Le cycliste anglais Danny Hart roule sur une piste mouillée en VTT à la Coupe du Monde au Canada.
© Bartek Woliński
VTT

Comment rouler sur des pistes mouillées en VTT

Pneus, freinage, élan : la championne du monde de Descente et d'Enduro Joséfine Björkman nous livre ses conseils pour éviter la chute.
Écrit par Hanna Jonsson
Temps de lecture estimé : 3 minutesPublié le
Les sentiers mouillés, boueux et glissants sont pénibles à gérer, mais ont aussi un avantage : faire de vous un meilleur rider. Josefine Björkman, championne du monde de Descente et d'Enduro, à l'habitude de rouler dans ces conditions, surtout en Suède, son pays natal. Voici ses conseils.

1. Choisissez des pneus spécifiques

Certains pneumatiques sont conçus pour avoir plus d'adhérence sur les pistes mouillées et boueuses. Le modèle favori de Josefine Björkman est le pneu Maxxis Shorty, mais de nombreux pneus, de qualité similaire, sont disponibles sur le marché.

2. Restez détendu

Un pilote de VTT dérape et chute dans la boue en Mountain Bike sur une piste mouillée.
Soyez détendu pour éviter la chute
La championne du monde explique : « rouler dans la boue n'a, évidemment, rien à voir avec le fait de rouler sur un sentier sec. Quand le vélo glisse, le corps se tend. Pourtant, rester détendu et savoir où on va, c'est nécessaire dans ce genre de situation. Être relaxé, conserver de la souplesse dans les bras, permet d'encaisser plus facilement les coups, les bosses et corriger sa trajectoire si besoin. »

3. Anticipez vos freinages

Le Français Loïc Bruni roule en VTT dans les racines et la boue d'une piste mouillée de Vallnord.
Loïc Bruni slalome entre les racines
« Freiner au bon endroit, c'est important. Évitez de freiner sur des cailloux ou des racines. Contrôlez votre vitesse dans les sections techniques et lâchez vos freins par la suite, afin d'obtenir une meilleure traction. Avant d'aborder une portion glissante, L'astuce est de freiner davantage pour mieux garder le contrôle du vélo. »

4. Conservez votre élan

Un rider de VTT descend dans la boue d'une piste mouillée en hiver.
Les sentiers changent complètement lorsqu'ils sont mouillés
« Quand vous abordez une portion technique, vous n'avez pas envie de rester coincé dans un trou ou perdre votre élan. Levez la tête et positionnez votre corps plus bas qu'habituellement, afin de sauter au-dessus des surfaces glissantes. Si vous ne gérez pas les sauts, essayez de libérer du poids sur votre roue avant. »
Les sentiers changent complètement lorsqu'ils sont mouillés. De nombreuses sections deviennent plus difficiles à gérer, et surtout plus dangereuses. Plus bas, Josefine explique comme gérer votre vélo, selon les situations.

5. Comment rouler sur des racines glissantes

Richie Schley
Richie Schley
« Assurez-vous de conserver votre élan et de ne pas toucher vos freins. Gardez vos yeux rivés sur la prochaine section, libérez du poids sur votre roue avant ou sautez au-dessus des racines. J'évite de rouler en diagonale - ou le long - des racines pour conserver de l'adhérence. L'objectif est de rester le moins possible sur cette surface et les aborder en ligne droite. »

6. Comment rouler sur des rochers glissants

La Française Myriam Nicole aborde une section glissante d'une piste mouillée en VTT au Canada
Myriam Nicole aborde une section glissante
« La manière d'aborder des rochers et des racines humides est similaire. L'idée est de freiner avant de les atteindre. N'oubliez pas que si vos pneus sont boueux, les rochers seront encore plus glissants. Identifiez rapidement les zones où vous pouvez conserver de l'adhérence. »

7. Comment aborder un virage glissant

Un concurrent ride en VTT dans la boue de la piste mouillée du Red Bull Foxhunt 2016.
La boue s'est invitée
« Une fois de plus, conserver son élan, c'est la clé. Assurez-vous de freiner avant d'aborder le virage et de l'emprunter le plus rapidement possible, tout en restant en hauteur. De cette manière, vous conserverez de la vitesse à la sortie. Le corps doit rester centré et les yeux rivés sur la sortie. »

8. Comment rouler sur une pente raide et boueuse

Un rider avance dans la boue d'une piste mouillée au Red Bull Foxhunt 2018 à Rostrevor en Irlande.
Les pentes boueuses sont difficiles à appréhender
« Les pentes boueuses sont difficiles à appréhender, surtout quand elles sont infestées de racines et de rochers. Avant d'aborder ce genre de section, freinez si besoin, et identifiez votre point de sortie. Gardez les yeux rivés sur ce point jusqu'à l'avoir atteint. N'oubliez pas d'être détendu sur votre vélo et si vous avez besoin de freiner, ne bloquez jamais vos roues. »