Un mauvaise place pour Bou ? Deuxième.
© FIM
Trial

Bou, Bou, Bou et les autres

La compétition de Trial GP ne s'est jamais aussi bien portée. Depuis quelques saisons, des pilotes de plus en plus talentueux se tirent la bourre pour le titre suprême. Présentation.
Écrit par Lluís Llurba
Temps de lecture estimé : 5 minutesPublié le
On ne vous spoilera pas en vous disant que depuis un certain nombre de saisons maintenant, le top 5 des pilotes de Trial GP est toujours le même. À savoir Toni Bou, Adam Raga, Jeroni Fajardo, Albert Cabestany et Takahisa Fujinami. Cette quinte d’athlètes intrépides se disputent les meilleures places dans une danse endiablée. Le seul à être resté fidèle à lui-même est Bou. Numéro un depuis 10 saisons, il semble invincible.
Et le scénario pourrait se répéter une fois de plus cette année. Bou est bien lancé pour ajouter un nouveau titre à sa collection. Pourtant, Adam Raga – l'épine dans le pied de Bou – n’en démord pas et continue de chercher à stopper le règne de l’Espagnol.
En tout cas, cette rivalité intense entre pilotes fait le bonheur des fans. Comme Bou le dit : « Un adversaire comme Raga vous force à vous améliorer et à sortir le meilleur de vous-même à chaque fois ».
Le pilote espagnol de trial Toni Bou, ici au Trial GP 2017 à Camprodon, est un des meilleurs riders.
Toni Bou est le pilote le plus titré de Trial GP
L’un des secrets de Bou réside dans ce mantra : « Aime ce que tu fais, chaque jour qui passe ».
D'aucun disait que surpasser les sept titres en outdoor amassés par Jordi Tarrés et Dougie Lampkin était une tâche impossible. C'était sans compter sur le génie de Bou. Non seulement, il a accumulé plus de titres mais il est en train d’établir le règne le plus long de l’histoire de ce sport.
Voilà les cinq pilotes – Bou compris – qui font cette ère de Trial GP un temps mémorable.

#37 Albert Cabestany (Sherco)

Tarragona, Espagne : 26 juin 1980
Troisième des Championnats du Monde de TrialGP : 2002, 2006 et 2014.
Albert Cabestany, un des meilleurs riders du championnat du monde de Trial, au GP du Japon 2017.
Cabestany est un pilote clé au TDN
La passion de Cabestany pour les deux roues a commencé dès son plus jeune âge – à 5 ans pour être précis. Il débute en vélo trial, où il est finaliste aux Championnats du Monde dans la catégorie Poussin. À 12 ans, il obtient le niveau pour concourir en moto trial.
Il commence réellement les Championnats du Monde en 1997 et progresse très rapidement. Cabestany décroche sa première victoire en Italie en 2000. Il continue de s’améliorer mais galère pour sortir de l’ombre de Lampkin, Raga et Bou. Ses succès en X-Trial lui permettent d’obtenir le titre en 2002.

#47 Jeroni Fajardo (Vertigo)

Caldes de Malavella, Espagne : 5 avril 1985
Troisième des Championnats du Monde de TrialGP : 2012, 2013 et 2015.
Jeroni Fajardo 3ème du Championnat du Monde de Trial GP trois fois derrière Adam Raga et Toni Bou.
Jordi Tarrés était le mentor de Fajardo
Comme Cabestany, Fajardo a commencé tôt par le vélo trial où il a remporté 5 titres mondiaux en junior. À l’âge de 13 ans, il passe aux engins mécaniques, entraîné par Jordi Tarrés. Dans sa seconde saison en catégorie adulte, Fajardo remporte le Championnat Européen puis dans l’objectif d’améliorer ses compétences, Gas Gas lui donne un nouveau mentor : le champion du monde Marc Colomer.
Depuis, Fajardo se bat sans relâche pour le titre en roulant pour Gas Gas, Ossa et Betta et a terminé troisième du Championnat du Monde à trois occasions – toujours derrière Adam Raga et Toni Bou.

#3 Takahisa Fujinami (Montesa)

Yokkaichi, Japon : 13 janvier 1980
Champion du Monde de Trial GP 2004
Takahisa Fujinami, champion du Monde de Trial GP 2004, au championnat Trial GP du Japon 2017.
Fujinami est dans l'équipe de Bou chez HRC
Fujinami est le pilote qui a réussi à détrôner Dougie Lampkin dans sa lancée en étant sacré champion du Monde en 2004. Il dédie son succès à son ami Dajiro Kato, décédé l’année précédente dans un accident de MotoGP à Suzuka.
Fujinami est aussi le plus jeune pilote a avoir remporté les épreuves de GP, en Allemagne, à l’âge de 17 ans.
Membre de l’équipe Honda jusqu’à 2005, Fujinami rejoint l’équipe Montesa-HRC l’année suivante et devient le coéquipier de Bou dès 2007.

#67 Adam Raga (TRS)

Ulldecona, Espagne : 6 avril 1982
Champion du Monde de Trial GP 2005 et 2006.
Le Champion du Monde de Trial GP 2005 et 2006 Adam Raga au championnat de Trial GP 2017 à Camprodon.
Raga a toujours été un rival de taille pour Bou
Raga est l’un des rares pilotes actuels dont le chemin jusqu’au sommet n’a pas commencé par le vélo trial. À l’âge de 3 ans, il conduit déjà des petites motos et commence la compétition à 6 ans. La scène internationale le repère en 1999 mais on commence vraiment à retenir son nom en 2005 et 2006 quand il remporte deux fois consécutivement le titre de champion du Monde.
Même s'il n'a pas remporté de titre depuis l’avènement de Bou dès 2007, Raga continue de tout donner pour rester au plus haut de la compétition.

#1 Toni Bou

Piera, Espagne : 17 octobre 1986
Champion du Monde de Trial GP : 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016. Ouais, rien que ça.
Toni Bou champion du Monde de Trial GP en 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016
Rien ni personne ne peut arrêter Bou
Il n’y a pas grand chose à ajouter sur Toni Bou. C’est le pilote de trial le plus titré de tous les temps. Il est une référence pour les pilotes et une inspiration pour ceux qui commencent ce sport.
À ces début, Bou a d'abord posé ses pieds sur un vélo trial jusqu’à l’âge de 14 ans, où il participe aux compétitions internationales de vélo et de moto. En 2001, il décide de se consacrer pleinement aux trials moto.
Pour son premier championnat du monde à Beta en 2003, il termine 13ème. En 2007, il rejoint l’équipe Montesa-HRC et le reste appartient à l’Histoire. Indéboulonnable, il enchaîne depuis victoire sur victoire.
Il semblerait que la soif de victoire de Bou ne diminue pas avec le temps. En plus de ses titres en X-Trial, l’espagnol en détient maintenant un total de 21 (10 outdoor, 11 indoor).