VTT

6 conseils pour maîtriser le whip

© Sven Martin
VTT : Vous galérez à pivoter votre vélo une fois en l'air ? Nos astuces et conseils pour réussir.
Écrit par Richard BennettPublié le
Certains tricks comme le double backflip et le tailwhip sont très impressionnantes, mais nous sommes d'avis que le whip traditionnel est l'une des figures les plus stylées à faire en VTT. Ça a l'air simple, mais en réussir un demande beaucoup de temps et d'entraînement. Voici six conseils pour vous aider à progresser.

1. Soyez à l'aise pendant vos jumps

Cela paraît évident, mais vous devez être très à l'aise en sautant à vélo avant de tenter un whip. Pas besoin de décoller à des hauteurs folles, vous pouvez claquer des whips sur des petits sauts égalements. Trouvez un saut qui vous rassure et entraînez-vous jusqu'à le maîtriser à la perfection. Une fois que vous êtes à l'aise, il est temps d'essayer de pivoter votre vélo.

2. Commencez avant même d'être dans les airs

Un bon whip démarre avant que votre vélo décolle, car vous devez amorcer le fait de pivoter le vélo une fois en l'air. C'est très subtil, mais tourner un tout petit peu votre roue avant donne au vélo le momentum pour commencer à pivoter.
Brandon Semenuk réalise un whip en Mountain Bike.
Un whip par Semenuk

3. Balancez vos hanches

Une fois que vous avez maîtrisé les étapes précédentes, il est temps de commencer progressivement à faire pivoter votre roue arrière. Avec la roue avant, la rotation vient de vos bras, mais pour la roue arrière, c'est en balançant vos hanches que cela se produit. Si vous regardez un rider pro claquer des whips, leur torse reste plutôt droit.
Comme toujours, démarrez doucement et persévérez en travaillant à chaque fois un peu plus sur votre mouvement de roue arrière.

4. Gardez votre momentum pour l'atterrissage

Redresser le vélo pour réussir l'atterrissage est souvent considéré comme la partie la plus difficile, mais c'est comme pour le décollage, juste l'inverse. Si vous avez tourné votre roue avant vers la gauche et que votre roue arrière arrive dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, vous devez temporiser en tournant votre roue avant vers la droite (dans le sens des aiguilles d'une montre). Si vous faites un whip dans l'autre sens, ajustez les directions en fonction. Ce petit changement de momentum vous permettra de bien atterrir.
Darren Berrecloth en VTT au Whip Off Worlds.
Berrecloth en action au Whip Off Worlds

5. Choisissez bien vos jumps

Même si en théorie vous pouvez faire un whip sur n'importe quel saut, il y en a des bien plus faciles que d'autres, alors quand vous débutez, choisissez-en des faciles. Les meilleurs sont les hips, où l'atterrissage est à 90° du décollage. Un hip jump vous permettra de vous habituer à pivoter votre vélo sans avoir à vous inquiéter de le remettre parfaitement droit pour l'atterrissage.

6. Souvenez-vous, c'est un processus évolutif

Notre conseil conseil c'st de vous rappeler que, contrairement à un trick comme le 360° ou le barspin, le whip est processus évolutif. Commencez doucement et partez de là pour progresser. Cela prend beaucoup de temps de les réussir comme les pros, mais un whip stylé est l'une des meilleures sensations de VTT, donc ça vaut clairement l'effort investi.
Le monde de Redbull.com où vous voulez, quand vous voulez, en téléchargeant l'application mobile Red Bull pour iPhone et Android sur Redbull.com/app.