JO de 2020 à 2021 a cependant entraîné quelques transferts notables.

Pauline Ferrand-Prevot quitte Canyon pour Absolute Absalon

C’est le transfert le plus important de l’hiver en cross-country. La Française Pauline Ferrand-Prevot dit adieu à Canyon et débarque dans l’écurie Absolute Absalon, dirigée par son compagnon.
Après avoir roulé avec les vélos de la marque allemande pendant quatre ans en cross-country, cyclo-cross et en route, PFP prend donc un nouveau départ dans le team français. Titouan Carrod, Filippo Colombo et Mathias Azzaro continuent chez Absolute Absalon, mais l’équipe perd Jordan Sarrou.

Sarrou et son maillot arc-en-ciel chez Specialized

Jordan Sarrou portera son maillot de champion du monde au sein du team Specialized Factory Racing en 2021. Le Français quitte donc Absolute Absalon après deux ans dans cette écurie et troque son BMC Fourstroke contre un Specialized S-Works Epic.
Chez Specialized, les mouvements sont d’ailleurs nombreux avec les départs de Simon Andreassen et Alan Hatherly et la retraite d'Annika Langvad. Ils seront remplacés par Laura Stigger, Sina Frei et Gerhard Kerschbaumer. Stigger est soutenue par Specialized depuis qu'elle est junior. Elle intègre donc le team officiel de la marque, preuve des espoirs placés chez la rideuse de 20 ans.

Simon Andreassen chez Cannondale Factory Racing

Parti de Spécialized, Simon Andreassen poursuivra sa progression au sein du Cannodale Factory Racing, lui qui roulait pourtant pour la marque américaine depuis 2016. Andreassen est l'un des talents émergents du cross-country comme l’ont confirmé ses performances à Nove Mesto l'année dernière.
Le Sud-africain Alan Hatherly fait le même trajet que lui en passant de Specialized à Cannondale. L’écurie est complétée par Henrique Avancini et Manuel Fumic.

Maxime Marotte quitte Cannondale pour Santa Cruz

C’est au sein du Santa Cruz FSA que l’on retrouvera en 2021 le Français Maxime Marotte. L’équipe italienne nouvellement nommée sera soutenue par la célèbre marque de VTT californienne. Le Transalpin Luca Braidot sera le coéquipier de Marotte alors que l'ancienne championne du monde junior féminine Martina Berta les rejoindra également. Greta Seiwald est finalement l’unique athlète conservée au sein du team.

Emily Batty et Trek se séparent

L'un des partenariats les plus longs entre un athlète et une marque prend fin.

Pour qui roulera Tom Pidcock ?

L’athlète polyvalent Tom Pidcock rêve de courir les JO en cross-country. Mais sa participation à Tokyo est toujours incertaine, lui qui roule davantage en cyclo-cross et intégrera le team de route Ineos Grenadiers en 2021.
Depuis longtemps, Pidcock roulait sur Specialized et il a continué de le faire lors de la récente saison de cyclo-cross. Mais les vélos du team Ineos sont des Pinarello et cette marque ne propose pas de cross-country à son catalogue. La question est donc de savoir si Pidcock s’alignera bien au JO en XC, et sur quelle machine.
Télécharge ici et gratuitement l’application Red Bull TV pour profiter de nos vidéos, directs et événements de musique et de sports extrêmes sur tous tes écrans !
Part of this story

Tahnée Seagrave

United KingdomUnited Kingdom

Aaron Gwin

United StatesUnited States

Laurie Greenland

United KingdomUnited Kingdom

Tom Pidcock

United KingdomUnited Kingdom