Un guide pour sauter comme un pro
© Bartek Wolinski/Red Bull Content Pool
VTT
Comment bien gérer ses sauts en VTT
Si vous voulez vous attaquer aux sauts, voici une liste de conseils à suivre pour les maitriser comme les meilleurs riders.
Écrit par Richard Bennett
Publié le
Les sauts peuvent paraître impressionnants quand tu fais tes débuts en MTB. Mais même sans technique, avec quelques conseils, vous pouvez apprendre rapidement à vous réceptionner en douceur. Garantie sans gamelles. Ou presque.
Le rider professionnel de VTT Brook MacDonald fait un saute en MTB au Red Bull Hardline Practice !
Brook MacDonald réalise un saut incroyable !

1. Descendez du vélo et regardez autour

Les atterrissages sont souvent plus difficiles à maîtriser quand on est seulement concentré sur vélo, surtout sur une piste pentue. La meilleure chose à faire est de descendre du vélo et de regarder ce qu'il y a au bord de la pente. Comme ça, vous avez de précieuses informations sur la manière d'appréhender le saut. Il faut aussi se demander si la zone d'atterrissage est pentue. Cela permet de jauger si vous devez garder un œil sur ta vitesse. Dans tous les cas, souvenez-vous de bien checker les environs.
Rachel Atherton rideuse professionnelle de VTT décolle après un saut en Coupe du Monde de MTB !
Bien jauger sa vitesse

2. Tout est une question de vitesse

Le meilleur moyen de réussir ses sauts, qu'ils soient petits ou grands, est de bien jauger sa vitesse. C'est tentant de ralentir au dernier moment, mais la roue avant risque de trop se lever, avant que la roue arrière quitte le bord de la plate-forme. Un comportement qui peut entraîner des tremblements au-dessus du guidon. A l'inverse, si vous arrivez trop rapidement, l'atterrissage est risqué et la chute peut faire mal. 
Avoir la bonne vitesse nécessite de l'entraînement. Il faut également regarder comment les autres riders font pour assurer leurs sauts. Par ailleurs, il faut commencer petit avec les deux roues qui atterrissent en même temps. A partir de ça, vous pouvez ensuite viser plus haut et tenter des obstacles plus difficiles.

3. Assurez votre position sur le guidon avant le saut

Il est tentant, quand on voit un saut qui paraît faisable, de se pencher en arrière, avec les bras bien accrochés au guidon pour être prêt pour l'impact de la chute. Et de mettre tout le poids à l'arrière. Eh bien on ne vous le conseille pas. Il vaut mieux attendre avant de sauter.
Il faut plutôt plier les bras et assurer la position de départ sur le guidon avant de décoller. N'oubliez pas de garder vos mains sur les freins pour être prêt après la réception.
Comment sauter en VTT comme un rider pro : Il faut Toujours bien attendre avant de sauter en MTB.
Toujours bien attendre avant de sauter

4. Ne mettez pas tout votre poids sur la roue avant

Quand la roue avant commence à quitter la zone de départ, on a tendance à redresser les bras et bouger le poids du corps sur l'arrière du vélo alors que les genoux sont pliés. Cela peut entraîner le VTT à bouger dès le début du saut. Il faut bien faire attention : cette répartition du poids doit être faite doucement et de manière contrôlée. Evitez les changements brusques sur le guidon dès le début du saut.
Le champion de VTT Gee Atherton saute en Mountain Bike sur la piste de la course Red Bull Hardline.
Gee Atherton sur le road gap du Red Bull Hardline

5. Préparez-vous à décoller

Quand vous êtes déjà dans les airs, le plus dur est fait. Maintenant, il faut bien se rendre compte que vous avez le poids du vélo à bien répartir. Il faut juste penser à l'atterrissage.
C'est tout un art de bien utiliser les bras et les jambes pour absorber au maximum les chocs au moment de l'impact. Souvenez-vous que ce sont les meilleurs parties du corps pour digérer les chocs. Utilisez-les complètement.